Grèce

Découvrir Athènes et ses quartiers

Découvrir Athènes et ses quartiers

Mélange de monuments antiques et de constructions modernistes, la capitale grecque reprend son souffle dans un climat post-crise. Ses quartiers se redessinent et séduisent. Portrait d’une métropole contemporaine d’un nouveau genre.

 

À l’image figée de la Grèce éternelle, les Athéniens opposent avec fougue celle d’une capitale fière de son passé, mais vivant au présent, animée par l’avenir. Première illustration avec la crise, qui a frappé le pays en 2010. Athènes s’en relève progressivement, par l’effort conjugué d’investissements privés internationaux et d’une vie citoyenne très développée. Les Athéniens ont repris la main sur la ville, se réappropriant les quartiers et leur aménagement. Par leur engagement, ils ont fait bouger les lignes…

 

Bar à Athènes

Dagmar Schwelle/LAIF-REA

 

Gázi et Metaxourgeío : parfaits parangons

À commencer par celles d’Exárcheia, historiquement contestataire. Ce laboratoire de citoyenneté, lieu de révolte contre les colonels dans les années 1967-74, voit aujourd’hui s’installer des ateliers de jeunes créateurs et galeries d’art underground, des échoppes vendant des vinyles ou du vintage, et une scène de street art qui s’empare des murs. Les quartiers de Gázi et Metaxourgeío en sont les parfaits parangons : friche industrielle revitalisée, salles de concerts, théâtres, résidences artistiques, restaurants et bars sur les toits ont remplacé usines et maisons néoclassiques. Pionnier du genre, le Bios réunit galerie, cinémathèque, salle de spectacles et rooftop face à l’Acropole. Où prendre le pouls de la jeunesse locale.

 

Statue grecque

Peter Frank Edwards/REDUX-REA

 

Et ce “sentiment d’improvisation permanente se dégage de la ville” fait tout le charme d’Athènes, capitale qui autorise (voire préconise) à la fois la pause, la flânerie, l’accélération et la fête. En un mot : le mouvement. Pour le mesurer, cap sur Koukaki, oasis en vogue au pied de l’Acropole. L’EMST, le musée national d’Art contemporain, s’y est installé en 2016 entre les murs d’une ancienne brasserie. Non loin de là, Takis Bakery, boulangerie-pâtisserie qui excelle depuis 1962 dans la confection du koulouri au sésame et de sablés à la lavande.

 

Takis Bakery

Source : Instagram

 

À Psyrri, cœur battant de la ville et QG des Athéniens en hiver, on passe d’une taverne traditionnelle à un bar à cocktails. Et au détour d’une cour, il n’est pas rare de tomber sur une galerie contemporaine installée derrière de grandes verrières, qui rappellent au présent l’héritage industriel du quartier.

 

Laisser filer le temps face au canal

Enfin, on arrive à Paleo Phaliro, situé entre le cœur de la ville et le Pirée. C’est ici qu’a été inaugurée en 2016 la fondation Stávros Niárchos conçue par l’architecte Renzo Piano. Une construction de verre et de béton aux lignes pures qui tient de l’agora contemporaine. La Bibliothèque nationale et l’Opéra y ont élu domicile. Tout autour, des jardins méditerranéens piqués d’oliviers dans lesquels les Athéniens se baladent, prennent un cours de taï-chi ou laissent filer le temps face au canal. La force d’attraction de ce nouveau hub est telle que le centre-ville s’en trouve presque déplacé. Dans un parfum d’oranges amères et de jasmin, de souvlaki, de chèvrefeuille et de poussière, de soleil et de cafés grecs, Athènes s’éveille et réveille. Et l’on est ravi d’assister à cette folle renaissance.

 

Fondation Stavros Niarchos

Source : Instagram

 

A voir, à faire à Athènes

 

Centre culturel Stavros Niarchos

Surplombant la Méditerranée, cet ovni architectural signé Renzo Piano mérite à lui seul la balade. En prime, il abrite deux institutions nationales : l’opéra et la bibliothèque.

Leoforos Andrea Siggrou 364, municipalité de Kallithéa

 

Bernier/ Eliades Gallery

Galerie d’art qui présente depuis trente ans les maîtres du minimalisme, de l’arte povera, du conceptualisme, du land art et la jeune garde européenne et américaine.

Eptachalkou 11, quartier de Thiseío

 

Takis Bakery

C’est l’une des plus anciennes boulangeries d’Athènes, escale tout indiquée pour un petit-déjeuner. Koulouris au sésame, lisopita au miel, tiropita au fromage et montagnes de pâtisseries ne déçoivent jamais.

Misaraliotou 14, quartier de Koukaki

 

Athènes à vélo

Dans la roue d’un habitant, la balade est facilitée par le choix d’une monture électrique. Option parfaite pour rallier sans grand effort les points d’intérêt des différents quartiers de la ville. Demandez à votre conseiller Voyageurs du Monde avant le départ.

 

›› Suite de la découverte de la capitale grecque avec notre article Visiter Athènes en 1 jour.

 

Photographie de couverture : Dagmar Schwelle/LAIF-REA

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.