Cap Vert

A vivre au Cap-Vert et nulle part ailleurs

A vivre au Cap-Vert et nulle part ailleurs

« Tudo bem ! » ( tout va bien ). Gageons que ce sera votre expression fétiche, pendant votre voyage au Cap Vert. 5 expériences à vivre dans le bel archipel métis, amarré au large du Sénégal 

1

Retourner aux sources de « la Diva aux pieds nus »

Cesaria Evora était une fille de Mindelo, la « capitale » de l'île de Sao Vicente. C'est là qu'est né son souffle, son inspiration. Inconnue, elle chantait dans les cafés, contre une poignée d'escudos et quelques coups à boire. Plus tard, devenue star, une star à sa manière, mêlant caprices de diva à une désarmante simplicité, elle revenait s'y ressourcer dès qu'elle pouvait. Aujourd'hui, son fantôme imposant et sa voix troublante continue de hanter – positivement – les rues de la ville pastel, les innombrables bars, le bord de la mer.

Olivier Metzger

2

Marcher sur les chemins de Santo Antao

C'est une île rêche, aux roches sèches, tout en falaises et en a-pics. Une île où il fait bon cheminer, tomber, au hasard d'un tournant, ici sur une vue panoramique qui s'ouvre et surplombe le bleu profond de l'Atlantique, là sur une plantation qui pose une touche verte sur l'ocre de la pierre déchiquetée. Plus loin, un village, charmant, aux rues pavées de gris, aux maisons de poupées en pierre et toits de tuile tannées par le soleil, où l'on fera une pause face au soleil. 

Olivier Metzger

3

Rejoindre l'épave du Cabo Santa Maria à Boa Vista

Depuis le village de Sal Rei, le chemin, paisible, passe à travers les palmiers et des acacias. Ça et là, un âne ou de chèvre broutent on ne sait trop quoi. Après deux heures de marche, on atteint l'épave, une île de métal rouillé plantée depuis 50 ans sur la plage de Boa Esperança, unique et incongrue trace humaine dans ce paysage sauvage, battu par les vents. Les flemmards et les pressés pourront l'atteindre en voiture, par une piste cahoteuse.  

Boa Vista - Cap Vert par Nora Bibel

4

Gravir le volcan de l'île Fogo

Fogo, ça veut dire feu. Et la silhouette parfaite du « Pico de Fogo » domine l'île, et tout l'archipel, du haut de ses 2829 mètres. Il faut d'abord rejoindre le « Chã ». C'est le petit nom du "Chã das Caldeiras", un ancien cratère formant un demi-cercle, né il y a 100 000 ans de l’effondrement d’une partie de l’île. Un paysage implacable, d'un gris cendre uni, qui offre de belles randonnées. Mais pour gravir le volcan, il faut continuer, quelques heures d'ascension sur une pente de 30 à 40 degrés. En haut, la vue, sublime, est la récompense. 

Patrick Le Floc'h

5

Explorer les grottes de Buracona

Sur l'île de Sal, vous rechargerez vos batteries en alternant bronzette sur le sable immaculé de la plage de Santa Maria, plongeons dans une eau d'un bleu pur, et, si vous êtes adepte de glisse, wind surf ou kitesurf sur les vagues de la côte sud-ouest, à Ponta Preta. Puis, vous partirez explorer l'île : les salines qui lui ont donné son nom (« sal » signifie « sel ») dans le cratère volcanique de Pedra Lume, le retour de la pêche dans le village de Palmeira, et les piscines naturelles des grottes de Buracona.

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.