Colombie

5 expériences à vivre en Colombie et nulle part ailleurs

5 expériences à vivre en Colombie et nulle part ailleurs

Longtemps occultée par l'insécurité de la guérilla, les immenses richesses naturelles, historiques, culturelles, humaines de la Colombie sont largement méconnues. Profitez-en vite !

1

Cartagena de los Indios

Il faut prononcer son nom à l'espagnole, les yeux fermés, faire bien gratter le son du G, et s'imprégner de sa musique : on est déjà ailleurs, sur les murailles qui enserrent la ville-port du bord de la mer Caraïbe. Fondée en 1533 par le conquistador Padro de Heredia, Cartagena fut pendant des siècles un des joyaux de l'empire espagnol. Elle est intacte. Oublions l'origine de sa richesse - trafic d'esclaves et d'or issu du pillage des civilisation locales -, baladons nous tout doucement le long des rues aux bâtisses pastel. 

Cartagena de los Indios

2

Les statues de San Agustin

C'est une civilisation mystérieuse, Certains la datent du XIème siècle avant le Christ, d'autres du XVIème siècle de notre ère. Et pour l'instant aucun indice, aucune trace d'écriture, un site d'une richesse époustouflante, 300 sculptures éparpillées, réalistes ou abstraites, petites ou grandes – la plus grande fait 23 mètres, toujours en cours de fouilles, on en découvre encore et encore. Tous les rêves restent permis.

 

statues de San Agustin

3

Une ville qui n'existe pas

« Mompox n'existe pas. Parfois nous rêvons d'elle, mais elle n'existe pas ». C'est Gabriel Gracia Marquez qui nous le dit. Et il est est vrai que la ville a quelque chose d’irréel. Ce fut un grand port fluvial, par lui transitaient les richesses de la Colombie avant de partir vers l'Europe. Puis, le port s'est ensablé, la ville sur l'île au milieu de rien s'est figée dans sa beauté coloniale irréelle.

Santa Cruz de Mompox

4

Une autre qui s'est perdue

Elle est tout au nord du pays, paumée dans les montagnes. On dit de la Ciudad Perdida qu'elle a été fondée vers 800 avant Jésus Christ, bien avant le Machu Picchu. Les indigènes du coin continuèrent à la fréquenter après le débarquement espagnol, en cachette. Elle ne fut redécouverte qu'en 1972, par un chasseur de trésor : lorsque les objets de céramiques et d'or affluèrent sur le marché noir, des recherches officielles furent menées ; la cité fut mise au grand jour en 1975. On peut y accéder aujourd'hui, au prix d'un effort certain: 1200 marches à gravir à travers la forêt dense.

 

Forêt colombienne

5

Une fête sens dessus-dessous

C'est le carnaval des Blancs et Noirs, une fête à vivre début janvier, dans le sud ouest du pays. Elle est née au XVIIème siècle, suite à une révolte d'esclaves noirs. Leurs maîtres leur laissèrent une journée où ils pouvaient se reposer comme les blancs. D'autres histoires s'agrégèrent, pour donner naissance à ce carnaval décalé, tellement beau qu'il fait maintenant partie du patrimoine immatériel de l'Humanité UNESCO.

carnaval des Blancs et Noirs

Printemps-Été

Vacance N°9

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.