Portugal

5 expériences à vivre au Portugal et nulle part ailleurs

5 expériences à vivre au Portugal et nulle part ailleurs

Situé en position de proue tout au bout de l'Europe, à la fois ancré dans le continent et tourné vers l'ailleurs, le Portugal a sa personnalité, unique.

1

Voir pêcher la sardine en direct

La pêche à la sardine traditionnelle, dite pêche Xávega, se pratique encore comme dans le temps, sur la plage de Vaguera. Il faut y aller en saison, lorsque les bancs de sardines s'approchent près des côtes. On met les bateaux à la mer -de jolies barques multicolores-, et ça souque ferme pour arriver jusqu'aux poissons, qui se trouvent jusqu'à 3 ou 4 kilomètres de la côte. On jette les filets, et on retourne sur la rive en les tirant. Une fois sur la plage, ce sont les bœufs qui prennent le relais. Les filets sont tirés jusque sur le sable, et sous le soleil la couleur argentée des sardines pique un peu les yeux. En deux temps, trois mouvements, elles ont changé de main, achetées par les échoppes du coin. On pourra les déguster un peu plus loin, grillées sur le moment.

Sardines au grill

2

Manger un pastel de nata

Mais pas n'importe comment, ni n'importe où. Déjà, il faudra s'entraîner à bien le commander, en traînant sur le premier a de nata. Et, en ralentissant le rythme, un peu de la douceur du gâteau excitera nos papilles gustatives avant même que on ne l'ait vu. Ensuite, il faut aller à la Pasteleria de Belém, qui les fabrique depuis 1837, pour déguster le petit gâteau couleur de soleil, dont la recette originale reste jalousement gardée.

 Pasteis de nata

Crédits photo : Jose Luis Hidalgo R.

3

Prendre l’ascenseur pour se balader en ville

Lisbonne est une ville à arpenter à pied. Ça monte et ça descend, et ses collines font partie de son charme. Les ascenseurs urbains rendront votre balade confortable et unique. Celui de Santa Justa, en plein centre historique qui relie la Baixa pombalina au Bairro Alto depuis 1902 avec son architecture de métal gris, est le plus connu et le plus couru, mais d'autres sont à découvrir, l’elevador da Glória, celui da Bica ou l'elevador Lavra.

Vue de Lisbonne

4

Les azulejos du palais de la Fronteira

Peut-être croiserez-vous monsieur le Marquis, qui réside toujours ici. Vous pourrez, en tout cas, avoir une idée de son cadre de vie : de la bibliothèque au salon, en passant par la salle à manger et la Salle des Batailles. Les azulejos de celle-ci relatent les batailles qui donnèrent au Marquis son nom, son titre et son Palais, il y a 12 générations, lors des batailles contre les Espagnols à la frontière des deux pays ennemis.

 Palais de la Fronteira

5

La Tentation de saint Antoine 

Ce n'est pas la seule belle pièce du Museu Nacional de Arte Antiga de Lisbonne. L'écrin est intéressant : le Musée est en effet situé dans un Palais du XVIIème siècle, le Palácio de Alvor-Pombal, classé d'intérêt public depuis 1971. Mais la toile de Jérôme Bosch justifie le voyage à elle seule, tant elle est un univers en soi : ici, une architecture animale mi-sauterelle mi-poisson, là des présences inquiétantes, ailleurs un homme-maison au gigantesque corps blessé, des créatures monstrueuses ou malignes, une longue procession animale, des sorcières et un dragon.

 

La Tentation de saint Antoine (Bosch, Lisbonne)

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.