Culture

10 villes où s'expose le street art

10 villes où s'expose le street art

Vandale ou institutionnalisé, le street art recouvre des pratique diverses. Un art qui s’inscrit dans un mouvement plus large de transformation de l’espace urbain, qui s’empare de l’espace public pour prendre position. Tour d’horizon des 10 villes où s’expose le street art.

1

New York

C’est le berceau de la culture du street art dans les années 70 - quand on pense que les murs de Manhattan furent peints de Basquiat, lessivés par les services municipaux … Mais le street art y est aujourd’hui institutionnalisé, et s’expose essentiellement dans des galeries.

 

Street Art à New York

Nikolas Koenig

2

Miami

Avec la foire d’art contemporain Miami Art Basel, la ville se métamorphose. Une mue frappante dans le quartier caribéen Wynwood, ancien ghetto devenu le repaire des hipsters. Ses blocks sont revisités par les plus grands graffeurs, de Shapard Faire à Whils.

Quartier de Winwood à Miami

Dagmar Schwelle

3

Lisbonne

L’engagement du service culturel de la ville de Lisbonne, qui  soutient le street art, est à l’origine de l’un des plus grands musées à ciel ouvert : le mur bleu de la rua das Murtas, délimitant l'hôpital psychiatrique, a ainsi été peint par trente artistes venus d'ici et d'ailleurs, tels Saddo, Granje, Dubb ou Mata*H4ri. Et dans une des villes les plus touchées par la crise, du quartier des Docks au centre-ville, où les immeubles murés sont réinterprétés par l'Italien Blu et les Brésiliens Os Gemos, on est témoin de cette effervescence.

 

Street Art à Lisbonne

Olivier Romano

4

Reykjavik

Ici, le street art est partout, à tous les coins de rue, sur Laugavegur, et dans toutes les rues adjacentes, dans la quartier du vieux port, et explore les thématiques fantastiques ou poétiques. En version XXL. Il n’est pas rare de se retrouver face à face avec une façade couverte d’une fresque géante représentant une tête de loup, ou un aigle s’apprêtant à prendre son envol. On aime les grands portraits de Guido et les fresques de Sara Riel.

street art à Reykjavik

Charly Coevoet

5

Berlin

Le street art s’y est développé sur le mur qui séparait la ville en deux, devenu un lieu symbolique du street art – l’East Side Gallery constitue aujourd’hui une galerie à ciel ouvert. Aujourd’hui tous les artistes de renommée internationale sont à Berlin, Eduardo Kobra, Pasquini, Clet Abraham, Roa, JR…  Kreuzberg est le quartier phare, des peintures anticapitalistes de Blu, aux pochoirs de Victor Ash.

 

street art à Berlin

Stephan Rietschel

6

Tel-Aviv

Là aussi, le mur n’est pas pour rien dans le développement du tag, investi par les Palestiniens bien sûr, mais également par JR et Bansky. A Tel Aviv, les bâtiments désaffectés des quartiers populaires du sud de la ville – Florentine, Neve Tsedek, Herzl sont le support aux interventions de Adi Sened, Froma, Know Hope et Zero Cents.

street art à Tel Aviv

Marion Osmont

7

Le Caire

C’est au lendemain de la révolution, en 2011, que le street art a pris d’assaut les rues de la capitale égyptienne, avec Place Tahrir, mais aussi un peu partout dans la ville, des pochoirs contestataires. Plus récemment, l’artiste eL Seed a investi le quartier des chiffonniers, avec une monumentale fresque anamorphique, qui n’est visible dans son ensemble que du plus haut point du Moqattam.

street art au Caire

Olivier Romano

8

Melbourne

Dans la plus européenne des villes australiennes, dont on aime l’esprit laid-back, à Hodier Lane et Rutledge Lane, les quartiers arty, où les premiers projets ont vu le jour à la fin des 90’, des tags sur tous les murs, dans les lanes, les ruelles étroites. Space Invader, Lush, Ha-Ha, Banksy, ils sont tous là.

street art à Melbourne

Tourism Victoria

9

Buenos Aires

San Telmo, quartier bohème de Buenos Aires exhibe des fresques et des pochoirs, souvent  à caractère politique. Une tradition ancienne ici, où dans les quartiers sud de la Boca fleurissaient déjà à la fin du XIXème siècle les revendications sociales et syndicales populaires.

street art à Buenos Aires

Ignazio Sciacca

10

Sao Paulo

Ici aussi le street art est porteur de revendication sociales. Emblématique de la ville, les œuvres de Os Gemeos, deux frères, purs paulistes – on peut voir leurs œuvres de Marseille à Lisbonne, mais évidemment ici aussi dans leur ville natale. 52 Space invaders sont disséminés dans la ville, recensés sur une carte, disponible à la galerie Choque Cultural. Partir à leur recherche : une façon originale de découvrir la ville.

street art à Sao Paulo

Agencia Estado

Printemps-Été

Vacance N°9

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.