Chine

Où voyager au départ de Pékin ?

Où voyager au départ de Pékin ?

Chengde

PALAIS D’ETE ET TEMPLES LAMAÏSTES

 

Environ 200 km au nord de Pékin, Chengde offre l’un des plus fascinants bonds dans le temps. L’occasion de découvrir la vie rurale chinoise tout en visitant des sites majeurs de l’époque Qing, édifiés sous l’empereur Kangxi (1703). Vous aimerez l’atmosphère bucolique qui règne à Chengde, et vivrez l’expérience d’un voyage en train chinois. Les lèvent tôt iront s’exercer au tai chi au Parc impérial, entouré de splendides collines.

 

Datong

GROTTES BOUDDHIQUES DE YUNGANG

 

Les 252 grottes de Yungang, situées à 360 km à l’ouest de Pékin, constituent un ensemble exceptionnel d’art rupestre bouddhique datant du Ve siècle. Un témoignage unique de l’importance de cette religion et de l’évolution de sa représentation en Chine. La région de Datong et le pays du loess, qui sert d’écrin à ces chefs-d’œuvre architecturaux et aux maisons troglodytes réserve bien d’autres surprises dont le temple Huayan, la Pagode en Bois et le Monastère Suspendu. Des monuments réalisés sous les dynasties Wei et Liao, lorsque Datong était la capitale de l’empire.

 

 

Wutaishan

MONTAGNE SACREE DU BOUDDHISME

 

À deux heures de route au sud de Datong, Wutaishan constitue la première des quatre montagnes sacrées du bouddhisme en Chine. Située au cœur du massif montagneux des Hengshan ce panorama grandiose culmine à plus de 3 000 mètres d’altitude. De beaux paysages soumis à un climat frais et parsemés de temples et de monastères en activité. Si le premier temple fut construit en l’an 68, on en dénombrait près de 300 à l’apogée du bouddhisme. Aujourd’hui, l’Unesco répertorie 41 monastères sur la Liste du Patrimoine mondial.

 

Pingyao

JOYAU DE LA CHINE ANCIENNE

 

À 600 km au sud de Pékin, la cité médiévale de Pingyao est la mieux préservée du pays. Une ville Han traditionnelle fondée au XIVe siècle à l’origine de l’évolution urbaine en Chine impériale. Composée de hauts remparts, de temples, de rues et ruelles pavées, mais également d’échoppes et de grandes maisons de marchands qui témoignent de la prospérité de cet important centre financier des XIXe et XXe siècles. La résidence témoigne de ce passé fastueux. 

 

Xi’an

L’ARMEE ENTERREE

 

Douze fois capitale de l’Empire, Xi’an n’en finit pas de livrer ses secrets. L’armée enterrée de Qin Shi Huangdi, premier empereur de chine, composée de 7 000 soldats et fantassins grandeur nature constitue l’une des plus grandes découvertes archéologiques du siècle dernier et fait de la région une étape incontournable pour comprendre l’histoire du pays. Parmi d’autres trésors, les tombeaux de l’époque Tang renferment des peintures murales d’une valeur inestimable. Accessible en 5 heures de TGV depuis Pékin, Xi’an constitue un voyage au plus profond de la civilisation chinoise.

 

 

Grande Muraille

RANDONNEE ET NUIT

 

Poser le pied sur le plus gigantesque ouvrage architectural de la planète est un moment à part. Sur la section de Jinshanling les sportifs auront le plaisir de randonner parmi des paysages grandioses. Une marche de 4 heures à réserver aux avertis. Aux plus contemplatifs le tronçon de Mutianyu donnera déjà un bel aperçu de son ampleur. Cependant l’expérience d’un coucher de soleil et d’une nuit au pied de la grande muraille dans un hôtel au luxe avant-gardiste reste un must absolu.

 

Découvrez nos idées de voyages passant par Pékin

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.