Tanzanie

Les plus belles réserves de Tanzanie

Les plus belles réserves de Tanzanie

Les émotions que suscite la nature africaine sont inépuisables. Envolez-vous vers les plus belles réserves de Tanzanie pour découvrir l’ampleur des paysages, l’abondance de la faune et la diversité des couleurs.

1

Serengeti

Incontournable : des savanes infinies, quatre millions d’animaux sauvages, un mythe ! Le Serengeti est le plus grand parc national de Tanzanie : 14763 km² exclusivement réservés à la faune depuis 1951, et le cœur d’un vaste écosystème aux dimensions bien plus larges réunissant le site protégé du Ngorongoro, la réserve de chasse de Maswa, les zones contrôlées du Grumeti et d’Ikorongo, la réserve kenyane de Masaï Mara et la zone contrôlée de Loliondo (jusqu’au Lac Natron). 30 000 km² gérés de manière à veiller à ce que les activités de l’homme restent compatibles avec le maintien de l’équilibre au sein de la communauté des espèces. L’effort de conservation sur cet immense territoire est surtout motivé par l’existence de routes migratoires concernant des centaines de milliers de gnous et de zèbres. 

2

Cratère de Ngorongoro

Le plus grand cratère au monde, un jardin d’éden à la faune unique. Le site du Ngorongoro fut classé patrimoine universel par l’Unesco en 1980 parce qu’il contient l’une des plus merveilleuses fantaisies que la nature ait conçues : un immense cratère qui semble abriter le jardin d’Eden perdu par les hommes. Il y a 3 millions d’années une explosion titanesque décapitait le volcan du Ngorongoro et l’effondrement du cône donnait naissance à une caldeira de 19 km de diamètre, la plus grande du monde. Sa découverte est une émotion rare que la rencontre avec tous les représentants ou presque de la faune africaine multipliera à l’infini lorsque vous toucherez le fond du cratère. La réserve contient d’autres volcans éteints, moins impressionnants mais tout aussi admirables ainsi que deux sites paléontologiques exceptionnels, Olduvai et Laetoli. Un voyage à lui seul.

3

Lac Manyara

Un grand lac, une faune exceptionnelle, des oiseaux par milliers, la forêt primaire… Superbe ! Le parc national de Manyara englobe la moitié nord du lac et sa rive occidentale qui vient mourir à quelques kilomètres de l’escarpement. Le spectacle lointain des vols d’oiseaux sur l’horizon tremblant est inoubliable. Parmi les 380 espèces recensées, on remarque plus particulièrement les hérons, les aigrettes, les aigles pêcheurs, les ibis, les pélicans, les jacanas et les pluviers. La première vision du parc est celle d’une végétation luxuriante. Après l’entrée, de très grands arbres profitent de la nature volcanique du sol et des roches poreuses qui permettent l’émergence de nombreuses sources claires. Les chanceux croiseront sans doute les babouins rassemblés en colonie de 30 à 100 individus. C’est aussi le royaume des impalas, des girafes, des buffles et des zèbres.

4

Parc National Du Tarangire

Des paysages secs de savane, des forêts de baobabs, des troupeaux d’éléphants : toute la splendeur de l’Afrique ! Ce parc est une savane arborée peu mouvementée, qui permet d’observer aisément, depuis son véhicule découvert, une faune riche et vigoureuse. Lions escaladeurs, éléphants de savane, zèbres des plaines, girafes masaï, impalas, gnous bleus, buffles, potamochères, élans du Cap, cobs à croissant…  Les oiseaux occupent très nombreux les bordures humides de la rivière Tarangire. On y voit en particulier des Inséparables masqués, une perruche brillamment colorée appelée en anglais lovebird. Les termitières sont caractéristiques des terres africaines ; désaffectées, elles sont souvent squattées par des mangoustes naines. Dans le nord du parc, de majestueux baobabs rendent évidente l’importance symbolique de cette essence. 

5

Parc National De Arusha

Une belle pause au pied du Kilimandjaro, à apprécier en début ou en fin de séjour. Le parc national d’Arusha couvre le mont Méru, un volcan culminant à 4566 mètres dans la région d’Arusha, au nord du pays. D’une surface de 137 km², il s’agit du plus petit parc national de Tanzanie. À l’ouest, le cratère du Méru embrasse la rivière Jekukumia. Au sud-est, le cratère Ngurdoto est couvert de pâturages. Les lacs Momella au nord-est accueillent de nombreuses espèces d’oiseaux limicoles. Le Kilimandjaro, à 60 km au nord-est du parc, est visible par temps clair. Entre autres espèces, le parc abrite des éléphants, des girafes, des buffles, des zèbres, des phacochères, des colobes guérézas, des cercopithèques à diadème, des flamants roses.

6

Parc National Du Kilimandjaro

Le toit de l’Afrique, le point le plus élevé du continent. Installée au pied du Kilimandjaro et non loin du Mont Meru, la grosse bourgade de Moshi est souvent retenue comme porte d’entrée pour grimper au sommet du Kili ou explorer les splendeurs du nord tanzanien. Son charme premier tient à son authenticité africaine teintée d’influences asiatiques, mais elle est aussi réputée pour la qualité de ses plantations de café - la région du Kilimandjaro étant l'une des principales régions de culture du café de la Tanzanie. Un must lors d'un voyage en Tanzanie.

7

Selous 

La plus grande réserve du continent, une des plus importantes populations d’éléphants au monde, pour une autre expérience du safari, loin des sentiers battus. Avec sa superficie de 14 000 km2, le Selous, deux fois plus étendu que le Serengeti, est la plus vaste réserve du continent africain. Ces terres immenses étaient totalement dédiées à la chasse. Aujourd’hui, on y trouve des lodges tournés vers la découverte de la nature. Ces lodges, souvent exceptionnels, fonctionnent de la même façon que les réserves privées incluant toutes leurs prestations. Les safaris animaliers se font en 4X4 permettant ainsi de découvrir une nature vierge, une faune très abondante et des paysages uniques.   

8

Ruaha

Un parc immense, l’un des plus sauvages du pays. On y observe crocodiles et  hippos sur les rives du grand fleuve. La superficie de 13000 km² fait de cette réserve, isolée et difficile d’accès, la seconde réserve du pays après le Serengeti. Il est aussi le premier parc d’Afrique de l’Est pour sa population d’éléphants. C’est l’une des réserves les plus méconnues du pays et donc l’une des plus sauvages. Outre les éléphants, cette réserve aux paysages magnifiques héberge en grand nombre tous les membres les plus célèbres de la faune africaine.

 

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.