Italie

Le Frioul-Vénétie julienne : Terre métissée

Le Frioul-Vénétie julienne : Terre métissée

Ses pays limitrophes, la Slovénie et l’Autriche, en font un mix de cultures slave et latine. Des touristiques Trieste et Lignano Sabbiadoro aux plus confidentielles mais néanmoins classées Aquilée ou Palmanova, découverte d’une terre métissée.

 

Qu’est-ce que le Frioul-Vénétie julienne ?

Une Italie septentrionale perméable aux influences danubiennes.

Qu’y fait-on ?

On skie et on randonne en Carnie, au nord de Tolmezzo. On se baigne aussi, dans l’Adriatique, à Lignano Sabbiadoro (province d’Udine) et Grado (province de Gorizia). Là, les petits hors-bords dont l’Italie a le secret et l’élégance viennent s’arrimer sous les pins dans une débauche de bleu roi. Ce qui serait seulement délicieux si ne s’ajoutaient à cela des sites du calibre d’Aquilée, clé romaine et chrétienne de la plaine frioulane ; de Cividale del Friuli ou de Palmanova, forteresse Renaissance dont les satellites ont donné des images d’un ordre saisissant. L’Unesco n’a évidemment pas manqué d’inscrire ces merveilles de la province d’Udine au patrimoine mondial.

Enfants à Trieste

Un peu hors-champ par rapport au cadre touristique de l’Italie, elles n’en sont que plus passionnantes à visiter. D’autant que la région du Frioul-Vénétie julienne, qui pour être brassicole ne dédaigne pas de faire fermenter le raisin, a sur ses tables de quoi régaler les voyageurs. Le prosciutto di San Daniele, jambon au rang éminent parmi les crudi, mais aussi le speck di Sauris, la gubana (gâteau aux fruits secs et aux zestes d’agrumes) et la grappa frioulane (qui se marie bien à la gubana). Sans parler des fruits et légumes dont regorgent vergers et potagers.

 

Trieste

 

Plus au sud, saluant au passage le château de Duino rendu célèbre par le poète Rainer Maria Rilke dans les Élégies de Duino (1923), on parvient à Trieste. Quelque chose de viennois sur l’Adriatique… Port d’entrée de l’Orient et de l’Afrique en Mitteleuropa, Trieste est une ville charnière et un mythe littéraire à elle seule. L’écrivain et journaliste Claudio Magris, triestin d’origine, en a fait une œuvre (Trieste, une identité de frontière, 2008, Seuil ; Classé sans suite, 2017, Gallimard…). Le Roumain transylvain Francesco (né Ferenc) Illy a fondé là une maison de torréfaction, illycaffè, et inventé, en 1935, l’Illetta, première machine à expresso. Une ville – et une région – où (re)trouver sans nul doute le goût de l’Italie.

 

Photographies

JÉRÔME GALLAND

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.