Japon

Osaka la gourmande

Osaka la gourmande

Une métropole contemporaine épicurienne, trépidante, chaleureuse. Une ancestrale ville de marchands qui aime bien manger, s’amuser et profiter de la vie mais qui n’a pas négligé de préserver ses sites historiques. Surtout une base géniale pour visiter facilement les plus beaux sites du Kansai. Embarquez pour un voyage épicurien au Japon

 

Sur leur île, les Japonais se sentent toujours un peu à l’étroit. Pour construire l’aéroport du Kansai, les autorités ont donc décidé de jeter un long rectangle de terre au milieu de la baie d’Osaka et demandé à l’architecte italien Renzo Piano d’y édifier une aérogare ultra-moderne. Des mobiles géants s’y balancent au gré du vent, comme dans les jardins zen. Cet aéroport futuriste est une introduction parfaite à Osaka la commerçante, l’hyperactive, dont les habitants ont une manière particulière de se dire bonjour. Ils demandent “Mokari Makka”, littéralement “les affaires sont bonnes ?”. C’est dire combien le commerce est vissé au corps de cette ville aux 30 000 usines. Rien de glamour, au premier regard, mais une énergie, un appétit de vivre communicatifs. Les habitants d’Osaka sont gourmands, hédonistes et fêtards. Située à l’embouchure de la rivière Yodo qui vient se jeter dans sa large baie, Osaka, avec son grand port, est une vitrine de la modernité japonaise.

deux femmes qui marchent dans la ville d'Osaka

Zoe Fidji

Cette cité de marchands devenue métropole contemporaine est néanmoins, comme toutes les villes japonaises, fière de son passé. Elle s’enorgueillit d’avoir vu naître dans ses murs la grande tradition de théâtre de marionnettes Bunraku et est très fière de son château qui fut jadis le plus important du Japon, construit en 1586 par Toyotomi Hideyoshi et reconstruit en… béton ! Sa visite s’impose quand même, ne serait-ce que pour les six cents cerisiers du parc et la vue sur toute la ville. À Osaka on aime la hauteur ! On n’hésite pas à se propulser d’un coup d’ascenseur au 60e étage de la tour Abeno Harukas (“éclairer” en japonais), le plus haut building du pays, gros pavé de verre dédié au shopping, aux restaurants, aux galeries d’art... Les enfants aimeront explorer cette ville ludique, enfiler un costume traditionnel pour replonger dans le vieux Osaka au “musée du style de vie”, se faire une frayeur en approchant le plus gros requin-marteau du monde à l’aquarium, retrouver Harry Potter aux Studios Universal version nipponne…

Femme qui attend sa crêpe à Osaka

Laurent Villeret/Dolce Vita/Picturetank

Les parents adoreront plonger dans un onsen remanié à la sauce XXIe siècle, goûter la vie nocturne à Dotonbori, s’offrir un shopping tendance à Shinsaibashi et vérifier la réputation de “kuidaore” (l’art de bien manger) de la ville. Ils exploiteront surtout à fond la situation centrale d’Osaka pour rayonner dans tout le Kansai, faire un saut à Kyoto, à Nara, explorer l’archipel de la Mer de Seto, découvrir le bœuf de Kobe, randonner dans le Wakayama... Une base stratégique parfaite.

 

CHOISIR SON LIT A OSAKA

The ST Regis

Chambres spacieuses, vue splendide sur la ville, accueil personnalisé : voici l’une des adresses les plus prestigieuses d’Osaka. Quand le standing Starwood rencontre l’esthétisme japonais…

Cross Hotel

Cet hôtel contemporain, situé dans le quartier animé de Dontonbori, profite de son environnement. La luminosité s’invite dans des chambres jouant la sobriété en noir et blanc, relevée de touches colorées.

 

> Pour découvrir davantage d'adresses, contactez nos conseillers spécialistes

 

IDÉE DE VOYAGE

3 villes à deux : le Japon en amoureux

Deux semaines d’itinérance romantique à travers l’île d’Honshu. Une durée idéale pour adopter le rythme du rail et filer de Tokyo aux Alpes, se prélasser dans les onsen après la grande frénésie urbaine. Puis rejoindre Kyoto, cœur culturel du pays, merveilleux au printemps ou à l’automne lorsque la nature ajoute sa touche de couleur aux milliers de temples. Enfin, Osaka gourmande et décontractée. Un voyage à vivre à deux.

couple au japon

Jérôme Galland

 

 

Photographie de couverture

KO SASAKI / THE NEW YORK TIMES-REDUX-REA

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !