Bolivie

10 spots immanquables à voir en Bolivie

10 spots immanquables à voir en Bolivie

1

Desert Siloli

Ce désert, qui appartient à l'ensemble Atacama, est l'un des accès à la réserve nationale de Faune andine Eduardo Avaroa, où se trouvent le site géothermique Sol de Manana et la Laguna Polkes, le volcan Licancabur, la Laguna Verde... La Laguna Colorada, avec ses trois espèces de flamant, et le salar d'Uyuni ne sont pas loin. On égrène ici tout un chapelet de merveilles naturelles. L'Arbol de Piedra, l'arbre de pierre, extraordinaire résultat de l'érosion, est le symbole du désert. Découvrez tous nos voyages dans le désert de Siloli

Jérôme Galland

 

2

Laguna colorada

Laguna Colorada est une lagune salée de couleur rouge et une pure merveille naturelle à l'esthétisme étonnant. En plein altiplano bolivien, au coeur de la réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa et à quelques 4200 mètres d'altitude, la Laguna Colorada a la particularité d'être peu profonde (environ 35 cm), ce qui permet aux flamants des Andes d'y patauger à loisir sur leurs hautes échasses et de venir s'y reproduire par milliers, attirés par la richesse minérale de ces eaux. Imaginez donc cette vision panoramique d'un fin miroir ocre, les cimes enneigées en toile de fond. Magique ! Découvrez tous nos voyages à la Laguna Colorada

Roger Salazar 

 

3

Salar de Uyuni

Le magnifique salar d'Uyuni est sans doute l'attraction naturelle la plus célèbre de toute la Bolivie. Uyuni est une ville située à 3670 mètres d'altitude, point de départ obligé des escapades dans le plus grand désert de sel au monde, vaste étendue immaculée que le soleil cristallise avant que, couchant, il ne le fasse rougeoyer. Isla del Pescado et ses cactus cierges dominant le salar est une autre image forte. Enfin, à la sortie de la ville, le cimetière de locomotives à vapeur est une vraie curiosité, de vieilles carcasses de machines rouillées qui donnent au paysage de fabuleuses allures de western. Découvrez tous nos voyages au Salar de Uyuni

Fotolia

 

4

Cochabamba

3eme ville la plus importante de Bolivie. C'est aussi l'une des plus animées. 

Arnaud Zanotti

 

5

Lac Titicaca

C’est sans doute l’un des lacs le plus célèbre du monde ! A 3810 m d’altitude, Titicaca est le plus haut lac de la planète. Il se partage en deux, entre le Pérou et la Bolivie. Berceau de la civilisation inca, le lac, raconte la légende, abriterait un trésor au fond de ses eaux. Depuis des années, des expéditions tentent de le trouver... en vain ! Un séjour au bord du lac Titicaca vous permet d’accoster sur les étonnantes îles flottantes, une soixantaine de petits atolls couverts de roseaux, dont on se sert pour fabriquer les barques, des maisons, des meubles. On peut même manger la partie blanche du roseau, tout à fait comestible. Découvrez tous nos voyages au Lac Titicaca

Daniel Wiedemann

 

6

La Paz

La Paz a la particularité de s’étager sur 1 km de dénivelé, au cœur de l’Altiplano, entre 3200 et 4200 m d’altitude. Etrange beauté de cette ville accrochée aux flancs abrupts d’un gigantesque canyon, avec pour toile de fond les neiges éternelles de la Cordillera Real. Inutile de cacher qu’ici rien n’est tout à fait comme ailleurs. Une fièvre particulière saisit régulièrement cette terre indienne, qui ne cesse de s’agiter pour faire valoir ses droits. La plus haute capitale administrative au monde a beaucoup à montrer, que ce soit la basilique Saint-François, le Museo nacional de Etnografía y Folklore, la place Murillo et son horloge inversée, les rues Sagarnaga et Linares, le Museo nacional del Arte ou les nombreux musées de la superbe Calle Jaén. Chaque soir, enfin, se tient le marché aux sorcières. Alimentant les rites coutumiers Aymara, il a ses étals couverts d’objets destinés à apaiser les dieux ou à jeter un sort. Découvrez tous nos voyages à la Paz

Galyna Andrushko 

 

7

Potosi

Capitale du département du même nom, Potosi, qui signifie tonnerre en quechua, a la particularité d'être l'une des plus hautes villes du monde. A 4070 mètres d'altitude, la cité et son vieux quartier colonial sont établis au pied du Cerro Rico : couleurs vives, balcons de bois, rues piétonnes, le centre est particulièrement plaisant et sa richesse culturelle lui a valu d'être inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La visite des mines d'argent du Cerro Rico est incontournable.

Roger Salazar 

 

8

Sucre

C'est la plus européenne des villes boliviennes. Sucre porte bien son nom tant la douceur de vivre y est palpable. De longues rues toutes blanches, un climat clément, de grandes richesses architecturales coloniales, dont des églises baroques resplendissantes, la capitale constitutionnelle est l'une des plus belles cités d'Amérique du Sud. Pas étonnant en un sens puisque, lorsqu'elle fut fondée en 1538, elle était destinée à devenir la résidence de la bonne société espagnole. La Casa de la Libertad, le musée de la Recoleta, qui fut successivement couvent, forteresse et prison, le Palacio de la Glorieta, offrent des visites superbes, qui témoignent de la grandeur de la culture hispano-américaine.

Getty Images

 

9

Copacabana

Vous pensiez Copacabana inséparable de Rio et du Brésil ? Pourtant, la Bolivie possède elle-aussi sa petite ville de Copacabana, presque à cheval sur la frontière péruvienne, à plus de 3800 mètres d'altitude. Copacabana est une halte paisible, lovée entre les monts Calvario et Nino Calvarioqui, et qui permet de jouir d'un panorama enchanteur sur le lac Titicaca. Mais peut-être vous en doutiez vous, grâce à quelques notions de langue aymara (dont la cité est le berceau) ! Car Copacabana vient de kota kahuana signifiant vue sur le lac. Lors de votre séjour à Copacabana, prévoyez une excursion sur l'Isla del Sol et une visite à la basilique Notre-Dame de Copacabana, édifiée en 1550. Découvrez tous nos voyages à Copacabana

Christopher Howey

 

10

Santa Cruz

Ville cosmopolite, la plus peuplée de Bolivie, Santa Cruz de la Sierra est le point de départ vers les missions jésuites de Chiquitos et Moxos, vers le Pantanal, mais aussi vers les parcs nationaux d'Amboro et Noel Kempff Mercado. Le site d'Espejillos, quant à lui, permet, à une cinquantaine de km de Santa Cruz, de profiter de piscines naturelles et de cascades le temps d'une baignade rafraîchissante. Mais ces beautés naturelles ne doivent pas vous faire manquer celles plus culturelles du centre historique, notamment la cathédrale et la Plaza du 24 Septiembre, avec ses paresseux dans les arbres (clin d'oeil de la jungle au coeur de la cité). Découvrez tous nos voyages à Santa Cruz

J-M. LEMONNIER

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.