Idées voyage

Les 20 apéros les plus cools de l’été

Les 20 apéros les plus cools de l’été

Tour du monde des 20 terrasses incontournables de l’été. Vous êtes plutôt “Cheers“, “Prost“ ou “Saude“ ? 

 

1

Bar Urca à Rio de Janeiro

Lorsque les Cariocas ont envie d’un coucher de soleil digne d’eux, où vont-ils sans vous le dire ? Au bar Urca, Rio sud, sous le Pain de Sucre, dans l’un des quartiers les plus paisibles de la ville. À l’ouest, le Cristo Redentor leur tend les bras et devant eux sont déposés, avec la boisson, les petits plats savoureux dont les pêcheurs du secteur ont le secret. Ils se sentent chez eux et, puisque vous êtes là, vous invitent à partager leur bien-être.

Rua Cândido Gaffrée 205, Urca

 

2

Klunkerkranich à Berlin

Pour rejoindre le plus alternatif des bars rooftop berlinois : descendre à la station de métro Rathaus Neukölln, puis courte marche jusqu’au centre commercial Neukölln Arcaden, ascenseur to the top, c’est un parking, puis une rampe mène au toit. Là : bar, sundeck, tables en bois, potager bio et DJ à partir de 16 heures. Une fois qu’on y est, on y reste. Le moment vient où le soleil se couche sur la Karl-Marx-Strasse, rouge.

Neukölln Arcaden, Karl-Marx-Strasse 66

Sonntags: Chillen! <3

Une publication partagée par Klunkerkranich (@klunkerkranich) le 20 Août 2017 à 7h48 PDT

 

3

Experimental Beach Bar à Ibiza

Au sud de la playa Las Salinas, le plus smart des laboratoires mixologistes, Experimental Cocktail Club - Paris, Londres, New York -, a installé une succursale marine. Terrasse ombreuse où s’enroule la brise, chaises longues sur le sable pâle, bleu devant. Au bar, la globalisation faite cocktails. Les DJ se lèvent quand le soleil se couche : bossa-nova, reggae, électro, rock. Et la nuit eivissenca est sur les rails !

Playa des Codolar, Las Salinas

Cheers to another beautiful weekend at Experimental Beach #experimentalbeach #ibiza2017 @noeudsjustine

Une publication partagée par Experimental Beach, Ibiza (@eccbeach) le 9 Juil. 2017 à 12h44 PDT

 

4

Café Mirante à Praiano

C’est sur la pente, à Praiano ouest, sur la côte amalfitaine. On est un peu attentif via Massa, car ça n’a pas pignon sur rue. Une cahute en bois, quelques tables couvertes de carreaux de faïence et des lés de toile pour échapper à l’insolation. Mais alors, quel barman et quelle vue ! Faut-il du thym pour votre cocktail ? Il est coupé là, sur la plante. Au pied, autour, au-dessus de la petite terrasse, la côte amalfitaine dans toute sa splendeur bleue.

Segreto. Via Masa 55

 

5

The Surf Lodge à Montauk

Il faut deux heures pour aller dans les Hamptons, sur Long Island. Peut-on cependant renoncer pour cela à découvrir ce petit paradis gentry et sauvage ? Le Surf Lodge ne donne pas sur la mer, mais sur l’eau douce de Fort Pond. Terrasse ombragée par des cloches de vannerie, sundeck, plage de sable, on choisit son terrain pour se laisser aller à la contemplation. Les pêcheurs de perche passent. Les tee-shirts “I love NY“ sont loin…

183 Edgemere Street, Montauk, État de New York

Douglas Lyle Thompson

 

6

Círculo de Bellas Artes à Madrid

La terrasse est un élément d’architecture familier à l’Art déco. Ses promoteurs n’ont donc pas manqué d’en installer une sur le toit du Cercle des Beaux-Arts qu’ils ont mise sous la protection de Minerve, déesse des Arts. Rapidement, il apparut qu’un bar serait bienvenu, qui permettrait, à l’heure de l’apéritif, entre une expo et un concert, de se donner sur Madrid des perspectives chatoyantes. On ouvrit donc un bar. Et le succès fut exact.

Calle de Alcalá 42

 

7

Farol da Barra à Salvador de Bahia

Là, pointe du Padrão, à l’entrée de la baie, on a droit à l’un des plus beaux couchers de soleil du Brésil ! Le week-end et les jours fériés, les gens de Salvador viennent nombreux assister aux effets chromatiques du sunset. À la fin du show cosmique, ils font une ovation à l’astre. Un rituel spontané très émouvant, qui remue des sentiments élémentaires. Pour en être, le fort de la Barra, les plages et les petits bars du coin.

Largo do Farol da Barra

 

8

Montana à Port-au-Prince

Pétionville domine la baie de Port-au-Prince. C’est là, à flanc de colline, qu’est installé le célèbre hôtel Montana. Reconstruit après le tremblement de terre de 2010, il offre toujours, depuis la terrasse de son bar, une vue époustouflante sur la ville et la mer. Le soir, éclats cuivrés, kremas ayisyen et rythme kompa ressuscitent dans la brise l’ivresse languide du glamour antillais.

Rue Frank-Cardozo, Pétionville

 

9

Praça São Salvador à Rio de Janeiro

L’esprit carioca souffle toute la semaine sur cette place de Laranjeiras, mais le week-end il pulse et secoue les branches des arbres. Chorinho et samba s’adjoignent gracieusement à la bière et aux cocktails, que débitent un tas de petits bars, pour lancer la nuit. On a donné rendez-vous à quelques amis, puis on réalise que, “tim-tim“ aidant, il y en a beaucoup plus que prévu !

Praça São Salvador, Laranjeiras

 

10

King of the Pirates à Tokyo

Il y a un monde entre, par exemple, le Biergarten am Chinesischer Turm à Munich et le Beer Garden de l’Aqua City d’Odaiba, dans la baie de Tokyo. Pourtant, ici et là, après le boulot, on va se détendre entre amis autour de chopes en série, à l’air libre. La terrasse tokyoïte est artificielle, sans états d’âme, et donne une interprétation ludique de ce concept qui fait fureur au Japon avec, en prime, le Rainbow Bridge dans tout l’éclat de ses lumières.

Aqua City Odaiba, 1-7-1 Odaiba, Minato-ku

11

Vista Bar à Rangoon

Du bar rooftop Vista, au nord-ouest du Bogyoke Park, on a une vue à couper le souffle sur la pagode Shwedagon. La nuit, le grand stupa semble lancer des giclées d’or dans le ciel noir. Cela vaut la peine de monter l’escalier. On rencontre là-haut, autour de cocktails sans reproches, des expats, des voyageurs, une jeunesse birmane en voie d’émancipation, bref le composé actif qui booste la Birmanie d’aujourd’hui.

168 Shwegondaing Road, Bahan

12

Livingstone Beach Restaurant à Zanzibar

Installé à Stone Town dans l’ancien consulat britannique, le Livingstone n’est pas une adresse confidentielle. C’est même tout le contraire. Mais, que voulez-vous, s’il s’agit de sunset drink les pieds dans le sable, de chromatisme XXL et de rythmes élastiques, c’est là et pas ailleurs.

Stone Town

13

Tsogo Sun à Johannesburg

En plein quartier d’affaires de Sandton, le Tsogo Sun est sans doute l’hôtel le plus ringard de la ville ! En montant vers la terrasse, on essaie de penser à autre chose mais, une fois sur le toit, c’est le miracle : une terrasse lounge trendy, contemporaine, sophistiquée et peuplée de yuppies arcs-en-ciel. L’atmosphère est on ne peut plus cool et élégante, bercée de musique choisie. Le coucher de soleil le plus XXI e siècle in town.

Angle Alice Lane et Fifth Street, Sandton

14

Rue Ta Hiên à Hanoi

Dans le Vieux Quartier, les 270 m de la rue Ta Hiên sont sans doute les plus cosmopolites de Hanoï. Les petites chaises en plastique que les estaminets mettent à la disposition des chalands ont un effet démocratique : elles situent tout le monde à la même hauteur. Et la bière entretient une communication universelle tard dans la nuit. Ici, Vietnamiens et voyageurs inventent au jour le jour une petite république houblonnée et tolérante.

Rue Ta Hiên, District Hoàn Kiém

15

Gasthaus Alte Mainmühle à Würzburg

Qu’il fasse beau à Würzburg en Bavière et, à l’entrée est du vieux pont sur le Main, l’Alte Mainmühle ouvre son comptoir sur le tablier. On se fait servir un verre de sylvaner ou de riesling à la guitoune, ou de vin bourru à l’automne, et l’on va s’installer au soleil sur le parapet pour siroter et jouir du paysage des hautes collines zébrées de vignes que domine la forteresse baroque de Marienberg. L’attention que vos voisins portent à leur portable parallèlement à leur verre est l’indice d’une longue familiarité.

Mainkai 1

16

Plaza de la Trinidad à Carthagène

Le barrio bohème et coloré de Getsemani, au sud-est de la vieille ville, mérite que l’on y flâne longuement. On finit par rejoindre la grand-place et entrer dans l’église de la SainteTrinité (1643). En en sortant, s’il est un peu tard, on se rend compte que tout le quartier est rassemblé devant. Et ça discute, ça siffle des cocktails, ça danse, ça grignote. On a bien envie d’en être. C’est on ne peut plus facile.

Plaza de la Trinidad, Getseman

17

El Parador de Toledo 

Un peu de recul permet d’ouvrir son angle de vision. On va donc à Cerro del Emperador, sur la rive sud du Tage. De l’une ou l’autre des terrasses du Parador de Toledo, on a pour soi la vieille Tolède, recueillie dans un méandre du fleuve. Blanche, dorée, rose, d’heure en heure, le soleil nuance. Le verre de méntrida à la main, on se laisse émouvoir par la délicatesse des tons nacrés dont il pare l’Alcázar.

Carretera de Cobisa 20, Cerro del Emperador

18

Café Utopia à Milos

Le titre de “plus beau coucher de soleil de Milos“ n’est pas une carte postale de plus ! C’est une expérience, dans laquelle entrent l’ouzo et la rotation de la Terre, une légère griserie aussi. Pour cela, on va à Plaka, au café Utopia, qui n’a pas besoin d’en faire beaucoup pour être idéal.

Ville de Plaka

19

Zócalo Central à Mexico

L’hôtel se trouve sur le bord ouest de la place de la Constitution, le Zócalo, centre névralgique du centre historique de Mexico. Au 6e étage de cet établissement de standing, la société élégante capitalina aime profiter de la vue qu’offre la terrasse du restaurant et bar Bálcon. La cathédrale Notre-Dame-l’Assomption élève sa silhouette monumentale de l’autre côté de la rue. Ce qui ennoblit notablement la téquila.

Avenida Cinco de Mayo 61, Centro Histórico

20

Excelsior à Naples

Au sud, la terrasse sur le toit de l’hôtel Excelsior donne sur le Castel dell’Ovo et Capri ; au sud-est, sur le Vésuve. Nous sommes dans le quartier de Santa Lucia, sur le port, et la baie de Naples apparaît vraiment comme la plus belle du monde. Qu’à cela s’ajoute l’art italien de l’apéritif, et l’idée de retour semble l’une des plus absurdes qui soient.

Via Partenope 48

 

Par

EMMANUEL BOUTAN

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.