Services

Nos concierges à travers le monde donnent de leurs nouvelles

Nos concierges à travers le monde donnent de leurs nouvelles

France - Conciergerie Voyageurs du Monde aux Canaries

“2021 a intérêt d’être à la hauteur !”

Cueillette des fraises, paillage des laitues, récolte des carottes, désherbage manuel du champ d’oignons... Le temps d'un été, 2020 m’a transformée en ouvrière agricole. Et me voilà aujourd’hui en attente de l'attribution d'un petit potager communal. 2021 a intérêt d’être à la hauteur ! L’automne a été davantage studieux : deux mois intensifs à l’issue desquels j’ai obtenu une validation de compétences professionnelles en interprétation et éducation environnementale. Histoire de continuer à partager avec nos chers Voyageurs ma passion pour les cailloux, la flore, la climatologie et la beauté du monde naturel qui nous entoure. D’ailleurs, grâce au passionnant programme de participation citoyenne de l’Institut géologique et minier d’Espagne baptisé “Parraine une roche”, j’ai parrainé un volcan ! Un peu encombrant, mais très émouvant. En ce mois de février, les Français ont visiblement réussi à s’échapper un peu et flânent au soleil des terrasses de cafés et des restaurants, l'air béat.

 

Concierge aux Canaries

 

Audrey – Conciergerie Voyageurs du Monde à Tokyo

“Mes prochains objectifs ? La photographie et les gelateria !”

Ce qu’on fait quand on a du temps ? On voyage ! Pour découvrir la péninsule de Noto, redécouvrir Tohoku et ses paysages aux couleurs sublimes de l’automne, approfondir un Kyoto toujours aussi fascinant, revenir aux essentiels à Hiroshima et Miyajima, se promener en amoureux dans la préfecture de Kagawa, passer un week-end de grande détente dans un onsen de la région de Gunma... J’ai également relié Kanagawa à Chiba à vélo, trois jours pour faire un peu plus de 100 kilomètres (avec un électrique, je dois l’avouer). Depuis janvier, je reprends des cours de japonais pour améliorer mon niveau. Mes prochains objectifs ? Le montage vidéo, la photographie et les gelateria ! Ces dernières ont la cote ici, pour mon plus grand plaisir. Je pense même que je pourrais en écrire un guide !

 

Concierge à Tokyo

 

Zoé – Conciergerie Voyageurs du Monde au Japon

“On saisit cette opportunité pour voyager”

Les frontières étant fermées au tourisme international, le gouvernement a mis en place le “Go To Travel”, qui vise à relancer le tourisme intérieur. Du coup, on saisit cette opportunité pour voyager dans des régions un peu plus reculées et peu connues de nos voyageurs. Ainsi de Tohoku, facilement accessible depuis Tokyo, où j’ai découvert de superbes lieux, comme le temple Yamadera aux 1015 marches, perché dans la montagne, et la baie de Matsushima, l’une des plus belles vues du Japon. Plus au sud et au large, l’île de Niijima (Tokyo Island). Prochain week-end prévu : ambiance hivernale à Zao Onsen, réputé pour ses “Snow Monsters”, des créatures étranges formées par la grosse quantité de neige tombée sur les arbres alpins de la région. Un must-see !

 

concierge au japon

 

Anaïs – Conciergerie Voyageurs du Monde au Mexique

“L'adrénaline de la montagne m'avait manqué”

Mon défi personnel de 2020 ? L’ascension du deuxième plus haut sommet, l’Iztaccíhuatl, culminant à 5200 mètres. Depuis, je m’entraîne pour le Pico de Orizaba, à 5600 mètres d’altitude. L'adrénaline de la montagne m'avait manqué. Ce fut une belle et longue méditation, riche en émotions. Un reset efficace.

