France

Azurément vôtre

Azurément vôtre

Éblouissante de clichés façonnés dès le début des années 1960, la Riviera reste un éternel mythe estival. Sous le strass, la région se révèle d’un naturel irrésistiblement séduisant, à condition de l’aborder en aparté.

 

69, année érotique. En 120 minutes, tournées essentiellement autour d’une piscine, celle d’une villa surplombant Ramatuelle, Romy Schneider et Alain Delon réinventaient l’été et la sensualité. Cinquante ans plus tard, le film reste l’un des plus torrides du cinéma français. En arrière-plan, la Côte d’Azur est alors la destination estivale la plus en vogue. Le Tout-Paris se précipite autour du petit port de Saint-Tropez, envoûté par une blonde boudeuse (BB) à qui le village a aujourd’hui dédié une statue.

Plage de l'EPI 1959

EPI 1959 

Si la fièvre est retombée, sur la plage de Pampelonne, le glamour colle toujours à la peau. Sous le soleil, pas à côté, mais pas n’importe où… on (se) pose pieds nus sous les pins, dans un cabanon du mythique Epi Plage – rebaptisé Epi 1959 et relooké sans perdre de son élégance désinvolte des sixties. Dix cabanons à l’esprit beach house, un jardin réorchestré par le paysagiste star Madison Cox (la main verte des Jardin Majorelle) et deux piscines (sensualité démultipliée) prolongent ce rendez-vous de copains plus ou moins anonymes (Audrey Hepburn, Faye Dunaway et Madonna y ont posé leurs serviettes). Le culte du glamour azuréen ressuscité.

 

Restaurant de l'EPI 1959

Vincent Leroux

 

La culture, elle, préfère Marseille. Résolument phocéenne et populaire sur le marché des Capucins, contemporaine au Mucem, temple des civilisations méditerranéennes et supplément d’âme à la beauté de cette côte.

Marseille

 Alejandra

Partir sur la Côte d'Azur avec Voyageurs du Monde

Voyageurs du Monde propose une version confidentielle de la Riviera française. D’abord Marseille, radieuse et culturelle – la visite du Mucem est prévue, tout comme une sortie en “pointu” privé dans les calanques de Cassis. Cap ensuite sur Ramatuelle et Saint-Raphaël pour replonger dans le glamour des fifties.

 

Photographie de couverture

FAUSTINE POIDEVIN

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !