Etats-Unis

A voir, à faire autour de New York

A voir, à faire autour de New York

Bien sûr, New York reste en tête de liste des villes les plus visitées de la côte Est. Personne ne contesterait l’attrait de Big Apple, cependant à quelques heures : Boston, Philadelphie et Washington méritent, elles aussi, le détour.

 

AU NORD

BOSTON : CAMPUS ET CAPE COD

L’une des plus anciennes villes des Etats-Unis, fondée en 1630, est aussi une éternelle étudiante. Cette rencontre entre le poids des ans et la jeunesse donne à Boston une atmosphère bien particulière que l’on respire à pleins poumons sur le campus d’Harvard. Au pied d’un ensemble architectural recensé au patrimoine historique, une population studieuse philosophe sur les pelouses. À 3km de là, celle du MIT (Massachusetts Institute of Technology) élabore les technologies de demain.

Femmes sur une terrasse d'un restaurant à Boston

©Joerg Modrow/LAIF-REA

Souvent tenu à sa réputation d’élève (trop) sérieuse, la capitale de la Nouvelle-Angleterre sait pourtant surprendre. Commencez par un shopping tendance sur le waterfront, puis un brunch teraasse sur fond de reggae ou de jazz au bord de la Charles River. Prolongez l’exploration, dans le quartier de South End  aux accents hispaniques pour y découvrir de jeunes designers californiens chez Flock et renouveler votre garde-robe sur Tremont street. En fin de journée, les pubs du quartier s’animent, on en profite avant de rejoindre le B&G Oysters ou le Barking Crab pour déguster le fameux homard du Maine. Le lendemain, cap sur Cape Cod pour rejoindre Martha’s Vineyard. Les maisons en « pain d’épices » et les dunes de State Beach ont fait de l’île un refuge prisé des Bostoniens. Décidément, la tradition a du bon !

Beacon Hill à Boston

©Chee-Onn Leong

 

AU SUD

PHILADELPHIE : STREET ART ET HISTOIRE

Plus de 3000 fresques murales, des musées fleurissants, un célèbre centre musical, une foison de restaurants, boutiques et bars : Philadelphie, Philly pour les intimes, combine avec réussite, art alternatif, art classique et art de vivre. 150 km au sud de New York, la cité de l’amour fraternel a de quoi séduire. Ici, l’art est à chaque coin de rue. À commencer par les fameux « murals » couvrant les façades et retraçant l’histoire de chaque quartier (un fil rouge à suivre pour découvrir la ville).

Ville de Philadelphie

© Mark Makela/The New York Times-REDUX-REA 

L’art plus classique n’est pas oublié, sur Benjamin Franklin Parkway notamment, où est installée depuis peu la fondation Barnes, plus grande collection impressionniste privée au monde. Le Philadelphia Museum of Art, présente lui aussi d’imposantes collections : Cézanne, Van Gogh, Matisse, Rousseau, Soutine… tous « phillyphiles » ! Historique, la ville collectionne les monuments rappelant son rôle fondateur dans la nation américaine et une promenade à travers les ruelles pavées et les maisonnettes de briques de Old City a un goût de vieille Europe. La jeunesse, elle, se retrouve chaque soir dans les rues de Philadelphie, notamment dans l’animé « Gayborhood ».

Rues de Philadelphie

©Robert Wright/The New York Times-REDUX-REA

 

WASHINGTON DC : CAPITALE ARTY

La capitale fédérale rassemble les principales institutions américaines et une balade à pied ou à vélo le long du parc du National Mall s’impose. Visiter la Maison Blanche (on s’occupera de vous le réserver bien à l’avance), admirer l’impressionnante bibliothèque du Capitole, puis se recueillir sur la tombe de JFK et filer devant le Pentagone constitue donc l’introduction officielle à DC. Une fois ce protocole respecté, on mesurera la qualité de vie de Washington à travers son dynamisme culturel et culinaire.

Capitole de Washington

©Edgar Rodtmann / LAIF-REA

Commençons à la Corcovan Gallery par une explosion pop signée JM Basquiat. Retour au calme auprès des maîtres de la National Gallery et la collection privée Ducan Philips et le Newseum consacré à l’histoire de la presse, avant un nouveau tourbillon d’art contemporain dans les galeries circulaires du Hirshhorn. Rassasié spirituellement, il est temps de passer à table. L’éclectisme d’une grande capitale se mesure à sa cuisine : légumes du jardin au Blue Duck Tavern, labnés au Zaynitya, tapas au Jaelo ou risotto au Bibiana. Enfin, une balade digestive dans le très chic quartier de Georgetown avant de rejoindre Dupont Circle, le borhood en vogue de DC où il fait bon vivre.

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.