Iran

Est-ce risqué de voyager en Iran en ce moment ?

Est-ce risqué de voyager en Iran en ce moment ?

Dernière mise à jour de l'article le 25/10/2019

Vous rêvez, depuis des années, de flâner dans les jardins de Chiraz, de découvrir la grande place d’Ispahan, de visiter les vestiges de Persépolis. Aujourd’hui, l’Iran s’ouvre aux voyageurs. Mais vous avez encore quelques réserves à voyager au pays des mollahs et des Gardiens de la révolution. Ça se comprend : on ne visite pas une théocratie tous les jours. Pourtant, de tours du silence en temples du feu, de palais en mosquées, de caravansérails en maisons de thé, de jardins en vergers, voyager en Iran c’est, derrière le voile de la république islamique, découvrir l’une des plus riches civilisations au monde. On fait le point.

 

En raison des derniers événements d’actualités, le ministère des affaires étrangères déconseille, depuis le 16 octobre 2019, de se rendre en Iran (sauf raison impérative pour des déplacements diplomatiques). Voyageurs du Monde a donc décidé de mettre, pour le moment, en suspens ses voyages en Iran.

 

Comment s'habiller quand on voyage en Iran ? 

Côté vestimentaire, d’abord, les femmes ne peuvent déroger au code imposé par la loi : foulard couvrant les cheveux et manteau cachant les jambes jusqu’à mi-cuisse sont obligatoires. Mais la police des mœurs est moins féroce qu’elle ne le fût et la tenue vestimentaire pour voyager en Iran est moins stricte qu'il y à quelques années. Sauf dans les mosquées et administrations, mesdames, vous pouvez porter votre foulard à la manière des femmes des quartiers nord de Téhéran : le voile est coloré, lâche, et retenu en arrière par des lunettes de soleil griffées, il laisse échapper des mèches de cheveux rebelles : ici, l’élégance est un joli pied de nez aux religieux et aux conservateurs de tout poil. Chaque millimètre gagné est un pas vers la liberté. Et si vous vous faites des amies iraniennes, faites comme elles : ôtez votre foulard dès que c’est possible : à la maison, en voiture, en pique-nique dans les montagnes de l’Alborz, loin des Bassidji, etc.

Petite fille au bord de l'eau en Iran

Pieter Jan De Pue/LAIF-REA

 

Photographie

Comme dans beaucoup d’autres pays au monde, il est interdit de photographier les bâtiments militaires, les aéroports, gares, ambassades. Evitez également de photographier les religieux, surtout s’ils portent un turban noir. Mais pas d’inquiétude – les bas-reliefs de Persépolis, la grande place d’Ispahan, les réservoirs d’eau de Yazd, le grand bazar de Tabriz, tous inscrits, avec bien d’autres, au patrimoine mondial de l’humanité : il reste assez à photographier !

Amis qui dînent ensemble en Iran

 Jeremy Suyker

 

Argent

Les cartes bancaires et les chèques de voyage ne sont pas utilisables ni acceptés en Iran. Lors d'un voyage en Iran, il convient donc de se munir de liquidités en devises pour la durée du séjour, en dollars ou en euros.

Femme dans un marché en Iran

Dietmar Denger/Laif-REA

 

Gastronomie

Il n’y a pas d’alcool (officiellement). Ce sera l’occasion d’une detox’. Essayez l’eau de rose –, c’est une boisson raffinée, désaltérante… et healthy. Par contre, on mange délicieusement bien. Le pique-nique est sport national, que l’on pratique en tous lieux – dans les campagnes et les villes, au bord de la rivière, dans les squares et les jardins publics, à l’ombre des mosquées, sur les tombes des poètes. Si on vous invite à pique-niquer – et on vous invitera à pique-niquer – acceptez ! Amandes, pistaches, raisins secs et nougats accompagnent le thé que l’on boit en guise d’apéritif, tandis que sur le brasero mijotent le khoresh fesenjaan, ragoût de poulet, jus de grenade et noix pilée, et le riz safrané. Un pique-nique partagé, c’est l’occasion de découvrir toute la subtilité et le raffinement de la gastronomie iranienne, c’est aussi et surtout l’opportunité de partager un moment avec des Iraniens. Parce qu’en Iran, ce qui marque, c’est l’accueil des Iraniens. Leur bienveillance, leur générosité. Les Iraniens veulent donner, plus que recevoir. Tous ceux qui y ont voyagé en Iran le disent : en nul autre pays au monde, on ne reçoit un tel accueil. 

amis qui mangent ensemble en Iran

Jeremy Suyker

 

Comment se déplacer et où dormir en Iran ?

