Canada

Où observer les aurores boréales au Canada ?

Où observer les aurores boréales au Canada ?

Vivre les nuits boréales traversées de l’éclat des aurores, c’est faire l’expérience de la nuit telle que l’on ne la connaît pas dans notre monde urbanisé. Apercevoir une aurore provoque l’émotion, la joie, la transe.

 

Certains crient, d’autres pleurent, d’autres encore restent muets face aux teintes fantastiques. Tous n’auront de cesse que de poursuivre les aurores, pour vivre à nouveau l’expérience. Éblouissantes migrations célestes, ballets fugaces d’un vent de particule, volutes d’un vert intense qui embrasent le ciel, qui roulent comme des vagues, les  aurores boréales ont de tout temps inquiété, fasciné ; elles ont nourri l’imaginaire des peuples Inuits. C’est au Canada que les aurores sont les plus fréquentes, les plus intenses, et les plus faciles à observer.

1

Territoires du Nord-Ouest

Paysages rudes, bois et lacs immenses  qui se succèdent à l’infini, avec ça et là un campement de bûcherons ; terres de découvreurs, de chercheurs d’or et de diamants, de trappeurs et de marchands de fourrures, les Territoires du Nord-Ouest se situent juste au-dessous de l’ovale auroral. Le relief y plat, et Yellowknife ne reçoit presque aucune précipitation : sans aucun couvert nuageux, les cieux nocturnes sont idéalement dégagés pour l’observation. Tous ces paramètres font des Territoires du Nord-Ouest le meilleur endroit au monde d’où observer les aurores boréales. Ici, la beauté du ciel – voie lactée largement déployée et danse des aurores – compense le froid mordant. Les aurores y sont particulièrement spectaculaires l’hiver, quand elles se détachent sur la blancheur des paysages gelés.

 

2

Yukon

Un monde de paysages âpres et grandioses, de ciels immenses. Des forêts de conifères, de bouleaux et de peupliers noirs. Des hauts plateaux et des larges vallées, des lacs poissonneux, immenses, aux eaux turquoise. Un territoire vierge à 80 % – 32 000 habitants sur un territoire presque aussi vaste que la France. Whitehorse, la capitale, regroupe 22 000 habitants ; la deuxième ville, Dawson City,  2000.  Les animaux sont nettement plus nombreux : on recense 200 000 caribous, 10 000 ours noirs, 7000 grizzlis et 5000 loups. Une terra incognita  à travers toundra arctique, et taïga : l’ultime frontière. Raquettes, pêche sur glace et motoneige, aurores boréales et nuits en yourte : un dépaysement entier.

 

3

Alberta

Alberta abrite en ses parcs nationaux quelques-uns des derniers grands espaces sauvages de la planète, domaines des wapitis, des caribous, des ours noirs, des cerfs de Virgine. où l’homme n’est que toléré. Le  plus vaste des parcs des Rocheuses, Jasper est aussi parmi les plus vastes réserves de ciel étoilé au monde – ici l’absence totale de pollution lumineuse est particulièrement propice à l’observation des aurores. C’est dans le nord de l’Alberta que se situe base d’observation géophysique de l’Université d’Athabasca, qui étudie l’effet magnétique exercé par les aurores boréales sur la Terre. C’est également ici qu’ont été observées, par des photographes amateurs, ces aurores d’un genre nouveau, baptisées Steve, qui intriguent les scientifiques.

Photographie de couverture : Northern Lights Resort & Spa 

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !