Portugal

Lisbonne VS Porto : Le match en 10 rounds

Lisbonne VS Porto : Le match en 10 rounds

Ruée sur le Portugal. Les Français deviennent accros de ce petit pays (11 millions d’habitants, et 92 000 km²) longtemps considéré comme le parent pauvre de l’Europe. Aujourd’hui, son authenticité et sa simplicité réjouissent. Cap au sud, le temps d’une escapade ou pour des vacances au long cours. Charme de solides traditions, ambiance movida, tarifs tout sourire et météo grand bleu. Alors quelle destination choisir? Lisbonne ou Porto? Boa viagem !

bateau a porto

Porto - Gunnar Knechtel/LAIF-REA

Elles cohabitent mais ont toujours été rivales. D’un côté, Sa Majesté Lisbonne (presque 600 000 habitants) la capitale du Portugal, celle qui entend briller comme jadis, lorsque ses marins levaient l’ancre pour s’en aller conquérir le monde. De l’autre, Porto (à peine 250 000 habitants), aussi discrète que modeste, cultivant traditions et art de vivre. Entre les deux, 310 km et chacune sa manière d’offrir un séjour enchanteur.

1

Quand on arrive en ville

 

L’une comme l’autre sont desservies en direct par avion au départ de plusieurs villes de France. Les liaisons sont un peu plus nombreuses vers Lisbonne. L’aéroport Francisco Sa Carneiro est à 15 km du centre de Porto. La course en taxi coûte environ 25 €. Un métro direct est également à disposition. Avec 22 millions de passagers accueillis en 2016, l’aéroport Humberto Delgado de Lisbonne est évidemment le plus important du pays. En taxi, on rejoint le centre (7 km) pour moins de 20 €. Un métro assure également la liaison. Alors Lisbonne ou Porto ?

Avantage Lisbonne

pont de lisbonne

Lisbonne - Olivier Romano

 

2

Premier coup d’œil

 

Lisbonne s’impose comme une vraie ville, étendu sur près de 100 km². Des ponts géants, le plus célèbre, celui du 25 Avril, enjambe le Tage du plus de 2 kilomètres, des tours qui piquent le ciel (145 m de hauteur pour la tour Vasco de Gama, en bord du Tage), le mélange réussi entre façades historiques et bâtiments new-look, un bourdonnement permanent, la foule qui se presse le long des ruelles étroites des vieux quartiers… La capitale fait honneur à son rang et rivalise clairement avec d’autres grandes d’Europe.

Changement de décor à Porto, bien plus paisible. Les six ponts qui enjambent le Douro, le fleuve qui coule à ses pieds, sont modestes, moins de 400 m de long pour les plus imposants. En revanche, charme garanti pour les structures de fer et les arches de béton, d’autant qu’ils sont très proches les uns des autres. Façades tapissées d’azulejos, bâtiments deux fois centenaires, rues pavées à l’ancienne, placettes arborées…, rien ne manque sur la carte postale. Sauf sans doute une part de dynamique qui révèle une ville en pleine créativité. Ici, ce sera promenade tranquille et nostalgie des temps anciens.

Avantage Lisbonne

lisbonne vue d'en haut

Lisbonne - Olivier Romano

 

3

Dans de beaux draps

 

L’actuel succès touristique du Portugal est accompagné par une belle activité hôtelière. Dans les deux villes, à côté des palaces historiques (Four Seasons à Lisbonne, Intercontinental à Porto) ont été ouverts de nombreux établissements de charme, petites unités, confort moderne, connectique assurée, décoration aux couleurs du jour, service jamais guindé, etc. Evidemment, les adresses sont plus nombreuses dans la capitale.

Egalité

Memmo Principe Real Hotel

Lisbonne - Memmo Principe Real Hotel

 

4

Et on mange quoi ?

 

Le Portugal est assez fier de ses solides traditions culinaires. La morue (ou cabillaud), les moules à la sauce tomate, le pot-au-feu local à base de porc ou les ragouts sont partout au rendez-vous. Toutefois, Lisbonne agrémente la carte de ses restaurants de préparations plus subtiles à base de poissons et de fruits de mer. De nombreux restaurants branchés (sur les quais comme dans le bairro Alto) jouent sur le même registre que leurs homologues de Paris ou de Londres, tarifs bien plus sages en prime. Enfin, Lisbonne compte sur une table deux fois étoilée, le Belcanto, et sur quatre adresses dotées d’un macaron Michelin.

Porto affiche des ambitions plus modestes. Deux tables étoilées et une multitude d’adresses de style familial où la sardine grillée tient le haut de la poêle. Accras, ragouts et soupes complètent le menu. Simple, convivial, excellent et pas cher.

Avantage Lisbonne

pasteis de nata

Karsten Moran/REDUX-REA

 

5

Savantes visites

 

Le statut de capitale donne a priori une longueur d’avance à Lisbonne sur le plan architectural : Place Dom Pedro IV, promenade piétonne le long du Tage, église do Carmo, le splendide monastère de Jeronimos (XVème siècle), le quartier du Bairro Alto en général), des musées anciens ou modernes, le Calouste Gulbenkian, évidemment, et même ceux de l’Orient, du Fado, des azulejos… De même pour des édifices comme la tour Belem, comme le symbole de la ville, le monument des Découvertes posé en bord de Tage, le fleuve qu’enjambent les deux ponts spectaculaires, celui du 25 avril et le Vasco de Gama. Un programme pour toute la semaine !

Porto, bien plus petite, n’offre pas une telle diversité. Mais l’émotion n’est pas moindre quand on entre dans la cathédrale Sé, mille ans d’histoire ou presque, ainsi que dans l’église Sao Francisco (XVème siècle) lorsqu’on s’attarde sur les azulejos grandioses de la gare de Sao Bento, si on pousse les portes de l’emblématique librairie Lello e Irmao, ainsi que l’étonnant Monde des Découvertes, un parc d’attractions racontant les grandes navigations portugaises ou, sur le même registre, un musée militaire très réussi.

Avantage Lisbonne

Tour de Belem

Lisbonne - JosT Elias/Getty Images/Hemera

 

6

L’heure de l’after

 

Délicieusement provinciale, Porto ne résiste pas au plaisir de se coucher tôt. Et de se lever avec l’aube, la tradition des pêcheurs reste vive. Ne pas en déduire pour autant que la ville ignore les plaisirs de la nuit. Les plus attendus se trouvent dans les bars et surtout les restaurants qui programment le fado, la musique la plus typique du Portugal. Souvent excellent, surtout si on évite les tours organisés.

Lisbonne en revanche déploie toute la panoplie des spectacles, shows et animations, du fado à l’opéra en passant par le rock et le classique.

Dans les deux villes, ne pas oublier le football. Le FC Porto et le Benfica de Lisbonne  figurent parmi les grands d’Europe. En décembre 2017, leur rencontre s’est soldée par un très pacifique 0-0.

Avantage Lisbonne

Alfama à Lisbonne

Lisbonne - Dagmar Schwelle/LAIF-REA

 

7

Une ville et des gens

 

La même grille de lecture, la capitale face à sa seconde aux délicieux airs de province, dicte à chacune son style et son ambiance. A Lisbonne les rendez-vous pressés et les adresses branchées, les expos d’avant-garde et les roof-tops très tendance, les jeans déchirés, les tables raffinées et les clubs pour people.

A Porto, les matins calmes à lire un journal papier, les discussions sans fin autour d’un verre de vinho verde, la cuisine familiale et les décors sur lesquels glisse le temps sans les altérer.

Egalité

couché de soleil à Porto

Porto - Frank HEUER/LAIF-REA 

 

8

L’addition, s’il vous plaît !

 

Globalement, les étiquettes portugaises affichent un différentiel de 30% minimum avec les tarifs pratiqués en France. Le séjour touristique, entre hôtel, restauration, transport et visites, sera réjouissant pour le budget. Toutefois, la dynamique qui pousse Lisbonne à s’installer dans le concert des grandes d’Europe pousse actuellement les prix vers le haut. Architectes, décorateurs, chefs étoilés, DJ cotés, lounges raffinés, tout concourt à faire de la capitale une étape encore un temps moins onéreuse que Londres ou Paris, mais la marge se réduit peu à peu.

A l’inverse, Porto reste à l’abri de ces turbulences et garde un net argument tarifaire. Illustration : le palace 5-étoiles installé en plein centre y est accessible autour de 150 € la nuit.

Avantage Porto

restaurant en bord de mer à Porto

Porto - Jens Schwarz/LAIF-REA

 

9

Rayon insolite

 

A Porto, deux raretés, elles sont bluffantes. D’abord, la gare Sao Bento dont les murs intérieurs sont entièrement tapissés d’azulejos représentant des scènes de l’histoire du Portugal. Une merveille. Ensuite, la librairie Lello (144, rue des Carmelitas), inaugurée en 1906. Elle aurait, dit-on, inspiré JK Rawling pour écrire Harry Potter. Possible, tant son intérieur appelle à la magie : murs entièrement couverts de rayonnages où l’imagination range aussitôt mille ouvrages savants et surtout, un escalier central monumental probablement unique au monde. En bois, gravé de délicates peintures et sculpture, il mène à l’étage éclairé par une magnifique verrière. Ajouter bien entendu la visite des caves de porto, le vin doux emblématique du Portugal, avant dégustation. Toutes les grandes marques sont installées juste en face, sur l’autre rive du Douro, à Vila Nova de Gaia. Splendide décor de vieilles bâtisses aux murs de pierres soigneusement entretenus, de voiliers et carrioles anciennes, de fûts… Il suffit de pousser la porte.

Dans un tout autre style, Lisbonne brille par son marché, une vaste halle alimentaire sur les bords de laquelle se sont installés tous les grands chefs qui opèrent en ville. On choisit ici son entrée, là son plat et plus loin son dessert, avant de s’installer sur des tables libres d’accès. Terriblement gourmand et festif. Autre étonnement lisboète, les peintures plaquées sur les murs et les façades, les « murals » qui offrent aux artistes du jour un terrain immense d’expression. Les friches qui bordent le port commercial accueillent ainsi de somptueuses œuvres d’art en format géant. De même, la rue Artilleria offre sur plusieurs centaine de mètres une folle bande dessinée qui alterne psychédélisme, peintures gag, messages politiques, gravure érotiques, mangas… dans un festival de créativité régulièrement enrichi d’une nouvelle fresque peinte dans la nuit.

Egalité

bateau à voile à Porto

Porto - Tuul et Bruno Morandi

 

10

Environs

 

A une vingtaine de kilomètres de Lisbonne, voici Estoril, station balnéaire chic réputée pour sa plage, son casino (celui de Casino Royale avec James Bond), ses somptueuses résidences, son grand prix de F1 et son climat, invariablement doux. Sa voisine, Cascais, connait une ambiance de même tenue avec en prime un port de pêche toujours actif, donc le plaisir de savourer poissons et crustacés juste sortis du chalut. Enfin, environ 30 km à l’intérieur des terres se trouve Sintra. Une perle d’architecture d’élégance et de majesté, inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco. La ville est née au XVème siècle. Charme fou assuré par des châteaux, palais un peu fous, demeures historiques, ruelles pavées et boutiques élégantes.

Au large de Porto, deux évasions possibles. L’une conduit plein ouest vers la mer qui n’est qu’à 17 km. Côte verte au nord, côte d’argent au sud. Immenses plages, petites stations desservies en transports en commun et eau invariablement frisquette. Vers l’est, c’est le Douro qui commande la découverte et elle est magnifique. Les rives du fleuve sont tapissées de vignes en terrasses, celles qui donneront le porto, et alternent villages recroquevillés autour de leur église, élégantes quintas qui signalent un domaine viticole… Le trajet entre Regua et Pinhao est un régal. Alors Lisbonne ou Porto ?

Avantage Porto

surfeurs dans la région de Porto

Porto - Jens Schwarz/LAIF-REA

 

 

Par

JEAN-PIERRE CHANIAL

 

Photographies de couverture

OLIVIER ROMANO & GUNNAR KNECHTEL/LAIF-REA

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !