Chine

48 heures à Hong Kong

48 heures à Hong Kong

Premier réflexe à Hong Kong : prendre du recul. Un tour de force sur ce petit territoire comprimé entre mer de Chine et relief escarpé. Depuis le front de mer de Tsim Sha Tsui, sur la presqu’île de Kowloon, c’est pourtant la plus belle façon (à moins d’une arrivée en bateau) de s’offrir un point de vue panoramique sur la baie de Victoria et les buildings de Central hérissant la côte nord de l’île éponyme. Alors, s’anime l’image de cette ville fusion d’eau, de béton et de végétation subtropicale, véhiculée par un siècle de cinéma hongkongais et des kilomètres de clichés.

©Zoé Fidji

Ce soir, histoire de renverser la perspective, on grimpera par le funiculaire au sommet du Peak, se poser aux premières loges d’un coucher de soleil grandiose sur la skyline qui bientôt s’illuminera de mille feux. Ce matin, déjà happé par cette ville verticale qui chaque année grignote sur la mer un peu d’espace, vital à ses 7, 5 millions d’habitants compressés (jusqu’à 130 000/km2 !) nous voici dans Central.

©Zoé Fidji

Embarquement sur le plus grand escalator de la planète, direction Soho (South of Hollywood Road) clin d’œil à l’image de « New York de l’Asie ». Derrière les gratte-ciel et les enseignes de luxe, symboles de l’incroyable réussite économique du dragon, on découvre dans les pas de David, chercheur français expatrié depuis bientôt 8 ans, l’histoire chinoise et coloniale de ce territoire à part. Car c’est bien là, à travers les rues de Sheung Wan que demeure la matrice du modernisme chinois. Près de vingt ans après la rétrocession, Hong Kong reste un électron (presque) libre de Pékin. Profitant de l’héritage britannique, et du principe du « un pays, deux systèmes » jusqu’en 2047, le territoire défend l’autonomie de son système politique, social, judiciaire et économique et affirme chaque jour un peu plus son identité. La jeunesse qui à l’automne 2014 brandit ses parapluies contre Pékin, protège aussi aujourd’hui le patrimoine architectural chinois de la ville, notamment la Blue House de Wan Chai. Autour de cette maison en bois des années 20, le quartier s’anime de boutiques vintages et bars tendance.

©Zoé Fidji

 

Au Woo Cheong Pawn, construit en 1890 on boit sa téquila dans un cadre avant-guerre. Hollywood Road est un autre exemple de mutation réussie. Les bâtiments coloniaux se font résidences artistiques ou galeries. Sur Aberdeen Street, l’ancien Police Married Quarters (PMQ) réunit désormais jeunes designers et chefs branchés. Après la gastronomie, l’art contemporain est bien le nouveau fer de lance de Hong Kong. Avec l’ouverture de galeries prestigieuses tel Art Pearl Lam, Gagosian, White Cube et la tenue depuis 2012 de la grande messe de l’Art Basel, Hong Kong s’impose comme l’une des places fortes du marché. Sur l’autre rive, à Kowloon City, la ville entend doubler ce réflexe commercial d’une approche créative avec la construction sur 40 ha du West Kowloon Cultural District, hub culturel dont le M+ Museum, gigantesque temple dédié à l’art et au design des XXe et XXIe siècles ouvrira ses portes en 2019. À deux pas de là, un ancien centre de tri de bétail s’est recyclé en village d’artistes. Et soudain, l’ambiance de la rue, les parfums rappellent que l’on est en Asie du Sud-Est. Surprenante Hong Kong, qui un soir, après le marché de nuit vous fait déguster une cuisine triplement étoilée au prix d’un bistrot parisien avant de vous propulser au 118étage pour dernier verre sur la ville. Puis dès le lendemain, vous embarque vers des îles sauvages offrant parcs naturels, plages, villages de pêcheurs et Bouddha doré.

> Découvrez nos idées de voyages à Hong Kong

 

3 LES BONNES ADRESSES DES CONSEILLERS

1

Grand art – Pedder Building

Située à deux pas du White Cube, le Pedder Building, construit en 1924 par les Britanniques, abrite plusieurs galeries renommées (Gagosian, Simon Lee, Pearl Lam)

 

2

L’art à table - Duddell’s

Situé sur une avenue historique de Central, cet espace imaginé par Ilse Crawford, doté d’un agréable jardin fusionne galerie d’art et cuisine doublement étoilée.

 

3

L’art du shopper - PMQ

Ancien quartier général de la police, ce hub créatif réunit plus de 100 jeunes « create-preneurs : galeries, atelier design, restaurant et pop up stores.

 

Découvrez nos idées de voyages à Hong Kong

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.