Norvège

24 heures à Oslo

24 heures à Oslo

Oslo, posée au creux d'un fjord, est une capitale relativement petite et compacte. Il est donc envisageable d’en faire un tour plutôt complet en 24 heures. Cette journée passera naturellement par les plus beaux édifices de la ville, témoins d’une Histoire riche, mais aussi par des lieux plus contemporains, à l’image de l’Opéra ou de l’Astrup Fearnley Museet. Suivre ce programme vous permet d’aborder Oslo sous son meilleur jour, de sentir son énergie et celle de ses habitants.

9h00

Se réveiller dans les rues de Grünerløkka

Pour attaquer cette journée de la meilleure des façons, direction le meilleur café de la ville, Tim Wendelboe. Micro-torréfacteur renommé, son gérant sélectionne les grains avec soin avant d’en faire de délicieuses potions caféinées. Les amateurs repartiront avec des sachets en souvenir. On en profite pour flâner dans le quartier où il s’est installé : Grünerløkka. Le long de la rivière Aker, l’ancien berceau industriel de la région est devenu un lieu paisible, rempli de douceur et de boutiques en phase avec leur temps.

 

Café à Oslo

Instagram

10h00

Aller saluer la famille royale

L’indépendance de la Norvège remonte à 1905. Elle fait aujourd’hui partie des monarchies constitutionnelles européennes. Le pouvoir exécutif se trouve donc dans les mains du Roi et de ses descendants. Pour loger la famille royale, la construction du palais a eu lieu au XIXe siècle. Point d’orgue d’une jolie balade sur Karl Johans Gate, l’artère principale de la ville, le bâtiment renferme de belles surprises comme la salle de bal ou celle du trône. Les jardins qui l’entourent sont ouverts au public du printemps à l’automne. Entre les arbres majestueux, on y admire quelques sculptures d’importants personnages historiques de Norvège.

 

Palais royal d'Oslo

11h00

Compter les sculptures du parc Vigeland

Gustav Vigeland, sculpteur norvégien de la fin XIXe siècle, s’est fait connaître pour ses créations installées dans le parc qui porte aujourd’hui son nom. Ce sont plus de 200 sculptures qui y sont exposées, représentant des hommes, des femmes et des enfants, interagissant parfois entre eux. Elles sont faites de bronze, de granit et de fer forgé. Vigeland a également imaginé l'architecture du parc où l’on se promène, croisant ici la grande fontaine composée de six géants qui tiennent un récipient en équilibre, là le pont encadré par 58 personnages plus vrais que nature.

 

parc Vigeland

Instagram

12h00

Multiplier les découvertes à Bygdøy

À côté de l'Hôtel de Ville, l’embarcadère d’Aker Brygge dessert la presqu'île de Bygdøy par une courte traversée. Là, les musées et expositions se côtoient et se complètent. Le musée du Fram documente les expéditions polaires de Fridtjof Nansen, Otto Sverdrup et Roald Amundsen. Tout près, le musée des Navires vikings (Vikingskipshuset) se compose de bateaux vieux de plus d’un siècle, alors qu’au Kon-Tiki Museet se trouve le radeau de Thor Heyerdahl, qui rallia les Tuamotu en 1947.

 

Fram Museum

Fram Museum - Instagram

14h00

Mieux comprendre ce que l’on mange

Direction le restaurant The Salmon pour le déjeuner, dans le quartier de Tjuvholmen. Plus qu’une simple table, c’est un lieu de partage et d’apprentissage autour de l’élevage industriel du saumon. Une fois devant son assiette, on comprend mieux comment elle a été remplie. On y mange, sans grande surprise, du saumon préparé de différentes manières, inspiré d’anciennes traditions ou faisant l’objet d’interprétations modernes. La qualité des plats, le visuel, le goût : tout y est !

 

The Salmon Restaurant

Instagram

16h00

Faire le plein d’art contemporain

A quelques pas du restaurant, le bâtiment de l’Astrup Fearnley Museet affiche un style contemporain dès l’extérieur. Il a vu le jour en 2012, conçu par l'architecte italien Renzo Piano, célèbre pour des chefs d'œuvre comme le Centre Georges Pompidou ou le bâtiment du New York Times. Il se compose de trois pavillons sous un toit de verre en forme de voile, clin d’œil aux nombreux navires qui ont jeté l’ancre dans le port. A l’intérieur, on retrouve de belles collections permanentes et d’autres éphémères, réunissant des artistes du monde entier.

musée d'art moderne d'Oslo

Ilja C. Hendel/LAIF-REA

17h00

Se téléporter au Moyen Âge

La citadelle d’Akershus, dont la construction a débuté au XIIIe siècle, domine le port où sont amarrés d’anciens voiliers. Sa position stratégique à l’avant-poste de la ville lui a permis d’assurer sa défense au fil des siècles. Elle fut modernisée avec le temps, se transformant notamment en prison puis en haut lieu de la Renaissance. Actuellement, elle abrite une base militaire, mais s’ouvre également aux visiteurs avides d’histoire médiévale. Tout autour, un jardin verdoyant invite à une pause bien agréable pour reprendre des forces.

citadelle d’Akershus

Tomas Sereda/Getty Images/iStockphoto

19h00

Descendre les pistes de l’Opéra

Voici l’un des nouveaux symboles de la capitale norvégienne : l'Opéra (Den Norske Opera & Ballett). Dessiné par l’agence d'architecture Snøhetta et inauguré en 2008, il émerge de la mer comme un iceberg. Locaux et touristes s’approprient cet édifice aux lignes épurées, en déambulant librement sur les vastes surfaces accessibles depuis l’extérieur, semblables à de larges pistes de ski. Sans même avoir en sa possession de ticket pour un spectacle à l’affiche, il est possible d’entrer dans le grand hall.

Opéra d'Oslo

XtravaganT/Fotolia

20h00

Dîner sous les étoiles

La ville a l’honneur d’abriter l’une des meilleures tables d’Europe et même du monde. Maaemo ne peut accueillir que 16 convives, garantissant ainsi le sentiment d’exclusivité. Cela signifie également que l’attente peut être longue avant d’accéder aux réservations. Dans une ambiance épurée, les saveurs qui composent les assiettes sont joliment amenées grâce au talent créatif de son chef, Esben Holmboe Bang. C’est la seule adresse norvégienne à détenir les 3 étoiles au guide Michelin, mais aussi la première table du pays à ne cuisiner que bio et naturel.

 

Restaurant Maaemo 

Instagram

23h00

Prendre un verre au jardin

Dans le centre-ville se cache le bar à cocktails le plus en vue d’Oslo : Torggata Botaniske. Une fois à l’intérieur, on se croirait dans une véritable serre, entre plantes grimpantes, vignes et tables en marbre. Les odeurs aussi sont végétales. Les propriétaires cultivent eux-mêmes les herbes aromatiques qui font la base des recettes proposées à la carte. Le cocktail signature se nomme Miss Basil et se compose de gin, de citron et de basilic frais. La maison propose également des boissons sans alcool.

 

Par

CYRIELLE ROBERT

 

Photographie de couverture : scharfsinn86/stock.adobe.com

Printemps-Été

Vacance N°9

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.