 

concierge au mexique

 

Nicolas – Conciergerie Voyageurs du Monde en Namibie

“J’ai hâte de reprendre vraiment mon travail de concierge”

Malgré la pandémie et la crise économique et sociale, la vie continue dans ce beau pays. J’affectionne encore davantage mon petit bar restaurant adoré, le Vinyls, situé au Zoo Parc, en centre-ville de Windhoek. On peut y boire un verre ou y dîner avec de la musique live. J’ai hâte de reprendre vraiment mon travail de concierge. En attendant, je m’occupe de l’organisation du prochain Katutura Fashion Week, qui aura lieu en novembre 2021 au Centre culturel franco-namibien de Windhoek. C’est un événement créé par un ami namibien, ex-mannequin et styliste. Je fais également du bénévolat dans une association qui gère une soupe populaire pour les enfants du township de Katutura. Je développe aussi un projet de permaculture, dont l’objectif est l'autosuffisance alimentaire dans les villes. L’équipe est constituée. Un vrai challenge à relever. Rassurez-vous, je garde aussi du temps pour ma fille de quinze mois, Ella.

 

concierge namibie

 

Cécilia – Conciergerie Voyageurs du Monde à Majorque

“Mon île est si petite, mais il y a tant à voir !”

Février est le mois des amandiers en fleur. Et il y a encore de nombreuses criques que je ne connais pas. Alors : randos, où se mêlent inévitablement histoire et nature. Car Majorque regorge de sites préhistoriques (ceux de l’époque talayotique datent du IIe millénaire avant J.-C.). Se rendre au Talaiot de Hospitalet Vell est toujours aussi impressionnant. Et relier Cala Bota, Cala Virgili, Cala Pilota et Cala Magraner (environ 9 kilomètres) pour finir par se baigner et pique-niquer en plein février reste un grand bonheur. Mon île est si petite, mais il y a tant à voir ! J’ai aussi mes “hobbies” : je peins et couds des masques aux motifs baléariques (pins et petits palmiers) ou floraux (d’après des photos que j’ai prises dans des maisons de Palma et du Grand Hotel de Palma). Je fais également partie du groupe Urban Sketchers Mallorca. Ce qui m’a valu d’exposer mes dessins dans une expo, Casal Solleric, organisée par la mairie de Palma.

 

concierge à Majorque

 

Denis – Conciergerie Voyageurs du Monde en Australie

“Ça occupe, ça muscle, ça défoule”

J’aide à temps partiel sur des chantiers de rénovation de maisons, notamment avec un architecte de Sydney. Ça occupe, ça muscle, ça défoule. Je rencontre de nouvelles personnes d’un secteur d’activité que je ne connaissais pas avant. Jamais je n’aurais pensé être capable de faire ce que j’ai fait sur un chantier. Mentalité australienne oblige, tout le monde me dit : “Good on you”.

 

conciergerie en australie

 

Pierre – Conciergerie Voyageurs du Monde à Naples et côte amalfitaine

“Une période généreuse, comme de belles tranches napolitaines”

Nous sommes désormais en zone jaune. Comme le mimosa, en fleur en ce moment. Nous goûtons de nouveau, à Naples et dans la région de Campanie, à un peu plus de liberté. Les musées et les sites archéologiques sont ouverts en semaine, les restaurants servent pour le déjeuner et tous les commerces fonctionnent. La Casa d’Anna, notre maison d'hôtes bien connue de Voyageurs du Monde, vient d’accueillir ses premiers clients, une famille de Parisiens en mal d’évasion. Malgré un quotidien qui a tourné au ralenti pendant plusieurs semaines, cette période a été généreuse, comme de belles tranches napolitaines. J'ai ainsi pu multiplier les randonnées sur les plus beaux sentiers de la côte amalfitaine ; visiter de nombreux ateliers d'artistes et d'artisans céramistes à Vietri sul Mare, sur le golfe de Salerne ; suivre les travaux d'aménagement de l’extension de la Casa d’Anna, qui sera “Casa d'Anna Attico con vista”, toujours dans le quartier de la Sanità. Enfin, j’ai plus qu’expérimenter la pâtisserie, en compagnie de ma voisine et amie Alba Pezone, auteure de livres de cuisine italienne. Salute!

