France

Les plus beaux parcs nationaux et régionaux de France

Les plus beaux parcs nationaux et régionaux de France

Les plateaux volcaniques d’Auvergne, les lacs des Pyrénées, les marais salants de Camargue sont autant de territoires d’exception, aujourd’hui protégés par des parcs naturels. Parcs régionaux et nationaux de France oeuvrent ainsi, dans l’Hexagone et en Outre-Mer, la préservation d’un patrimoine naturel, culturel et paysager. Ils sont aussi des espaces de découverte de la nature et de ressourcement. Des chemins vallonnés du Perche aux cirques du mont du Cantal, des plaines infinies de Lozère aux criques bleues de Cassis, notre sélection de voyages en France.

 

  1. Parc national de la Vanoise
  2. Parc national des Ecrins
  3. Parc national des Calanques
  4. Parc national des Pyrénées
  5. Parc national des Cévennes
  6. Parc national de Port-Cros
  7. Parc national de La Réunion
  8. Parc régional du Perche
  9. Parc régional des Volcans d’Auvergne
  10. Parc régional de Camargue

 

Les plus beaux parcs naturels nationaux de France

1

Parc national de la Vanoise (Savoie)

Premier des parcs nationaux français, décrété en 1963 pour protéger le bouquetin menacé d’extinction, le parc national de la Vanoise se déploie entre les hautes vallées de la Maurienne et de la Tarentaise. Il se compose de montagnes élevées, culminant à plus de 3000 m, sur lesquelles subsistent une vingtaine de glaciers, de cols et de lacs d’altitude. Le parc abrite aujourd’hui la plus importante population de bouquetins en France, soit 1800 individus. A défaut de l’apercevoir, on peut croiser chamois, marmottes et renards roux sur les quelques 400 km de sentiers balisés à travers vallées, bocages et forêts d’épicéas et de mélèzes.

On emporte des chaussures de marche.

On aime goûter au Beaufort des alpages.

Parc de la Vanoise

Office de Tourisme de Pralognan-la-Vanoise

2

Parc national des Ecrins (Hautes-Alpes, Isère)

Situé dans les Alpes du Sud entre Gap, Grenoble et Briançon, c’est LE parc européen de haute montagne, avec le sommet de la Barre des Ecrins, son point culminant, à 4102 m, et plus de 150 sommets de plus de 3000 mètres d’altitude. Un territoire de montagnes entaillées par de profondes vallées, haut lieu de l'alpinisme, chéri des randonneurs et grimpeurs de haut niveau. Le réseau de 700 km de sentiers balisés invite à l’itinérance, les prairies vertes, les torrents et lacs qui reflètent la pureté des glaciers à la contemplation. Sur les chemins, on croise des chamois et des lièvres, on observe des edelweiss.

On emporte gourde et sac à dos.

On aime faire étape en refuge.

Parc des Ecrins

Yannick Blancard

3

Parc national des Calanques (Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Aux portes de Marseille, le parc national des Calanques est le premier parc européen péri-urbain. Un paysage de falaises calcaires qui plongent dans l’eau turquoise, creusées de criques de paradis. Grandiose.

On emporte un masque et un tuba.

On aime poser ses valises à Cassis, dans une maison de maître entre pinède et calanques.

Parc des Calanques

pcruciatti/Getty Images/iStockphoto

4

Parc national des Pyrénées (Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques)

De la vallée d’Aure en Hautes-Pyrénées à la vallée d’Aspe en Pyrénées-Atlantiques, le parc national des Pyrénées fait le trait d’union avec l’Espagne. Véritable barrière climatique, sous influence océanique d’où l’aspect verdoyant des paysages, la profusion de lacs et de cascades – les eaux vives abondent de saumons et de truites. Six vallées principales se succèdent, avec chacune son identité. On aime y randonner à pied ou à VTT.

On emporte une canne pour la pêche à la mouche.

On aime se faire peur en croyant apercevoir un ours.

village des pyrénées

Getty Images/iStockphoto

5

Parc national des Cévennes (Lozère, Gard, Ardèche)

Au sud du Massif Central, son territoire s’étend sur la Lozère, le Gard et l’Ardèche. Réserve de biosphère de l’Unesco depuis 1985, le parc naturel des Cévennes abrite l’une des plus grandes diversités végétales et animales en France. En randonnant sur le GR70, on croise des cerfs, des castors, des loutres, des vautours fauve et des vautours moines. Reliefs volcaniques et vallées, montagnes et hauts plateaux, forêts, steppes et landes, les paysages aussi sont divers.

