Allemagne

24 heures à Cologne

24 heures à Cologne

A trois heures de train de Paris, au coeur du dynamique Land de Rhénanie-du-Nord, la troisième ville allemande s’épanouit autour de sa monumentale cathédrale gothique, épargnée par les bombardements alliées qui ont l’ont en partie détruite. Musique, théâtre, arts plastiques, la scène artistique est vivace dans cette cité des arts, qui a vu naître la toute première foire d’art contemporain en 1967, réputée aussi pour son carnaval. Nos incontournables pour une journée à Cologne.

09h00

Le café Schmitz

Au café Schmitz, dans une ancienne boucherie qui a conservé ses faïences Art nouveau, les salons sont meublés de classiques du design danois, années 50 et 60, et de meubles traditionnels allemands – une atmosphère unique. D’abord repaire hipster, le lieu est devenu une institution. On y vient pour un brunch, savoureux, du jus de fruits pressés jusqu’au crumble rhubarbe et groseille, si on a le temps de patienter – une institution, on a dit.

Adresse : Hansaring 98

10h00

Au quartier belge

Le Belgisches Viertel est un quadrilatère de rues découpées au cordeau, c’est LE quartier branché de Cologne, qui regorge de boutiques de créateurs, cafés hipsters et librairies, dont celle de la célèbre maison d’édition Taschen – une modeste boutique à l’angle d’Ehrenstrasse et du Ring, bordée d’immeubles d’avant-guerre aux belles façades 1900.

11h00

Le musée Kolumba

On court à Kolumba, le musée de l’archevêché rhénan. Splendide architecture de béton ultra contemporaine, édifiée sur les ruines d’une cathédrale bombardée pendant la guerre, l’édifice à lui seul, signée du grand maître de l’architecture Peter Zumthor (Prix Pritzker 2009), vaut le voyage. La grande salle du rez-de-chaussée présente une stratification de vestiges de toutes les époques, jusqu’aux périodes romaines et mérovingiennes. On y admire 2000 ans de culture occidentale : des œuvres de l’Antiquité tardive côtoient des toiles de pop art ; un Christ flagellé sur sa croix répond à une toile d’Andy Warhol, une sculpture médiévale à une araignée de Louise Bourgeois. Magique !

Adresse : Kolumbastraße 4

 

musée Kolumba Cologne

Source : Instagram

12h00

La Cathédrale de Cologne

La cathédrale de Cologne, la « Dom », a été miraculeusement épargnée par les bombardements alliés de la seconde Guerre Mondiale. On la visite pour le grand vitrail conçu en 2007 par Gerhard Richter en remplacement d’un vitrail soufflé par les bombes. L’intervention d’un artiste contemporain au sein de ce chef d’oeuvre de l’art gothique – et monument le plus visité d’Allemagne – engendra à l’époque des réactions contrastées ; le cardinal de la ville refusa notamment d’être présent lors de l’inauguration. Le résultat, pourtant, touche au sublime. Basé sur son tableau 4096 couleurs, qui date de 1974, le vitrail a été composé sur ordinateur – ou quand le sacré naît d’une méthode mathématique et d’un algorithme. Il faut y aller à midi, quand le soleil fait miroiter les 11263 carreaux de verre qui composent le monumental vitrail de pixels.

13h00

Sur les quais du Rhin

Quelques rues autour de la cathédrale conservent des maisons anciennes dont les façades arborent des têtes grimaçantes censées éloigner le mal. Les ruelles de la vieille ville débouchent sur les quais, bordés de maisons hautes et étroites. Ils sont aménagés en pistes cyclables ou voies piétonnes. Au fil de la balade, on découvre les trois édifices de Hadi Teherani Architects qui se déploient en angle droit au bord du Rhin.

14h00

Le musée du chocolat (Schokoladen Museum)

Au coeur de la ville, ce joli musée propose un voyage dans le temps, en retraçant l’histoire du chocolat, des Aztèques à aujourd’hui. On y découvre aussi les étapes de la transformation du cacao, avec un arrêt gourmand à la fontaine de chocolat pour une dégustation : une visite à vivre en famille !

Adresse : Am Schokoladenmuseum 1a

 

musée du chocolat Cologne

Source : Instagram

15h00

Le musée du Parfum de la Maison Farina

L’eau de Cologne, mélange d’alcool et d’essences – romarin, mélisse, néroli, bigarade, cédrat – créé en 1708 par Jean-Marie Farina, Italien établi à Cologne, est le premier des parfums modernes, la première eau utilisée pour le plaisir olfactif et non pas pour ses propriétés thérapeutiques, flagrance chérie de Louis XVI, Napoléon ou encore Marlène Dietrich. Aujourd’hui, à l’heure de la cosmétique naturelle, ce produit culte de la parfumerie est de nouveau tendance. Alors on court à la maison Farina, qui élabore la même eau qu’au XVIIIème siècle : la formule et la composition n’ont pas changé !

Adresse : Obenmarspforten 21

16h00

Le Parc des Sculptures (Skulpturen Park Köln)

Au nord de la ville, tout près du Zoo et du Rhin, le parc des sculptures, créé à l’initiative privée du couple de collectionneurs Michael et Eleonore Stoffel en 1997, se déploie sur 3,5 hectares. On y déambule dans un écrin de verdure, on y découvre des oeuvres d’Anisch Kapoor ou Heimo Zobernig.

17h00

Le Musée Ludwig (Museum Ludwig)

Le musée Ludwig recèle une exceptionnelle collection d’art du XXème siècle, de l’expressionnisme allemand – Beckmann, Dix, Kirchner – au pop art américain – Warhol, Lichtenstein –, en passant par Rothko ou Pollock.

Adresse : Heinrich-Böll-Platz

Musée Ludwig Cologne

Source : Instagram

19h00

A la brasserie

Est-ce la Kölsch qui rend les habitants de Cologne si doux à vivre ? Plus qu’une bière c’est une culture : le même mot, « Kölsch », désigne à la fois la bière brassée à Cologne et le dialecte parlé dans la ville, les deux étant si mêlés qu'on ne peut les distinguer. A la brasserie, nul besoin de passer commande, il suffit de vider son verre pour qu’il soit instantanément remplacé – incessant ballet des serveurs pour apporter au plus vite une bière toujours fraîche, servie à ce dessein dans des petits verres de 20cl. Ils circulent entre les tables, chargés d'une « couronne », un plateau de dix verres, qu'ils déposent d'autorité devant les clients. On se désaltère de cette bière légère, délicate, aux arômes fruités, … avec modération.

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture : Simon - stock.adobe.com

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.