Chine

5 livres à lire avant de partir en Chine

5 livres à lire avant de partir en Chine

De la Chine fantasmée par Jules Verne à la Chine d'après la Révolution culturelle, 5 livres sur l'ancien Empire du Milieu à découvrir avant de partir en Chine.

1

La montagne de l'âme

de Gao Xinjiang

C'est un voyage dans la Chine des années 80 et dans la Chine de toujours. Mais c'est avant tout un voyage intérieur. C'est un gros livre, riche comme la Chine, à lire sans trop se presser, comme il faut prendre le temps de sortir des sentiers battus lorsqu'on veut voyager en Chine. Il y a « Je », un écrivain en disgrâce parti à la recherche  des vestiges des traditions ancestrales dans les montagnes du sud de la Chine . Il y a "tu", rencontré par hasard dans un train, qui part à la recherche de cette mystérieuse "Montagne de l’âme", et "tu" est peut-être "je", ou un rêve de "je", ou l'inverse. Un monument. A déguster avant de partir en Chine ou avant tout vrai voyage.

 

La montagne de l'âme de Gao Xinjiang

2

Le pousse-pousse

de Lao She

Nous sommes à Pékin, dans les années 1920. Siang Tsé, « le chameau », vient de nulle part et part de rien. Jeune, travailleur et en bonne santé, il s'est juré de réussir : il suffit de le vouloir et de faire preuve d'un petit peu de patience, il deviendra le propriétaire de son pousse-pousse, et puis la vie deviendra belle. On le suit dans ses courses quotidiennes, employé modèle, zélé, qui économise sou à sou. C'est compter sans les impondérables : il se fait voler,son pousse-pousse, séduit la femme de son patron, et chaque fois les compteurs repartent de zéro. Moins que zéro, l'âge arrivant. Un joli livre sur les petites gens d'un Pékin d'un autre temps.

 

Le pousse-pousse de Lao She

3

L'unique trait de pinceau

de Fabienne Verdier

Fabienne Verdier  a passé dix ans en Chine, elle a été formée à la peinture chinoise comme une étudiante chinoise, auprès des plus grands maîtres de la calligraphie. Ce récit est multi-facettes, aborde tout à la fois le quotidien de l'étudiante, de la jeune femme, ses conditions de vie, l'ingérence de la politique, et les fondements de la philosophie chinoise de la calligraphie, l'état d'esprit qui la sous-tend. Car le dessin, l'unique trait de pinceau réalisé en quelques secondes, libéré, est la résultat d'années d'observation, d'apprentissage et d’ascèse. 

 

L'unique trait de pinceau de Fabienne Verdier

4

Les tribulations d'un Chinois en Chine

de Jules Verne

C'est l'un des voyages extraordinaires de Jules Verne. Il met en scène Kin-Fo, un jeune Chinois riche, indifférent à tout, et à qui le bonheur est inconnu. La roue tourne et Kin-Fo, qui se préparait à se marier, est ruiné. Kin-Fo a le sens de l'honneur,  et se refuse à imposer à sa future épouse une vie misérable et choisit de mourir. Mais qu'est ce que mourir sans jamais avoir ressenti d'émotion ? Kin-Fo ne veut pas quitter le vie avant de l'avoir vécue et demande à son ami Wang, de le tuer dans un délai imparti, afin de faire redouter la mort et éprouver enfin des émotions. Wang accepte et disparaît, mais Kin-Fo apprend qu'il n'est pas ruiné. Il veut donc vivre et épouser Lé-Ou. Kin-Fo voyage alors partout en Chine à la recherche de Wang pour lui dire qu'il ne veut plus mourir. La Chine fantasmée par Jules Verne. Délicieux.

 

Les tribulations d'un Chinois en Chine de Jules Verne

5

Le petit livre rouge

de Mao Tse Toung

Il ne s'est jamais appelé comme ça. Son vrai en nom, c'est «Les Citations du Président Mao Tse-Toung ». Traduit en plus de 60 langues et diffusé dans 150 pays, ce serait le livre le plus vendu au monde après la Bible. 2 milliards selon les occidentaux, et 5 selon l'agence de presse officielle chinoise « Xinhua ». L'édition originale date de 1965 et la première édition en français de 1966. L'objet en vinyle rouge, à dénicher dans une brocante, est plus marrant que son contenu, indigeste et édifiant, à picorer par petits bouts. En avant -goût, une citation de «Causerie pour les rédacteurs du Quotidien du Cbansi-Soueiyuan» datant du 2 avril 1948, qui figure dans le chapitre VIII  consacré à la guerre populaire. « L'autoritarisme est une grande erreur, car il dépasse le niveau de conscience des masses et viole le principe de libre adhésion ». Eh oui !
En voici l'intégralité dans sa version électronique, avec toute les citations en rouge comme il se doit. 

 

Le petit livre rouge de Mao Tse Toung

 

Par

VERONIQUE DURRUTY

 

Photographie

  GUO ZHONGXING/XINHUA-REA

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.