Arménie

A voir en Arménie avant qu'il ne soit trop tard

A voir en Arménie avant qu'il ne soit trop tard

L'Arménie, un des pays chrétiens les plus anciens au monde, qui égrène ses monastères dans des écrins de nature, est encore un pays où le voyageur étranger est rare. C'est maintenant qu'il faut voir l'Arménie.

 

1

La petite ville de Dilijan


C'est comme un village dans les contes : le bourg, enchâssé dans les montagnes, aux maisons de pierre et bois, aux rues pavées de larges pierres, s'est construit autour d'une solide tradition d'artisanat. Un rythme de vie bon pour le moral, une eau minérale bonne pour la santé, un air qui sent bon la forêt toute proche, comme tous les lieux magiques, ses bonnes ondes sont fragiles.

Dilijan

 

2

Le Canyon de Yenokavan

 

La jungle autour du village est encore peu fréquentée par les touristes étrangers, et on peut y jouer les Indiana Jones en famille, crapahuter dans la forêt le long de la rivière, faire un peu d'escalade pour atteindre un point de vue à couper le souffle, explorer les grottes, dont certaines sont couvertes de sculptures pré-chrétiennes, admirer des chutes d'eau et, pour les plus téméraires, s'y baigner.

 

 

 

3

La vie dans les villages

 

Ils sont dans la montagne, dans la campagne, ils ont quelques centaines d'habitants, dont le nombre décline doucement. Quelques dizaines de maisons, ces lieux qui ont le charme des maisons de rien, construites avec des pierres, des mains, du temps et beaucoup d'amour. Dans un village, on rentrera dans la boulangerie pour regarder les gestes ronds de l'artisan qui fait le pain traditionnel, dans un autre, on mangera une paire de brochettes arméniennes. Les villages du pays semblent tout à la fois immuables et en sursis.

Vie de village en Arménie

 

4

Le marché Vernissage

 

Il faut être à Erevan un dimanche, le jour où se tient Vernissage, le marché aux puces de la ville. A l'origine, c'était un marché d'art, d’où son nom. C'est maintenant un immense marché aux puces, où l'on trouve absolument tout : instruments de musique, vêtements, fournitures pour la maison, livres, outils de bricolage, bijoux, appareils photos vintage, instruments de chirurgie...Le marché tend à s'institutionnaliser, les échoppes de souvenirs et de commerçants prennent de plus en plus de place, des stands en dur apparaissent, et on parle de mettre en place un vernissage permanent. Vite !  

Marché de vernissage

 

5

Le lac Sevan

 

A près de 2000 mètres d'altitude, la « Perle Bleue » de l'Arménie, qui se déploie comme un miroir du ciel, est un bijou fragile. Sa pureté fut préservée pendant des millénaires, jusqu'à ce que l'homme s'en mêle. Sa profondeur atteignait 95 mètres pour une surface de 1360 kilomètres carrés. Dans les années 1920, on a utilisé ce grand réservoir d'eau douce. On a pompé, pompé, et les faible pluviométrie du lieu n'a pas compensé les ponctions. 30 ans plus tard, le niveau de l'eau avait baissé de 20 mètres et la superficie de plus de 100 mètres carrés. S'en sont suivis des programmes, aussi nombreux qu’inefficaces, pour tenter d'arrêter le désastre. Depuis l'indépendance, le programme fonctionne, le niveau du lac remontait doucement; l'objectif est de remonter le niveau de 4 mètres d'ici 2031. Mais, avec le dérèglement climatique, les yeux des météorologues sont rivés sur le lac – la sécheresse s'accentue et on craint une nouvelle baisse. Statu quo pour l'instant : le niveau de l'eau est stable.

Lac Sevan

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.