Australie

A vivre en Australie et nulle part ailleurs

A vivre en Australie et nulle part ailleurs

L'île continent s'est construite si loin du reste du monde, qu'elle est unique en bien des points. Ses drôles d'animaux semblent sortis d'un film de science fiction – ou bien du temps des dinosaures, on ne sait pas, sa flore parfois géante, parfois absente dans les immenses déserts, et la culture aborigène, longtemps bafouée, enfin reconnue.

 

1

Voir en vrai le rocher du temps des rêves

Dans les récits aborigènes, le monde initial était informe. Le rocher d'Uluru est un des points du chemin parcouru par les ancêtres au « temps du rêve », lors de la période de la formation du monde. Depuis, il est resté sacré, et l'on comprend pourquoi, lorsqu'on le voit apparaître au cœur de la pleine désertique. Si l'on assiste au lever et au coucher du soleil, on a même l'impression qu'il se meut, tant ses couleurs et ses volumes bougent, stimulées par les mouvements de l'astre solaire. C'est nous qui, sur l'instant, en restons pétrifiés.

2

Assister à un opéra entre la mer et le ciel

Le bel opéra de Sydney est posé sur la baie comme un papillon géant. Ou la voile d'un grand bateau qui aurait enfin trouvé un lieu assez beau pour s'y ancrer à jamais. Il y a le bleu de l'eau, le bleu du ciel, les deux bleus sont intenses et profonds, celui de la mer est un peu plus texturé, un peu plus texturé, celui du haut légèrement plus délié, et le blanc de l'immeuble se détache graphiquement, c'est déjà un spectacle en soi. Entrer dans le corps de l'animal, et écouter un concerto de Brahms, la Traviata ou Carmen sur sa scène entre mer et ciel.

3

Flâner sur la plus grande île de sable au monde

C'est un phénomène unique, que cette sublime île de Fraser. Son premier nom était K'gari, ce qui veut dire paradis dans la langue des aborigènes. Un nom  qui correspond à la beauté de l'île, à ses forêts luxuriantes et à ses lacs qui, au petit matin, avant que le vent ne se réveille, font un miroir parfait qui reflète le rose des nuages, Mais, le 22 mai 1836, le bateau du capitaine Fraser, qui était accompagné de sa femme Elizabeth, fit naufrage sur la grande barrière de corail, c'est ici qu'ils échouèrent, le capitaine y mourut, mais son épouse fut secourue et put rentrer en Angleterre. Elle fit le récit de ses aventures. Best-seller. L'île resta sous le nom de Fraser.

4

Voir un bébé kangourou sortir le nez de la poche ventrale de sa maman

tenter de  courir derrière un groupe de wapitis, débusquer un ornithorynque, ou croiser un diable épineux. Lors de votre voyage, vous compléterez la liste.  Ce qui est sûr, c'est que les animaux que vous croiserez ici vous ont fait rêver dans vos livres d'enfant, même si, à peu près à la même époque, vous vous êtes arraché les cheveux pour bien calligraphier le K majuscule de Kangourou et Koala, ou bien orthographier « ornithorynque ». Au fait, avez-vous retenu vos lectures d'enfant ? Est-ce vraiment un mammifère, cet hurluberlu à bec de canard qui pond des œufs comme un oiseau ?

5

Marcher dans le parc national de Kakadu

Ce n'est pas seulement de la nature, le lieu est habité depuis plus de 50 000 ans. On y trouve de grands sites rupestres, parfois vieux de plusieurs millénaires, dont les peintures, d'une grande variété de style, racontent la chasse, la cueillette,  les animaux du coin, les cérémonies rituelles pratiquées au long des siècles. Le paysage n'est pas en reste : falaises abruptes, forêts profondes, cours d'eau bleu purs, abritent une faune particulièrement variée. Le site a été inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité UNESCO.

 

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.