Côté déplacements, à part bien sûr dans les zones frontalières avec l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Turkménistan et la Turquie, et à plus forte raison avec l’Afghanistan, le Pakistan et l’Irak, déconseillées par le Quai d’Orsay, on peut circuler dans tout le pays. Le Quai d’Orsay déconseille par ailleurs le couchsurfing, une pratique répandue – là encore, hospitalité iranienne oblige – mais interdite par le régime, et donc susceptible de créer de difficultés aux hôtes iraniens qui ouvrent leurs portes aux étrangers. Le ministère déconseille également camping et auto-stop : le tourisme improvisé en somme. Ça tombe bien, en partant avec Voyageurs du Monde, vous êtes accompagnés à chaque étape de votre voyage par nos guides et nos chauffeurs, recrutés pour leur grande culture, leur sens du service et leur professionnalisme. Vous êtes également assistés par Shima, notre concierge francophone à Téhéran, qui à elle seule incarne toute l’hospitalité perse. Réactive, chaleureuse, et attentive aux sensibilités de chacun, elle privilégie le contact direct dès que possible, et n’est jamais à court d’idées pour enrichir votre expérience iranienne.

Voyage en Train en Iran

Pieter Jan De Pue/LAIF-REA

Enfin, certains hésitent à partir en Iran parce qu’un visa iranien apposé sur un passeport oblige à  faire la demande d’un visa américain pour voyager ensuite aux Etats-Unis. En fait, les démarches à effectuer sont simples : il faut se rendre en personne à l’ambassade américaine, pour un entretien, mais on reçoit dans les jours qui suivent son passeport avec un visa valable 10 ans. Un autre voyage en Iran n’entraîne pas la nécessité de renouveler ces démarches.

 

Témoignages de voyageurs en Iran en 2019

Malgré les difficultés diplomatiques récentes entre l'Iran et les Etats-Unis et le recul de croissance du nombre de touristes en Iran en 2019, de nombreux voyageurs continuent d'explorer l'ancienne Perse. En 2018, le groupe Voyageurs du Monde a organisé près de 600 voyages en Iran. Nous avons recueilli ici quelques avis de voyageurs en Iran.

 

« Trop d’idées préconçues au départ, l’Iran est un très beau pays du 21ème siècle, avec de nombreux atouts (patrimoine, culture, gastronomie, et population très accueillante). » 

Maryse – mai 2019

 

« Voyageurs du Monde a organisé pour nous un merveilleux voyage en Iran avec des guides francophones d’excellente qualité – souvent universitaires en littérature française. Le pays nous a été livré sous de multiples facettes avec un contact très chaleureux partout avec les Iraniens. »

Elisabeth – Septembre 2018

 

« Merci à Voyageurs du Monde pour son travail, son aide et son écoute constantes tout au long de ce voyage. Grâce à vous nous avons pu découvrir le Téhéran d’aujourd’hui, nous plonger parmi les Iraniens. Ispahan a été l’étape de la flânerie dans les rues et de la redécouverte de certains monuments emblématiques de la ville. Le charme de la ville opère toujours, même en été. »

Fabien – Juillet 2018

 

« Voyage magnifique dans un pays qui dévoile ses richesses tant artistiques que culturelles à chaque instant. Par leur gentillesse, les guides et notre chauffeur nous ont donné l’impression d’être des amis durant tout notre périple. Un grand merci à Shima notre concierge locale, qui, grâce à ses attentions discrètes, a su nous faire apprécier plus encore ce pays. Un dernier mot sur les habitants chaleureux et curieux venant à notre rencontre sans retenue. Un voyage parfait dans un pays où l’on se sent respecté et en toute sécurité. »

Alain – Mai 2018

 

« Grâce à Voyageurs du Monde, nous avons bénéficié d’un voyage sur mesure, très riche en visites, avec de beaux hébergements et d’excellents guides. Mais ce que nous avons le plus apprécié c’est la possibilité de rencontrer des artisans de renom, des musiciens, des religieux, musulmans et zoroastriens. Notre voyage en Iran nous a non seulement fait découvrir un fabuleux patrimoine culturel, mais nous a aussi permis de rencontrer des personnes riches en humanité. »

Philippe – Juillet 2017

Visite guidée en Iran avec Voyageurs du Monde

Pieter Jan De Pue/LAIF-REA

 

Voyager en Iran, c’est découvrir une civilisation d’un raffinement exceptionnel, rencontrer un peuple accueillant, curieux et ouvert sur l’Autre. Un grand voyage qui bouscule tous les préjugés.

 

Vous avez tout lu sur la civilisation perse et l’architecture religieuse, vous ne serez pas déçu. L’Iran possède un patrimoine architectural et culturel d’une richesse exceptionnelle. Ce que vous n’aviez peut-être pas prévu, c’est la rencontre avec les Iraniens. D’un savoir-vivre, d’une courtoisie, d’une politesse hors du commun, ils feraient presque passer les Japonais pour des malotrus. Et, subissant un régime de fermeture, ils sont avides de rencontres, et feront tout pour vous accueillir au mieux, et vous faire partager leur culture. Pour conclure, le  plus grand risque encouru lors d’un voyage en Iran est de voir tomber toutes ses représentations – et de constater qu’il est bon d’être bousculé dans ses a prioris.

 

INFO + 

> Discutez avec un conseiller spécialiste de l'Iran : 01 84 16 22 86

> Découvrir toutes nos idées de voyages en Iran

> Guide de voyage sur l'Iran

 

Photographie de couverture

ISABELLE ESHRAGHI/AGENCE VU

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.