Cuba

5 chansons qui vous feront voyager à Cuba

5 chansons qui vous feront voyager à Cuba

Lors de votre voyage à Cuba, la musique sera omniprésente. Une musique tonique, unique, qui donne instantanement, irrésitiblement, envie de  se trémousser, d'onduler, de bouger. Et de sourire. Voici notre Top 5 des musiques cubaines qu'on aime écouter avant, pendant et après un voyage à Cuba.

 

1

Amor de loca juventud, Buena Vista Social Club

(album: Buena Vista Social Club)

C'est grâce à Ry Cooder que cet "amour de folle jeunesse", et tous les autres morceaux du disque, ont connu ce succès. Buena Vista social Club, à l'origine, c'était le nom d'une boite de nuit mythique, où se produisaient les grands noms de la musique cubaine, des années 1930 à 1950. En 1959, après la révolution, la boite fut fermée. Lorsque le guitariste décide de faire ce disque où il joue avec tout une série de musiciens cubains qui composaient et chantaient depuis des décennies (Compay Secundo, Ibrahim Ferrer,  Israël Lopez...), les choses vont très vite, le disque est enregistré en 5 jours à la Havane en 1997, il reçoit un grammy awards l'année suivante, Wim Wenders fait le documentaire, le légende est née, et la bande de petits pépés à l'énergie et au sourire communicatifs va se produire sur la terre entière. Il est exquis d'écouter l'album sur sa terre natale.


2

La Tradicion no se olvida, Los Naranjos

(album : El son es lo mas sublime)

Cette chanson est un hommage au "son", la base de toute la musique cubaine, mère du  cha-cha-cha, du mambo, du songo, de la timba, et aussi de la salsa, de la rumba... Ce son qui nous fait danser est né à la fin du 19ème vers Santiago du Chili, joué à trois sur un rythme à quatre temps, assez mesuré d'abord. En s'exportant à la Havane, il devint plus riche, passant à 6 musiciens, et son rythme s’accéléra, pour faire danser encore mieux.

"El son es lo más sublime/ para el alma divertir/ se debiera de morir/ quien por bueno no lo estime", ( le son est le plus sublime pour divertir l'âme, et celui qui ne l'estime pas à sa juste valeur ne mérite pas de vivre) dit une autre chanson de son, Suavecito, interprétée par el Septeto Nacional Cubano.


3

Llego el changüi de la maya, grupo changüi de Guantanamo

(album : !Ahora si! Llego el changüi)

Avant même le son, il y avait le changüi, né dans la moitié du 19ème siècle dans la partie orientale de Cuba. C'était la musique de la campagne, métisse par excellence, que l'on jouait lors des cumbanchas, ces fêtes paysannes improvisées, où l'on chantait, accompagné de tres, la petite guitare cubaine faite à l'origine de trois cordes tirées sur un cageot, de marimbula, instrument dérivé du Mbira d'Afrique et, à Cuba, fait à l'arrache de vieilles lames de rasoir sur des boites de cigares, de maracas, qui venaient des indiens tainos, de guayo, une râpe en métal sur laquelle on frotte une baguette, et de bongo, le double tambour cubain.


4

Las leyendas de Grecia, grupo Afrocuba

(album : Cuba in Washington)

Bien que chanté en espagnol, c'est le plus Africain des morceaux de cette playlist, avec le rythme lancinant des percussions en premier plan. On estime à près d'un million et demi le nombre d'Africains réduits en esclavage passés par la petite île cubaine. Physiquement esclaves, ils ont emmené avec eux leurs rites et leurs rythmes, qui ont traversé les siècles, se métissant un peu ou plus, en fonction des lieux et rencontres, pour laisser les plus belles des traces. Nul doute que vous compléterez ce morceau, sur place, par ceux des fêtes que vous entendrez ici ou là.


5

Sago, de Harold López-Nussa , avec Alune Wade

(album : Havana-Paris-Dakar)

Pour finir par un morceau de Harold López-Nussa, qui dépasse le son de l'île. L'intro du morceau est presque classique, la chaude voix résolument sénégalaise de Alune Wade vient s'y superposer, et les rythmes cubains n'arrivent que dans un troisième temps, pour créer ce morceau unique, écrit par un citoyen du monde, emblématique de son dernier album, intitulé "Havana-Paris-Dakar", et des multiples facettes du musicien qui excelle tout à la fois en musique classique, sa formation de base, en jazz – il a emporté le premier prix du Montreux Jazz Piano, en Jazz cubain et en toutes sortes de musiques expérimentales.


Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !