Birmanie

A vivre en Birmanie et nulle part ailleurs

A vivre en Birmanie et nulle part ailleurs

Le pays redécouvre la liberté par petites touches, et s'ouvre en grand aux voyageurs. Profitez de cette période magique pour découvrir la richesse des paysages et de la culture birmane.

1

Poser une feuille d'or sur le rocher de Kyaiktiyo

La grimpette à flanc de montagne dure trois heures et demie. Vous ne serez pas seul; des groupes de birmans seront à vos côtés : la pagode de Kyaiktiyo est l'une des plus honorées de Birmanie. Accompagné de leur sourire, la montée se fait bien plus douce. Au détour du sentier, le voila, tout en haut, entièrement recouvert d'or, surmonté d'un petit stupa, en équilibre semblant instable. Si vous êtes un homme, vous pouvez poser votre offrande, en retenant votre souffle pour ne pas le faire rouler (les femmes devront rester quelques pas plus loin).

Pagode de Kyaiktiyo

2

Faire la route en bateau

Les routes birmanes sont rarement lisses. Les rivières et les fleuves, si. Alors, plutôt que de vous engluer dans les chemins boueux – pendant la saison des pluies -, ou défoncés pendant la saison sèche, prenez le temps de découvrir le pays au fil de l'eau. Glisser le long des rives, voir la vie de chaque jour dans les villages au bord de l'eau, observer les pêcheurs lancer le filet sur leur pirogue, fermer les yeux pour mieux sentir le soleil sur le pont.

Bateau en Birmanie

3

Se faire un maquillage au Thanaka

C'est l'apanage des femmes et des enfants. Un trait jaune sur le front, un autre sur l'arête du nez, deux ronds sur les joues, il leur donne un air mi-comique mi-doux. Secret de beauté séculaire, la préparation, à base de bois et d'eau, n'a pas qu'une visée décorative : rafraîchissante, filtre-solaire, anti-déshydratante, adoucissante, astringent, antiseptique, déodorante, sa fragrance délicate, hespéridée et boisée, lui permet de faire également office de parfum.

maquillage au Thanaka

4

L'endroit où poussent les pagodes

Elles sont tellement nombreuses, à perte de vue, de toutes tailles, que lorsqu'on arrive à Bagan on a l'impression d’être dans un champ de pagodes. Imaginez : cinquante kilomètres carrés de pagodes, construites entre le IXème et le XIIIème siècle, qui pointent leurs stupas vers le ciel. Prenez un peu de recul pour pouvoir les admirer dans leur ensemble, en grimpant au sommet des plus hautes d'entre elles ou en prenant une montgolfière pour les observer vues du ciel.

pagodes

5

La vie lacustre sur le lac Inlé

On peut tout vivre sur le lac Inlé : aller au marché, passer se recueillir dans un temple au beau milieu de l'eau, tenter de manier les beaux pièges à poissons en vannerie, ne rien prendre, ré-essayer, et être bredouille à nouveau. Renoncer et voir illico le pêcheur d'à-côté remonter largement de quoi déjeuner. Pour accompagner votre poisson, aller voir les agriculteurs qui cultivent leurs légumes sur les champs flottants qui constellent le lac.

Lac Inlé

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.