 

Eloïse – Conciergerie Voyageurs du Monde en Indonésie

“Je commence à connaître Bali comme ma poche”

J’ai beaucoup de chance d’être « coincée » en Indonésie ! Depuis le début de la crise, je ne m’ennuie pas, je suis même devenue hyperactive. Je continue de travailler trente heures par semaine comme gestionnaire Asie et je trouve du temps pour me faire de longs week-ends au cours desquels j’en profite pour découvrir des lieux que je ne connaissais pas ou approfondir mes connaissances du terrain : le Sulawesi, dans le pays des Toraja ; Yogyakarta ; Java (centre et est, dans la région de Malang et des volcans) ou Raja Ampat, un paradis du bout du monde. Je commence à connaître Bali comme ma poche, je perfectionne mon indonésien en évitant de parler anglais avec les locaux, ce dont ils sont ravis. Je fabrique aussi des savons maison à l’huile de coco locale, et suis volontaire au sein de Sungai Watch. Cet organisme, créé par un jeune Français qui vit ici depuis dix-sept ans, agit pour nettoyer les rivières afin d’empêcher le plastique d’arriver dans la mer (instagram.com/sungaiwatch). En plus de tout cela, j’espère aussi très fort la réouverture pour la haute saison. J’en ai mal aux doigts tellement je les croise.

 

concierge en indonésie

 

Christophe & Co. – Conciergerie Voyageurs du Monde aux États-Unis et au Canada

“Profiter du ciel bleu électrique de l’hiver”

Ici, pas de restrictions nationales. Mais les situations diffèrent selon les États/provinces, comtés, villes... Par exemple, à New York, lorsque les restaurants étaient ouverts en extérieur mais fermés en intérieur, tout fonctionnait normalement en Floride. L’absence de théâtres, salles de concerts, cinémas et clubs, restés clos depuis mars 2020, affecte vraiment le dynamisme et l’énergie de la ville, mais l’arrivée du vaccin annonce des jours meilleurs. Entre balades urbaines, au bord de l’Atlantique, ou dans les forêts avoisinantes, le contexte laisse davantage de temps pour profiter du ciel bleu électrique de l’hiver et de la neige tombée abondamment ces dernières semaines.

 

concierge usa

 

Yulia – Conciergerie Voyageurs du Monde en Russie

“J’aimerais tant partager mes nouvelles découvertes”

Après trois ou quatre hivers très doux, nous retrouvons enfin les plaisirs de la neige. Les Russes s’adonnent avec joie au patinage dans le grand parc du palais Catherine. De mon côté, j’ai de nombreuses activités (certaines dont je ne me pensais pas capable). À chaque fois, j’ai une pensée pour les clients de Voyageurs du Monde, avec lesquels j’aimerais tant partager mes nouvelles découvertes. Je suis certaine que cela ne tardera plus. Depuis avril 2020, je suis des cours de ballet classique, ainsi que des cours de peinture. J’ai hâte de pouvoir organiser des visites d’écoles de ballet et d’ateliers de peintres, mais aussi des rencontres, des cours d'initiation sur l’histoire du ballet et de la peinture russe à travers toutes les époques. Malgré la fermeture des grands théâtres, de nombreux concerts privés ont eu lieu. Des expériences uniques, à refaire bientôt avec vous !

 

concierge russie

 

Céline – Conciergerie Voyageurs du Monde aux Seychelles

“Le grand large, lui, reste accessible”

Depuis début janvier, plus de rassemblements, les écoles, commerces “non essentiels” et restaurants sont fermés jusqu'au 28 février. Par chance, ce semi-confinement ne nous empêche pas d’aller à la plage, à deux personnes. Le grand large, lui aussi, reste accessible, et j’en profite pour découvrir la pêche au gros. Côté terre, je foule de nouveaux sentiers de randonnée. En indoor, j’apprends la couture et fais de jolis poissons en métal. Je suis également présidente de Victoria Accueil, l'association des Français et francophones aux Seychelles. Certes, depuis deux mois, nous ne faisons pas grand-chose... Mais mon programme hebdomadaire est bien rodé. Lundi, mercredi et vendredi matin : une heure de sport à la maison et un film en anglais (pour améliorer mon niveau). Mardi et jeudi matin : snorkeling et nage. Positive attitude au maximum !

