Egypte

24 heures au Caire

24 heures au Caire

Retourner au Caire. Ses musées, ses pyramides. Ses coupoles et ses minarets. Ses cafés. Son parfum de tabac à la pomme. Son énergie électrique, insufflée par ses vingt millions d’habitants, son mouvement perpétuel. La ville vibre et palpite.  Elle fascine toujours autant.

 

10h00

Admirer le trésor de Toutankhamon

Au Musée égyptien sont conservés une bonne partie des trésors de l’Egypte antique. On y admire le trésor de Toutankhamon bien sûr, mais aussi le mobilier funéraire royal découvert à Tanis, les émouvants portraits du Fayoum, et les milliers d’objets qui racontent la grandeur de la civilisation du Nil. 

 

13h00

Déjeuner à l’égyptienne

Le Koshary, on ne trouve ça qu’en Egypte : lentilles, pois chiches, riz ET macaronis, oignons frits ! C’est le repas du pauvre – copieux et peu coûteux, et c’est trop bon ! C’est le plat emblématique de la cuisine de rue égyptienne, c’est le goût du Caire.

 

14h00

Boire un café au Riche

Sur l’une des plus grande avenues de la capitale, entre la place Tahrir et la place Talaat Harb, le café Riche fut au siècle dernier le phare de la scène intellectuelle cairote. Tables aux nappes rouges, et aux murs les photographies en noir et blanc des artistes clients des lieux, qui en ont fait la renommée, Oum Kalsoum, Naguib Mahfouz. L’ancienne clientèle a déplacé ses habitudes ailleurs, mais la nostalgie pousse à siroter ici son café turc, sa bière égyptienne.

 

15h00

Visiter une galerie d’art 

Fondée il y a 20 ans, la TownHouse Gallery est la plus ancienne galerie d’art indépendante du pays – expositions d’art contemporain, projections, débats (en arabe et en anglais) … la TownHouse accueille le travail d’artistes en devenir ou reconnus sur la scène internationale. C’est un lieu artistique ancré et ouvert sur son environnement – le quartier Qasr an Nile, dans le centre du Caire – et sur ses habitants. Malgré les menaces récurrentes de fermeture, la TownHouse demeure un îlot de résistance artistique. Consultez le programme !

 

16h00

Arpenter la Cité des morts

La cité des morts, c’est un cimetière, c’est un quartier Caire.  Et pourtant, les chemins sableux et le chant des oiseaux donnent le sentiment d’être loin de la ville. Ici, les mosquées mamelouk voisinent les tombeaux-palais de l’aristocratie égyptienne, et les vivants côtoient les morts. Autour de la mosquée Qait Bey, l’épicier tient boutique, le cafetier a installé ses tables sur la rue, et les maîtres verriers soufflent le verre en leurs ateliers.

 

17h00

Visiter des maisons privées devenues musées

Juste à côté de la mosquée Ibn Touloum – sans hésiter la plus belle de la ville ! – deux maisons ottomanes des 16 ème et 17ème siècles, toutes en moucharabieh, fontaines et terrasses , abritent les collections d’art et de mobilier acquises dans tout le Moyen-Orient par John Gayer Anderson, lord anglais qui vécut ici au début du siècle passé. Un peu plus loin, rue El-Moezz-Li Din-Allah, la visite de la maison El Sehemy, avec ses espaces publics et privés, permet de mieux comprendre les façons de vivre à la période ottomane. 

 

22h00

Boire un verre à Zamalek

A la pointe de l’île de Zamalek, sur les rives du Nil, un rooftop haut perché pour admirer les lumières de la ville qui ne dort jamais.

 

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture

ARMAND LAGRANGE

Numéro Automne-Hiver 2018

Vacance N°6

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !