Maroc

24 heures à Tanger

24 heures à Tanger

Une ville placée sous le signe de la lumière. Celle qui jaillit, tout au nord du Maroc, à la rencontre de l'Atlantique et de la Méditerranée, magnifiquement peinte par Matisse et Delacroix. Nombreux sont les peintres qui sont venus à Tanger chercher cette lumière, et la vieille ville a gardé les traces de leur passage. Un de nos itinéraires préférés ? Le café Hafa, où la belle époque et l’Orient semble s’être attardés, puis direction la Kasbah sur les hauteurs de la ville, traverser la médina et descendre vers le quartier du Petit-Socco et du Grand-Socco, enfin terminer la journée par une balade le long de la mer…

 

10h00

Prendre un thé au café Hafa

Un thé au café Hafa, terrasses posées à flanc de colline, face à la sublime baie de Tanger, face à la mer, au détroit de Gibraltar. Tanger est un prolongement de l’Europe aux réminiscences sahariennes - ses grandes plages atlantiques, ses eucalyptus et son vent sec venu de l’Est. Tanger est bleue, Méditerranée et Atlantique. Cap Spartel, pointe extrême de l’Afrique, l’Espagne n’est qu’à douze kilomètres, lieu de partage des eaux, lieu de rencontres et de turbulences – plages blondes qui s’étirent à l’infini.

Marion Osmont

11h30

La librairie des Colonnes

Tanger est une ville facile, et on est immédiatement sous le charme, séduits, comme l’ont été avant nous voyageurs, écrivains, artistes, Ernest Hemingway, Truman Capote ou Jack Kerouac, dont les œuvres côtoient aujourd’hui Un autre Maroc, de Abdellatif Laâbi ou Persepolis de Marjane Satrapi à la librairie des Colonnes.

54 Avenue Pasteur, Tanger.

Marion Osmont

13h00

Flâner dans la Kasbah

Sur une hauteur – l’ancienne ville fortifiée domine la baie - la kasbah. Les gamins jouent dans les ruelles, les femmes lavent le linge à la fontaine. D’une terrasse, on embrasse la vue plongeante : la kasbah court jusqu’à la mer.

 

Marion Osmont

15h30

Massage au salon Khadija

Tanger, c’est aussi un massage chez Khadija, 74 ans, fraicheur d’une toute jeune femme, hôte des Rolling Stones et amie de Randy Weston – peut-être la meilleure ambassadrice de la ville ! Après une carrière dans le cinéma, un détour par les grands studios de Ouarzarzate – souvenirs flamboyants de tournage avec Richard Harris – Khadija s’est reconvertit avec bonheur au massage d’inspiration shiatsu, appris à Amsterdam et à New-York. Elle nous reçoit chez elle, dans son salon, dans la kasbah.

Marion Osmont

18h00

La Cinémathèque de Tanger

Et après s’être abandonné au massage de Khadija, lavés de toute tension, on prend un verre en terrasse de l’ancien cinéma Rif, devenu Cinémathèque, sur le Grand Socco, entre médina et ville nouvelle. La Cinémathèque diffuse de l’art-vidéo marocain, des films arabes populaires, ou programme une rétrospective John Cassavetes. Déco vintage branchée, luminaires et fauteuils sixties chinés aux puces, c’est le lieu de rencontre des bobos et hipsters tangérois. De là, on apprécie la ligne des palmiers qui s’élancent sur la place et l’inhabituel alignement d’une grande mosquée, d’une cathédrale espagnole et d’une église anglicane.

 

Lola Reboud

21h00

Se promener sur la côte

Tanger vit à l’heure espagnole, Tanger se lève tard. Le jour décline, la promenade le long de la mer est investie par une foule de familles et de groupes d’ados – on se mêle à leur joyeuse déambulation. Et sur la corniche, aux Balnéaires, boîtes de nuit animées par des danseuses orientales et des DJ new-yorkais, la nuit dure jusqu’au matin.

Marion Osmont

 

Shopping à Tanger

> Café Hafa, le plus populaire des café tangérois, face à la mer. Avenue Mohamed Tazi

> La librairie des insolites, entre librairie et galerie d’art contemporain. 28, rue Khalid Ibn Oualid

> La tribu des Ziri propose de l’artisanat réinterprété esprit contemporain – on a envie de tout ! Je craque sur un tapis boucherouite ou sur des babouches en sac de farine recyclé ?  28, rue Khalid Ibn Oualid 

> La librairie des colonnes, depuis 1949, une institution. Riche fonds de littérature en arabe, français, espagnol et anglais. 54 boulevard Pasteur. 

 

Par

MARION OSMONT

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.