Espagne

24 heures à Cordoue

24 heures à Cordoue

Ancienne cité romaine, et capitale des califes – elle fut au 10ème siècle la plus puissante ville d’Europe, rivale de Bagdad et Byzance : 100 000 habitants, une bibliothèque de 400 000 livres et un millier de mosquées – Cordoue, ville natale de Sénèque, Averroès et Maimonide, qui juxtapose cultures juive, chrétienne et musulmane, demeure un extraordinaire carrefour de culture qui conserve son esprit de tolérance. Il faut se perdre, flâner, marcher au hasard, dans ses vieux quartiers, tout en venelles et patios de verdure, bordant les méandres du fleuve Guadalquivir.

 

8h00

Sur le pont

On n’emprunte pas tous les jours un pont jadis foulé par Sénèque ! Le pont romain, édifié dès la fondation de la ville, au 2ème siècle avant notre ère,  a été jusqu’au milieu du 20ème siècle le seul pont traversant le fleuve Guadalquivir.

le pont de Cordoue

Circumnavigation / Fotolia.com

 

9h00

Mezquita, la mosquée devenue cathédrale

En l’ancienne mosquée des sultans Omeyyades, prodige d’architecture aux 19 nefs. Et du foisonnement des colonnes émergent les chapelles et la cathédrale des rois catholiques. 850 colonnes de pierres importées d’Afrique, de Carthage, de Narbonne, et de Byzance : le chef d’œuvre de Cordoue fait la synthèse de 2000 ans de civilisation méditerranéenne. Les rangées de colonnes découpent l’espace comme un jeu de miroir, les arcs brassent la lumière, et les stucs et les mosaïques ajoutent à la splendeur des lieux. On peut chercher pendant des heures dans la pénombre le mur de la qibla et le mihrab, orienté vers la Mecque,  ou la chapelle aménagée au milieu de l’ensemble musulman.

Mezquita, la mosquée devenue cathédrale

Marc Oliver Schulz/LAIF-REA

 

14h00

Les jardins de l’Alcazar

En bordure de la Judeira, l’Alcazar abrita la cour des rois catholiques pendant la Reconquista, avant de devenir le siège de l’Inquisition. On y va pour ses jardins aux belles allées de cyprès et aux bassins fleuris de roses et ombragés d’orangers.

Les jardins de l’Alcazar

Pecino / Fotolia.com

 

16h00

Un palais des merveilles

Le Palacio de Viana, ancien palais des Ducs de Viana, qui fut habité par différentes familles de la noblesse de la ville, est un véritable palais des merveilles, avec ses douze patios – tous plus beaux les uns que les autres – et un jardin, où l’on aime à se perdre. Rosiers, bougainvilliers, orangers et fontaines : une flânerie rafraîchissante.

Palacio de Viana à Cordoue

Source : Instagram

 

18h00

Quartier juif…

Non loin du pont romain et de la Mezquita, le quartier de la Judeira, l’ancien quartier juif, autrefois réservé à la communauté séfarade judéo-espagnole.  Comme au Moyen Age, on y pénètre par la porte d’Almodovar. Ses étroites ruelles blanches mènent à la synagogue médiévale, la plus ancienne d’Andalousie, qui dévoile sa dentelle de stuc, et au « zoco », ancien souk arabe, aujourd’hui marché d’artisanat. On salue au passage la salue la statue du philosophe Maimonide, né dans le quartier.

Quartier juif de Cordoue

Source : Instagram

 

21h00

… et chants séfarades

A la Casa de sefarade, maison qui date de la fin du 14ème siècle restaurée en centre culturel dédié à la conservation de la culture juive séfarade, on assiste, au patio, à un concert de musique séfarade, chants et instruments traditionnels.

 

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture

MARC OLIVER SCHULZ/LAIF-REA

Numéro Automne-Hiver 2018

Vacance N°6

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !