Lettonie

5 expériences à vivre en Lettonie et nulle part ailleurs

5 expériences à vivre en Lettonie et nulle part ailleurs

Un tout petit pays, à peine 2 millions d'habitants, à l'histoire et à la culture si riches... 5 expériences à vivre en Lettonie et nulle par ailleurs

1

Arpenter la vieille ville de Riga

Le cœur de la ville est médiéval. Il se visite à pieds, le nez au vent. Quelques repères incontournables : la maison des Têtes Noires,  initialement construite ai XIVe siècle pour la guilde du même nom, qui dresse sa façade brique ornée de statues... blanches face à une jolie place; l'église luthérienne Saint-Pierre, toute de briques rouges, qui du haut de ses 800 ans est l'un des édifices médiévaux les plus vieux du monde baltique, ou bien la Maison du Chat, emblématique de la ville, avec ses sculptures qui font le dos rond sur le faite  des toits de la bâtisse. Se reposer en écoutant de la musique, omniprésente, dans l'un des parcs arborés de la ville.

2

Admirer les monuments art nouveau de Riga

Unique au monde, l'architecture art nouveau de Riga est reconnu comme le plus bel ensemble de ce style de la planète. L'UNESCO, d'ailleurs, a classé l'ensemble de Riga, vieille ville médiévale et architecture art nouveau, au Patrimoine mondial de l'Humanité UNESCO. Les réalisations les plus dingues se trouvent sur la rue Alberta Iala. Un festival ! Au numéro 2a, les lignes pures de l'immeuble sont contrebalancées par toute une série de masques grimaçants, de femmes sphinx et de lutins malins. Au numéro 4, des serpents sifflent sur les têtes et des lions gardent la façade, au numéro 13, un zoo surréaliste s'offre à nos yeux : paons et centaures, hybrides de lions et de serpents. Un rêve éveillé

3

Flâner dans le marché central de Riga

Le cœur du marché est couvert, dans de grandes bâtisses voûtées, à la lumière filtrée, adoucie. Mais le marché de Riga ne se contient pas, il déborde sur les places environnantes, tantôt construits – les étals alignés en allées, tantôt chaotiques, semblant s'être ajouté en douce. Là, on s'organise par fonction : viandes, fromages, poissons fumés, primeurs. Une grande section de marché aux fleurs, et des fringues, un bric-à-brac made in China, et quelques étals de brocantes. Un moment tout en couleurs

4

Marcher dans le parc national de la Gauja

Le parc, le plus ancien et le plus vaste de Lettonie,  est sillonné de sentiers pédestres (et pas mal de pistes cyclables, une bonne alternative si vous voulez voir un maximum de points d'intérêt au sein d'une journée de découverte). Le paysage est splendide, forêts et rivières, collines et falaises. Et les traces humaines : châteaux en pagaye ( Celui de Césis, construit par l'Ordre Teutonique au XIIIe siècle,  celui de Sigulda, en ruine mais face à un panorama superbe, celui de Turaida, dont la tour de 42 mètres surplombe les forêts et la rivière), et une drôle de grotte de roche tendre, ornée de graffitis multiples laissés par les visiteurs anciens. Certains datent du XVIème siècle, faisant de la grotte de Gutmanis le plus vieux lieu touristique du coin.

5

Goûter à "l'élixir de vie"

C'est ainsi que Goethe nommait le "Balzam noir",  une concoction typique du pays, dont la recette est gardée secrète. On sait cependant qu'elle comporte pas moins d'une dizaine d'ingrédients parmi lesquels, entre autres, de l'écorce de chêne, de l'absinthe et des fleurs de tilleul. Les vieux lettons vous assureront qu'en buvant chaque jour un verre de cette mixture, non seulement vous atteindrez un âge vénérable, mais, en plus, vous tiendrez toutes les maladies à distance. Le Balzam noir se boit pur, mais les petites natures pourront l'adoucir avec des glaçons.

 

Photographie de couverture : Getty Images / iStockphoto 

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.