On emporte Voyage avec un âne dans les Cévennes, de Stevenson.

On aime traverser les villages préservés – c’est le seul des parcs à être habité en son coeur.

Parc des Cévennes

Régis Domergue / CDT de la Lozère

6

Parc national de Port-Cros (Var)

C’est le premier parc terrestre et marin en Europe, créé en 1963. Eaux turquoise et faune méditerranéenne. 140 espèces d’oiseaux – milan noir, huppes et passereaux, … : des milliers d’oiseaux migrateurs y font halte – et 180 espèces de poissons y sont répertoriés dont le grand dauphin et le mérou brun, et de nombreuses espèces protégées. Sur les îles d’Hyères, Porquerolles et Port-Cros – une poste, une épicerie, une chapelle, deux hôtels – depuis la création du parc, forêts et maquis ont repris leurs droits : belle végétation de chênes verts, de pins d’Alep et de myrtes, d’oliviers, de romarin et de bruyère. On se souvient de Jean Paulhan et des auteurs de la NRF, on visite les vestiges romains et les forts de Richelieu, on plonge à la découverte de l’épave du Donator, échoué là en 1945.

On emporte combi et bouteilles de plongée.

On aime passer la nuit sur l’île de Port-Cros, refuge désuet loin des foules.

Parc de Port-Cros

Julien Mauceri

7

Parc national de La Réunion (La Réunion)

La Réunion est une mosaïque de paysages naturels grandioses, dessinés par les éruptions volcaniques successives, par l’érosion : pitons, cirques et remparts. Depuis 2010, le coeur de l’île est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, et 40 % de la superficie de l’île sont protégés par le parc national. On randonne sur le Piton de la Fournaise, on parcourt les sentiers entre les cirques de Salazie et Mafate, on part en spéléo sur des tunnels de lave,

On emporte chaussures de marche et maillot de bain.

On aime visiter une exploitation de vanille, goûter au miel de litchi.

cirques de Salazie

Julien/Fotolia

 

Les plus beaux parcs naturels régionaux de France

8

Parc naturel régional du Perche (Orne, Eure-et-Loire)

Campagne humide et ensoleillée, collines arborées, plaines ourlées de vallons, manoirs cachés au fond des bois : entre Loire et Normandie, ni trop loin, ni trop proche de Paris, le Perche est le refuge des Parisiens en quête de nature. On sillonne les routes et les chemins en vélo ou à cheval, on flâne en brocante, on musarde à l’ombre d’un chêne centenaire.

On emporte des bottes en caoutchouc et un pull en laine.

On aime rencontrer un éleveur de percherons.

 

Parc naturel régional du Perche

Jérôme Galland

9

Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne (Cantal, Puy-de-Dôme)

Au coeur du Massif Central, le parc des Volcans d’Auvergne se compose de six massifs volcaniques – c’est le plus vaste parc régional de France. Territoire de moyenne montagne, préservé et façonné par l’homme, ses paysages de volcans, crêtes, estives, lacs et forêts, landes rocheuses et tourbières sont majestueux. Sur les sentiers, on croise des mouflons, on observe des canards sauvages et des grèbes huppés.

On emporte un panier pour rapporter Saint-Nectaire, Cantal et Bleu d’Auvergne.

On aime passer la nuit dans un buron, être réveillé par les cloches des vaches de Salers.

parc naturel d'Auvergne

Joël Damase / CRT Auvergne

10

Parc naturel régional de Camargue (Provence-Alpes-Côte d’Azur)

En bordure de Méditerranée, le parc naturel régional de Camargue est une vaste zone humide dans le delta du Rhône. Marécages, étangs, rizières et plages immenses dessinent des paysages spectaculaires, et des horizons infinis. Le flamant rose est l’oiseau le plus emblématique de Camargue, mais la région est aussi une des principales zones d’hivernage en Europe des oies, canards, cygnes. Le rollier d’Europe et la grue cendrée trouvent là aussi un refuge. On adore les kilomètres de plages de Beauduc, que l’on rejoint en longeant une route oscillant entre étangs et marais salants.

On emporte un anti-moustique et un paréo.

On aime visiter une manade de taureaux.

Parc régional de Camargue

Corinne Bomont/stock.adobe.com

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture : Ian Hanning/REA

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.