Irlande

24 heures à Dublin

24 heures à Dublin

Ses rues ont été racontées à la perfection par les grands écrivains et poètes du pays. Son histoire est figée dans la pierre de la cathédrale Saint-Patrick, du château, et du Trinity College. Sa gastronomie s’est (trop) longtemps arrêtée aux traditionnels stew et fish and chips, l’esprit sans doute embrumé par la qualité de ses stouts et de ses single malts… pour autant, la capitale irlandaise - qui n’a jamais cessé d’évoluer - a bien plus à offrir. Voici quelques pistes pour vivre un autre Dublin en une journée.

08h00

Se dégourdir au Stephen’s Green

Foulées matinales dans le parc Stephen Green. Neuf hectares de verdures et plus de trois kilomètres de chemins pour gambader le long des lacs, sillonner entre les pavillons victoriens et les statues d’écrivains.

Stephen’s Green park

Tony Pleavin / Dublin Regional Tourism Authority

10h00

Bruncher healthy

Les traditionnels scones et œufs brouillés-saucisses du petit-déjeuner irlandais appartiendraient-ils au passé ? La capitale déborde aujourd’hui d’adresses cultivant la nourriture saine et délicate. Exemple au Green Straw, à Sword, apprécié des locaux pour ses protein pancakes aux fraises locales, ou encore au Pog, dans le quartier de Howth, réputé pour ses acai bowls.

 

Green Straw Dublin

Green Straw Sword - Instagram

11h00

Élever son esprit

Trinity College, la plus ancienne université du pays a vu passé sur ses bancs certains phénix de la littérature irlandaise, d’Oscar Wilde à Samuel Beckett et plus récemment, la romancière Sally Rooney, grande révélation de la génération Millennials. L’ensemble architectural est quant à lui significatif du style haut gothique victorien. C’est aussi le siège de la célèbre Old Library, qui abrite dans ses boiseries 200 000 ouvrages, dont le Livre de Kells, manuscrit médiéval sacré. Plus anecdotique : le lieu a inspiré les Archives du Jedi, dans la deuxième trilogie Star Wars.

Trinity College

Karl Heinz Raach/LAIF-REA

12h00

Dompter le tigre

Peu fréquentables jusqu’à la fin des années 90, les Docklands bordant la rivière Liffey, de son embouchure au Talbot Memorial Bridge, reflètent le dynamisme économique de l’Irlande, devenu le « Tigre celtique » au tournant du XXIe siècle. On y trouve certains monuments emblématiques, tels le Grand Canal Theatre pièce maîtresse d’un quartier homonyme en pleine mutation, le spectaculaire Convention Center de Kevin Roche, dont l’atrium offre une vue imprenable sur le fleuve, mais aussi une salle de concert de 15 000 places, l’02, ou encore le Samuel Beckett Bridge, élégant pont à haubans réalisé par Santiago Calatrava.

rivière Liffey

Thierry Maffeis / Fotolia.com

13h00

Défier Bélénos

La météo irlandaise a du caractère et déjeuner en terrasse relève toujours du défi. Entrées sous le soleil, desserts sous la pluie. Certaines adresses de la ville en ont fait un atout, en s’équipant d’un toit rétractable. C’est le cas au Suesey Street qui reflète le renouveau gastronomique irlandais. Une cuisine mi-terre mi-mer, légère et ensoleillée.

 

Suesey Street

Instagram

14h00

Célébrer les belles plumes

Terre natale d’immenses écrivains et poètes, l’Irlande (et Dublin en particulier) entretient avec eux un lien très vivant. L’œuvre de James Joyce est fêtée dans les rues chaque année à la mi-juin, lors du Bloomsday (hommage à l’antihéros de Ulysses). Le reste du temps, on s’initie à son œuvre au James Joyce center et au musée des écrivains qui retrace l’histoire de ses pairs (Beckett, O’Cadhain, Bernard Shaw…) à travers manuscrits et reliques. Il faut aussi se rendre à Merrion square, voir la statue d’Oscar Wilde face à sa maison d’enfance. Puis au n° 52 et n°82 où vécut William Bulter Yeats, et enfin au 33 Synge Street, maison natale de George Bernard Shaw.

 

statue d'Oscar Wilde

Instagram

15H00

Ouvrir les yeux

Au cœur du quartier animé de Temple bar, la Gallery of Photography montre le meilleur de la photo contemporaine ayant comme sujet principal l’Irlande et les Irlandais. De Martin Parr à Tony O’Shy, elle offre un formidable panorama du pays.

 

Gallery of Photography

Instagram

16h00

Pédaler au vert

Couvrant près de 700 hectares de jardins et bois, le Phoenix park est le plus grand parc urbain d’Europe. Un lieu idéal pour flâner à vélo parmi les centaines d’espèces végétales et les daims en liberté. Autre option pour respirer, surtout avec des enfants : la ferme Airfield Estate au sud de la ville.

 

ferme Airfield Estate

Instagram

17H00

Craquer pour le goûter

Trop pressés pour un afternoon tea au Shelbourne ou au Westin ? Optez pour un croissant à la frangipane finement épicée, surmonté d’une meringue citronnée, chez Scéal, la nouvelle sensation gourmande de Dublin. Une boulangerie ambulante (et bientôt dans ses propres murs) sacrée reine du levain artisanal. À tester les jeudis et samedi à The Fumbally Stables – un lieu original à retenir notamment pour ses workshops sur la fermentation.

table du Shelbourne

The Shelbourne Dublin

18h00

Prendre la pause

D’un côté le sol en bois noir et les surfaces anthracite, de l’autre des murs végétalisés sous un puits de lumière… Fraîchement sorti de terre, The Space in Between, est un studio pluridisciplinaire réunissant sous son toit, cours de yoga, méditation, lectures et projections. Un bel endroit pour les oiseaux de passage qui souhaitent se poser.

 

The Space in Between

Instagram

20h00

Faire table rase

Ultra-dynamique la scène gastronomique dublinoise est en perpétuel renouvellement. Pas une semaine ne passe sans qu’une nouvelle adresse explore l’ancestral stew, écume les richesses de la mer. Entre une étoile montante comme le Craft à Harold’s Cross et une valeur sûre tel The Greenhouse, Dublin est une affaire de goûts et de choix.

 

The Greenhouse

The Greenhouse - Instagram

22h00

Trinquer à l’éclectisme

Pintes de stout et irish folk sont-elles les seules alternatives de la soirée irlandaise ? Bien au contraire, la capitale aime varier les styles. Les speakeasy (bars clandestins) aux devantures anonymes font aussi partie de la nuit. Parmi les références : l’atmosphère feutrée du Vintage Cocktail Club, dans le bien nommé quartier de Temple bar.

 

Par

BAPTISTE BRIAND

 

Photographie de couverture : Pavel Losevsky / Getty Images / iStockphoto / Thinkstock

Printemps-Été

Vacance N°9

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.