Espagne

Les plus beaux villages blancs d'Andalousie

Les plus beaux villages blancs d'Andalousie

Quels sont les plus beaux villages blancs d'Andalousie ? Qu'ils soient perchés à flanc de falaise ou lovés dans un écrin de verdure, les villages blancs d'Andalousie valent à eux seuls un voyage au sud de l'Espagne.

 

Setenil de las Bodegas

Avec sa ribambelle de maisons encastrées dans le creux d'un énorme rocher, Setenil de las Bodegas intrigue et envoûte les visiteurs. Les minuscules ruelles de ce village troglodyte plongent parfois dans les entrailles de la roche pour n'en ressortir que quelques mètres plus loin, offrant un superbe jeu de lumière sur les façades blanches. L'été, quand la température grimpe, l'ombre que procurent ses étroits passages offrent un répit providentiel aux marcheurs.

Setenil de las Bodegas

©Office du tourisme d'Andalousie

 

Arcos de la Frontera

Perché sur un éperon rocheux qui surplombe le fleuve Guadelete, le village d'Arcos de la Frontera a des airs de cité médiévale. Situé dans la province de Cadix, sur la route qui mène à Ronda, le village abrite un mirador qui dévoile une vue spectaculaire sur la vallée. 

Arcos de la Frontera

©Getty Images

 

Mijas

Niché entre Malaga et Marbella, Mijas est connu pour avoir accueilli des artistes et des écrivains bohèmes dans les années 1950. Aujourd’hui, avec ses ruelles tortueuses, ce village de la Costa sel Sol entouré d'une forêt de pins a conservé tout son charme, même si les touristes ont depuis longtemps remplacé les artistes.

Village de Mijas en Andalousie

©Getty Images

 

Zahara de la Sierra

Une chapelet de villages blancs émaillent les contreforts du parc naturel de la Sierra de Grazalema. Posé sur le mont du Jaral, reconnaissable au loin grâce à sa forteresse maure, le village de Zahara de la Sierra mérite que l'on s'y arrête. Depuis son belvédère, on aperçoit un lac, qui vient ajouter une note bleu turquoise aux tons verts de ce sublime panorama.

Zahara de la Sierra

©Getty Images

 

Ronda

Ronda est un des plus vieux villages d'Espagne. Berceau de la tauromachie, c'est ici que serait née la corrida moderne. Mais c'est surtout pour El Tajo, l'impressionnante gorge de 170m qui scinde le village en deux, que les visiteurs se pressent à Ronda. À la tombée de la nuit, la vue en contrebas sur son imposant pont, le Puente Nuevo, est le rendez-vous des amoureux et des photographes.

Village de Ronda en Andalousie

©Thomas LINKEL/LAIF-REA

 

Photographie

THOMAS LINKEL/LAIF-REA

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.