 

concierge seychelles

 

Véronique – Conciergerie Voyageurs du Monde en Sicile

“Cueillette des olives pour faire notre huile, celle des oranges, des mandarines…”

Nos chers Voyageurs… Dès le début de la pandémie, certains que j'avais rencontrés il y a quatre ou cinq ans et qui avaient gardé mon numéro, m'ont appelée ! Pour me soutenir ou bien quand eux-mêmes n'ont pas le moral. Je leur raconte ma vie sur l'île, que je continue de sillonner : un tour en mer, la cueillette des olives pour faire notre huile, celle des oranges, des mandarines et des clémentines chez mes voisins agriculteurs, les six requins au large de Mazara del Vallo et Pantelleria l'été dernier, le gros tremblement de terre en décembre près de Raguse (dix secondes qui ont semblé une éternité)… Nous rions beaucoup aussi. Nous sommes régulièrement en contact, et nous nous échangeons vidéos et photos. Ici, le temps est splendide, et cela fait maintenant un mois que l'Etna nous offre quelques petites éruptions. Je regrette que nos Voyageurs ne puissent pas assister à cet incroyable spectacle. Bref, on ne manque de rien en Sicile, sauf de vous !

 

 

Veronika – Conciergerie Voyageurs du Monde en Arménie

“Promouvoir la culture du pays à travers le tourisme”

Je travaille actuellement pour un programme international, “My Armenia – Smithsonian Institution” (www.myarmenia.si.edu), qui a pour but de promouvoir la culture du pays à travers le tourisme, en collaboration avec des festivals, les musées régionaux, des artisans… Notre pays n’est pas immobilisé par le contexte sanitaire, et lorsque les visiteurs reviendront nombreux dans le pays, ils pourront profiter de ces nouvelles expériences vraiment très intéressantes.

 

 

Bérenger – Conciergerie Voyageurs du Monde en Albanie

“Nous avons le temps de prendre le temps”

Ici, tout est encore ouvert, alors nous faisons découvrir le pays aux voyageurs, et notamment les zones reculées du sud, à la frontière avec la Grèce, puisque nous avons le temps de prendre le temps. Cela dit, nous travaillons aussi pour approfondir nos connaissances du terrain et renforcer nos liens avec nos contacts sur place. Nous profitons également des produits bio locaux et du poisson frais. Les restaurants sont ouverts et nous passons de bons moments avec nos Voyageurs devenus amis. Au plaisir de vous voir revenir…

 

 

Nadine – Conciergerie Voyageurs du Monde en Thaïlande

“Du yoga et du Pilates pour l’équilibre, la force et la sérénité”

S’ils acceptent la quatorzaine obligatoire, les touristes sont les bienvenus en Thaïlande ! Beaucoup de mouvement ici : la jeunesse continue de manifester sa désapprobation à l’égard du régime politique, et cela occasionne parfois des affrontements avec les forces de l’ordre. Dès le début de la crise, sur l’île de Koh Pha Ngan où je vis, nous avons organisé une aide alimentaire pour les nombreux travailleurs ayant perdu leur source de revenus du jour au lendemain. Depuis, beaucoup sont partis pour retourner auprès de leur famille. Aussi, bien que désertée par une partie de ses habitants et par une baisse significative du nombre de touristes, l’île reste animée. Dans une ferme bio, j’ai ainsi eu l’occasion d’apprendre à fabriquer de l’huile essentielle de citronnelle, vitale ici pour se protéger des moustiques. Pour m’occuper, je me consacre à la pratique du yoga et du Pilates. Souplesse, équilibre, force, sérénité : la liste des bienfaits est non exhaustive.

Printemps-Été

Vacance N°9

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.