Finlande

Vintage chéri Helsinki

Vintage chéri Helsinki

Le septentrion indique aussi la direction en matière de design. Impossible d’envisager un voyage autour du monde et des objets sans y être magnétiquement attiré. La Finlande a cette particularité de fusionner un art populaire nourri par la nature et des éléments de première nécessité produits sur place après-guerre. Un ensemble guidé par des créateurs visionnaires – Aalto, Tapiovaara, Frank, Procopé –, à l’origine du modernisme finlandais.

10h00

Helsinki se lève sous un soleil éclatant. C’est le jour du grand nettoyage de printemps : le siivouspäivä. Chaque rue, chaque arrière-cour de la capitale, se mue en vide-greniers. Idéal pour s’échauffer l’œil et voir apparaître les objets typiques de la maison finlandaise mêlant matériaux naturels et design moderniste : ici des boîtes en châtaigniers, là un jeu de verrines à lait caillé, soufflées bouche.

12h00

L’atmosphère se prolonge dans l’immense dépôt-vente Fida, qui étale un chaos d’objets de la vie quotidienne : première récolte d’ustensiles en tôle émaillée et en laiton.

 

Vintage Helsinki

13h00

La cible se précise chez Modern Design Finland, un grand espace qui mixe des pièces d’époque - céramiques signées Ulla Procopé, verres Kaj Frank aux nuances de bleu –, à des objets en bois, inspirés de l’art populaire.

14h00

Pizza scampi rajeunissante au Tenho puis retour aux fifties, l’âge d’or du design finlandais, au Artek 2nd Cycle Store. Ils sont tous là : Alvar Aalto, génie du fonctionnalisme, réincarné en un emblématique vase Litalla aux courbes aquatiques ; Ilmari Tapiovaara, designer moderniste, en tabouret de sauna d’une magnifique simplicité.

 

Tenho Helsinki

16h00

Retour à l’angle du passé et du présent, au Craft Corner, une coopérative d’artisans proposant des séries limitées d’objets mixant matériaux traditionnels et regard neuf, à l’image des subtils bols d'Emalipuu en sorbier et chêne. Ils compléteront la collection végétale entamée plus tôt sur le marché central avec de poétiques vanneries en écorces de bouleau tressées. Les dimanches d’été, le marché d’Hakaniemi, de son côté, mêle bouche et puces. On y déniche entre autres des merveilles de tôle rouge Finel et des céramiques Arabia.

18h00

Rendez-vous au Ravintola Lasipalatsi, emblème de l’architecture fonctionnaliste, pour un dernier dîner dans le temps finlandais.

 

dénicheur Helsinki

 

Notre dénicheuse à Helsinki

Johanna Gullichsen

Née au sud du pays, Johanna Gullichsen a été nourrie au design. Sa grand-mère, Maire Gullichsen, femme avant-gardiste, fut mécène de l’architecte et designer star Alvar Aalto et cofondatrice d’Artek. Johanna, elle, s’oriente très tôt vers le textile avec une grande sensibilité artisanale. Naviguant entre Paris et Helsinki, elle déroule ici le fil des meilleurs spots de sa capitale.

 

Top 3 des objets à rapporter

Verrerie fifties

Grande tradition depuis le XIXe siècle, la verrerie finlandaise a été modelée par des créateurs associant vision d’artisan et impératifs de production industrielle. Il est ainsi possible de dénicher des pièces uniques des fifties, comme les verres Iittala.

 

Vaisselle Helsinki

 

Vaisselle Finel

Ce n’est pas le premier matériau généralement associé à l’idée de l’artisanat local, pourtant la Finlande a un savoir-faire ancestral autour du métal émaillé. Bouilloires, assiettes, et bols Finel ont de quoi faire rougir votre vaisselier.

 

Porcelaine Arabia

Fonctionnel, affichant un design joyeux et innovant, l’art de la table développé depuis plus d’un siècle par Arabia a fait de la marque un incontournable de la maison finlandaise. À chiner : une pièce Ulla Procopé.

 

Photographies

JEROME GALLAND

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.