France

Les plus beaux châteaux de la Loire

Les plus beaux châteaux de la Loire

La Loire, c’est un fleuve, c’est un patrimoine, exceptionnel. Sauf à prévoir un séjour de plusieurs semaines, visiter les châteaux de la Loire oblige à faire des choix, parmi des dizaines d’édifices, plus ou moins renommés, toujours sublimes. Les châteaux incontournables, Chambord ou Chenonceau ne doivent pas éclipser Chinon ou Villandry. Les routes secondaires et chemins de halage permettent de les relier à vélo – une parenthèse bucolique à deux heures de Paris.

 

  1. Chambord
  2. Chenonceau
  3. Blois
  4. Cheverny
  5. Azay-le-Rideau
  6. Villandry
  7. Chinon
  8. Chaumont-sur-Loire

1

Le château de Chambord

Le rêve d’un roi

Le plus célèbre des châteaux de la Loire, symbole de la Renaissance française à travers le monde, a été érigé à la gloire et par la volonté du roi François 1er au coeur des terres marécageuses de Chambord. Le jeune souverain, passionné d’architecture, père des Arts et des Lettres, entouré d’artistes, ne se cache pas son ambition : la construction d’un édifice destiné à éblouir le monde. 40 pièces, 77 escaliers, 282 cheminées, la puissance du souverain s’affiche partout, de l’escalier d’apparat à double révolution – attribué à Léonard de Vinci – aux bustes du monarque. François 1er n’a que 24 ans quand il entame ce colossal projet – un rêve de pierre qui verra mourir son roi avant son achèvement. Pour l’historien Jean Martin-Demézil, Chambord est « de la race des grandes pyramides ».

Plus grand parc forestier d’Europe, le domaine de Chambord s’étend sur 5440 ha, l’équivalent de la superficie de Paris. Chambord est toujours resté inhabité. Il n’a jamais été résidence permanente d’un souverain, certains n’y sont jamais venus, d’autres y ont vaguement séjourné à l’automne : son domaine est avant tout forestier, et a toujours été réserve de chasse. De nouveaux jardins classiques, à la française, ont été aménagés en 2017, ainsi qu’un potager en permaculture à l’emplacement des anciennes écuries.

Le + : On loge au Relais de Chambord, ancien relais de poste, au coeur du domaine – avec la perle française de la Renaissance au balcon, à admirer en toute quiétude, après le départ des visiteurs diurnes.

On y va avec un(e) amoureux(se) romantique.

domaine de Chambord

Freesurf /Fotolia

2

Le château de Chenonceau

Le « château des dames »

Bâti principalement au XVIème siècle, le château de Chenonceau éblouit par la blancheur de ses façades et les courbes de ses tourelles. Il a appartenu successivement à des femmes, toutes brillantes – Diane de Poitiers puis Catherine de Médicis, respectivement favorite et épouse de Henri II, d’abord. Au siècle des Lumières, Louise Dupin y tient un brillant salon, entourée des philosophes Voltaire, Rousseau, Montesquieu. Au début du XXème siècle, l’infirmière major Simone Menier administre l’hôpital de guerre installé aux frais de sa famille dans les deux galeries du château, où seront soignés, jusqu’en 1918, plus de 2000 blessés.

Le + : Panier champêtre, cascade de lilas, composition de mimosa et camélia, l’atelier floral de Chenonceau compose des bouquets de fleurs fraîches pour chaque pièce, cueillies dans le potager de fleurs du domaine.

On y va avec sa bande de copines féministes.

château de Chenonceau

antoine2k/Fotolia

3

Le château de Blois

Hybride

Le château royal de Blois est un monument hybride surplombant la ville – son architecture composite saute aux yeux, du gothique à l’art renaissant de François 1er. Résidence de sept rois et de dix reines de France, le château a été le théâtre d’intrigues et de drames, parmi lesquels l’assassinat du duc de Guise par Henri III.

Le + : Les appartements royaux meublés, ornés de décors polychromes évoquent la vie quotidienne à la cour de la Renaissance.

On y va avec un(e) passionné(e) d’Histoire.

chateau de Blois

Jalil Bellout

4

Le château de Cheverny

Pour les tintinophile

Au creux de la forêt, un château pour les fans de Tintin : il inspira à Hergé le modèle de Moulinsart, la demeure du capitaine Haddock. Au coeur du Loir-et-Cher, à l’orée de la Sologne, le château, posé sur une pelouse minutieusement entretenue, ceinturé d’un jardin à l’anglaise, est un témoignage du règne de Louis XIII, il doit pourtant sa renommée au petit reporter à houppette. Une aile est désormais dédiée à un musée sur ce chef d’oeuvre du 8ème art – l’exposition est ludique, et interactive. Salle des armes et galeries de portraits d’époque. A visiter en famille ! Le domaine est aussi un haut lieu de vènerie : les chenils datent de 1850, et accueillent une centaine de chiens de chasse, croisés entre Poitevins français et Fox Hound anglais.

Le + : On déambule dans la crypte où Tintin fut enfermé par les frères Loiseau, on grimpe au balcon où résonnent les chants de la Castafiore.

On y va avec sa famille, de 7 à 77 ans.

château de Cheverny

Liesbeth van der Wal/HH-REA

5

Le château d'Azay-le-Rideau

En son miroir

Modèle d’architecture Renaissance, le château d’Azay-le-Ridau a été construit au XVIème siècle, sous François 1er sur une île de l’Indre. Après la restauration de sa façade, de sa toiture d’ardoise, l’ameublement du logis et l’aménagement de son parc, entre 2013 et 2017, le château d’Azay-le-Rideau a retrouvé toute sa splendeur. Le parc paysager a été redessiné selon les plans du XIXème, au goût de l’époque, le goût anglais – il permet d’admirer le château à travers des fouillis de roses et de scabieuses ; la vision de son reflet dans le plan d’eau est folle.

Le + : On emporte dans sa valise Le Lys dans la vallée ; Balzac y décrit le château, « diamant taillé à facettes serti par l’Indre monté sur des pilotis masqués de fleurs ».

On y va avec un fan de littérature classique.

 

chateau d'Azay-le-Rideau

Source : Instagram

6

Le château de Villandry

Et ses jardins

A 15 km de Tours, on visite le château de Villandry essentiellement pour ses jardins. Il faut monter à la terrasse du donjon, seul vestige du château médiéval, pour la vue sur les cinq hectares aux vocations spécifiques – jardin d’ornement, jardin de musique, jardins des simples, potager décoratif (spectaculaires, avec ses choux d’ornement verts à coeur rose, ses pâtissons orangers), jardin du soleil, labyrinthe, … – et pour comprendre leur organisation. Ensuite, on flâne et se perd dans ses jardins d’Eden.

Le + : Chaque année, en octobre les jardiniers de Villandry partagent leur savoir-faire lors des journées du potager.

On y va avec un(e) jardinier(e) esthète.

chateau de Villandry

Wojtkowski Cezary/Bewphoto/stock.adobe.com

7

La forteresse de Chinon

Histoire et terroir

Edifiée entre le XIIème et le XVème siècle, la forteresse de Chinon dresse sa longue silhouette au-dessus de la Vienne. Témoignage médiéval unique en Val-de-Loire, haut lieu de l’histoire de France : Henri II, Aliénor, Richard Coeur de Lion y vécurent ; Jeanne d’Arc y rencontra Charles VII en 1429 avant de libérer Orléans.

Le + : Le château est ceint de vignobles sur ses coteaux – l’appellation Chinon produit des vins élégants et raffinés. On apprécie aussi les produits du terroir, fraises et asperges en tête.

On y va avec son double gastronome.

 

chateau de Chinon

Source : Instagram

8

Le domaine de Chaumont-sur-Loire

Art contemporain au jardin

Le château de Chaumont a été édifié au début du XVIème siècle pour Catherine de Médicis, qui l’échangera bientôt contre Chenonceau, qui appartenait à … Diane de Poitiers, maîtresse de son défunt époux, Henri II. A l’orée du XXème siècle, sa jeune propriétaire, la fantasque princesse de Broglie, héritière des sucres Say, avait fait du château le théâtre de folles fêtes qui rassemblaient les membres des cours royales, les maharadjahs et les artistes et intellectuels, parmi lesquels Proust ou Sarah Bernhardt. Elle ne renierait pas sa vocation actuelle : exposer art contemporain et jardins paysagés, parfois en mêlant les deux.

Le + : On visite le château pendant le Festival International des jardins, qui, chaque année, de mai à novembre, voit le domaine se métamorphoser en laboratoire de création paysagère.

On y va avec  un(e) amateur(e) d’art.

chateau de Chaumont-sur-Loire

loisirs / loirevalley.com

 

›› Toutes nos idées de voyages dans la Vallée de la Loire.

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture : Ross and Helen/stock.adobe.com

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.