Ecosse

24 heures à Edimbourg

24 heures à Edimbourg

Edimbourg, l’élégante capitale écossaise, se découvre à petits pas. En une journée comme en mille, on peut en arpenter les ruelles obscures de Old Town, les avenues victoriennes de New Town, et les flancs escarpés d’Arthur’s Seat. Que faire à Edimbourg en 1 jour ?

09h00

Balade le long du Royal Mile

L’épine dorsale d’Edimbourg est plus agréable quand ses pavés sont encore déserts. De bon matin, les commerçants s’installent et vous laissent profiter tranquillement de la cathédrale St-Giles, des abords du château, des sculptures de David Hume ou Adam Smith et surtout des dizaines de closes, ces mystérieuses ruelles étroites qui vous ramènent, en un clin d’œil, quelques niveaux plus bas. Edimbourg est une ville en trois dimensions, vous le réaliserez bien vite.

 

Horloge Royal Mile Edimbourg

Simon Bidart

10h30

Visite de Holyrood Palace, sur les traces de Marie Stuart

Une fois arrivés tout en bas du Royal Mile, vous découvrez un beau palace dont les premières pierres ont été posées dans les années 1500, tout près de l’abbaye de Holyrood, aujourd’hui en ruines. Résidence principale de la dynastie Stuart, le palais de Holyrood a vu les joies et les peines de Marie Stuart, reine d’Ecosse dramatique de la seconde moitié du XVIème siècle. Lors de votre visite, vous en apprendrez également beaucoup sur la reine actuelle, Elisabeth II, qui réside encore dans ce palais lors de ses visites estivales.

 

Holyrood palace

Source : Instagram

11h00

Ascension d’Arthur Seat, le volcan endormi d’Edimbourg

Aux abords de Holyrood Palace, impossible de manquer les magnifiques volumes de Arthur’s Seat, le cœur de basalte d’un ancien volcan qui, il y a plus de 350 millions d’années, faisait trembler la région. L’escalader permet de s’offrir une vue splendide sur la capitale écossaise. Compter deux heures en tout. Si vous n’avez pas confiance en vos mollets, préférez Salisbury Crags, la jolie falaise au premier plan, moins élevée mais tout aussi prometteuse en termes de vues à couper le souffle.

 

Arthur Seat Edinburg

Dagmar Schwelle/LAIF-REA

13h00

Pause déjeuner à Clarinda’s Tea Room

En remontant légèrement le Royal Mile - ne manquez pas le Parlement Écossais, sur votre gauche, qui régit la vie politique depuis 20 ans -  arrêtez-vous dans le petit salon de thé, Clarinda’s Tea Room. Si sa table des pâtisseries du jour ne vous a pas immédiatement convaincus - comment serait-ce possible ? - un coup d’œil à son menu simple et généreux vous séduira. Ici, on partage les grandes tables et on boit le thé dans la porcelaine de mamie. Pardon, de Clarinda.

 

Thé à Edimbourg

Source : Instagram

14h00

Visite du musée national de l’Ecosse

Il est gratuit, il est beau, il est inspirant : le musée national de l’Ecosse, avec ses grands volumes, ses verrières agréables et ses collections éclectiques plaira à tous les types de voyageurs. N’oubliez pas d’aller faire coucou à Dolly, la célèbre brebis clonée, exposée dans l’une des galeries. Les enfants apprécieront particulièrement les nombreux jeux et expériences à essayer. Parfait pour une après-midi pluvieuse (ou pas).

National Gallery Edimbourg

Kieran Dodds/PANOS-REA

16h00

Balade dans le cimetière Greyfriars

Tout près du musée, le cimetière de Greyfriars Kirkyard est l’un des plus anciens à Edimbourg. Ouvert au XVIème siècle, en lieu et place d’un monastère, il compte aujourd’hui parmi les tombes les plus romantiques et les plus mystérieuses du pays. Si vous êtes un(e) fan de Harry Potter, essayez donc de retrouver les tombes dont s’est inspirée J.K. Rowling : William MacGonagall, Thomas Riddell…

 

Cimetière d'Edimbourg

Source : Instagram

17h00

Shopping sur Victoria Street

Immanquable avec ses vitrines pimpantes et ses trottoirs en colimaçon, Victoria Street est également une rue où trouver des petites boutiques indépendantes, proposant de l’artisanat que vous ne trouverez pas sur les grandes artères. Préparez-vous à être charmés par les ateliers de tailleurs, les librairies, les fromagers, les papeteries… Museum Context s’est récemment spécialisé dans l’univers de Harry Potter. Pas mal, pour une ancienne boutique de balais et brosses !

 

Victoria Street Edimbourg

Source : Instagram

18h30

Coucher de soleil depuis les hauteurs de Calton Hill

A l’heure où Princes Street commence à briller de mille feux alors que le ciel est toujours clair, pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur en gravissant Calton Hill ? Perché là-haut, vous comprendrez toute la richesse architecturale d’Edimbourg en un regard. Old Town, juchée sur sa roche volcanique. New Town et ses rues bien alignées. La lente descente vers Leith et le port. Au loin, la plage de Portobello. Plus près, vous reconnaîtrez les toits de Holyrood Palace et les volumes saillants d’Arthur’s Seat.

Calton Hill Edimbourg

www.britainonview.com

20h00

Dîner à The Outsider, avec un oeil sur le château

La nuit est tombée et l’appétit, après une longue journée de marche, se fait sentir. Une table vous attend près de la baie vitrée de The Outsider, sur George IV Bridge. La carte, bien équilibrée, vous invite à goûter quelques mets locaux, avec simplicité et bon esprit. Sous vos yeux ébahis, le château d’Edimbourg domine la vue. N’oubliez pas : sticky toffee pudding pour le dessert. Dans le quartier, on vous recommande également Ondine si vous voulez faire une soirée fruits de mer, ou The Witchery, si vous voulez mettre les petits plats dans les grands.

Chateau d'Edimbourg

littleclie/Getty Images/iStockphoto

21h30

Un dernier whisky au Royal Oak

Pour finir une si belle journée, rien ne vaut un dram, une dose de scotch whisky. Et pour l’accompagner, le mieux, c’est une lichette de musique traditionnelle. Au Royal Oak, les chanceux trouveront une place sur le banc circulaire qui fait le tour de ce petit bar. Les autres resteront accoudés aux quelques tables hautes qui jalonnent le centre de la pièce alors qu’un violoniste, et peut-être un guitariste, se lancent dans une gigue endiablée ou une lamentation musicale. Chanteront-ils ou pas ? A eux de choisir. Vous êtes là pour sentir ce vent d’ouest, cette âme écossaise, qui soudain envahit le pub. Si vous commencez à vouloir chanter en gaélique, après quelques drams, c’est le signe qu’il est l’heure d’aller se coucher.

 

›› Des difficultés à choisir entre un séjour à Edimbourg ou à Glasgow ? Consultez notre article Glasgow vs Edimbourg : le match en 10 rounds.

 

Par

SARAH LACHAB

 

Photographie de couverture : Dagmar Schwelle/LAIF-REA

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.