Botswana

A vivre au Botswana et nulle part ailleurs.

A vivre au Botswana et nulle part ailleurs.

Que l'on choisisse d'y partir seul, en couple ou en famille, rencontrer la nature du Botswana, être si près des grands animaux sauvages que l'on croit pouvoir les toucher, est un voyage où par moment on trouve le bonheur de redevenir enfant. Nos conseillers vous suggèrent 5 expériences à vivre au Botswana et nulle part ailleurs !

 

1

Survoler la nature en avion

Ce sont de tous petits avions, qui volent à basse altitude. Dès que l'on prend de la hauteur, on peut mieux évaluer l'immensité de la nature vierge, ici comme nulle part ailleurs, que ce soit au-dessus du désert, au dessus des savanes immenses, dans les zones de terre et d'eau du Delta de l'Okavango. Et l'on jouera à Yann Arthus-Bertrand pour immortaliser les éléphants et les girafes vus du ciel.

Le Botswana vu du ciel

 

2

Contempler la vie sauvage au pied de votre lodge.

Les beaux lodges du Botswana sont parfaitement intégrés à la nature environnante. On y passe insensiblement du dehors au dedans, et l'inverse. C'est à la fois tout simple, et d'un luxe unique. On aime à s'y relaxer avant et après les sorties dans la nature. Et notre cœur bat fort lorsque un éléphant approche si près qu'on peut craindre qu'il nous emporte dans sa trompe. Mais non. Il nous laisse regarder les grandes rides de sa peau, et s'en va.

Un éléphant à côté d'un lodge

 

3

Multiplier les safaris

On ira voir les animaux en 4X4. Mais aussi à pied, en suivant votre ranger, ou des traqueurs bochimans. Puis en bateau, en faisant une mini-croisière sur le fleuve Chobe, ou en barque sur la rivière Boteti. On peut partir pour la journée, et faire des safaris de plusieurs jours. On peut varier les heures, et voir ainsi l'emploi du temps des animaux – les moments de course, les moments de sieste, les moments doux où les bêtes s’abreuvent. Jamais on ne s'en lassera. La seule limite est de devoir partir.

 

4

Découvrir les peintures rupestres de Tsodilo

On les appelle « collines »,  ce sont trois grandes formation rocheuse qui surgissent soudain, à pic, en plein cœur de la platitude du Kalahari. Le lieu fut habité dès l'aube de l'humanité, il y a plus de 100 000 ans. Par rapport à cela, les peintures rupestres, dont les plus vieilles ont tout de même 4000 ans, paraissent presque récentes. Les artistes préhistoriques furent productifs : 4500 peintures couvrent les parois des collines. Le lieu est depuis toujours sacré pour l'ethnie San, et certaines communautés vivent toujours dans la région malgré l'aridité du désert.

 

 

5

Explorer le Makgadikgadi National Park

Il y a des siècles, ce parc national, 10 fois plus grand que la principauté d'Andorre, était un grand lac. Celui-ci s'assécha peu à peu pour devenir ce marais salant, ponctué de grands baobabs, différent de tous les autres paysages que vous verrez au Botswana, grand désert du Kalahari ou îles du delta de l'Okavango. Les animaux y prolifèrent, et les meilleurs campements font face à des panoramas inoubliables.

 


VOUS AIMEREZ AUSSI


Les villes à découvrir en 2017   Ce que nos concierges font pour vous

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !