Etats-Unis

24 heures à Chicago

24 heures à Chicago

Née sur les décombres de l’incendie qui l’a entièrement ravagée en 1871, Chicago est une ville qui ne cesse de se réinventer, résolument tournée vers l’avenir. Elle a inventé le gratte ciel, elle est aujourd’hui encore un laboratoire de la modernité urbaine. Ville progressiste, championne de la lutte pour les Droits civiques, elle a propulsé la carrière politique du jeune Obama. Chantée par Franck Sinatra ou par Kanye West, « Chi City » est aussi une ville où il fait bon vivre, bordée par le Michigan, son lac aux eaux turquoise et ses kilomètres de plage. La liste de nos incontournables à visiter pour une journée à Chicago.

08h00

Sur les rails

Pour courir avec une belle vue sur le lac Michigan, on enfile ses baskets à hauteur du Lake Shore Park et on longe le Lakefront Trail vers Jane Addams Memorial. On traverse ensuite la Chicago River avant de courir entre les eaux du grand lac et les espaces verdoyants de Grant Park : l’impression d’échapper à la ville sans la quitter.

 

Lac Michigan

Katharina Bosse/LAIF-REA

10h00

Oak Park

C’est ici, dans cette ville verticale que Frank Lloyd Wright a réinventé l’horizontalité, imaginant la maison américaine du XXème siècle, la « prairie house », entièrement modulable, sans cloisons, formes dépouillées, matériaux bruts. Pour découvrir la quintessence de son travail, on file à l'ouest jusqu'au quartier résidentiel d'Oak Park, où se visitent sa maison et son studio. L’église Unity Temple, qui impose ses traits cubiques à Lake Street, est l’un des chefs-d’œuvre de l’architecte.

maison d'Oak Park

Source : Instagram

11h00

Le zoo de Lincoln Park

Il ne faut pas manquer le zoo de Chicago : le parc Lincoln reproduit les différents écosystèmes - les chimpanzés et gorilles sont hébergés dans une immense bambouseraie - et combine préservation des espèces et programmes éducatifs : le zoo est un centre d’études pour les chercheurs de l’Université de Chicago.

 

Gorille

USO/Getty Images/iStockphoto

13h00

Hot-dog

On déjeune d’un hot-dog Chicago style, avec cornichons géants, piments, rondelles de tomates, oignons, moutarde et pointe de sel au céleri. Miam !

14h00

Le Loop

On aime parcourir le secteur du Loop, dans le centre de Chicago, à pied. Dans ses rues animées, on admire la monumentale sculpture de Calder, dont les courbes vermillon tranchent avec les lignes sombres des gratte-ciel de Ludwig Mies Van Der Rohe, et un peu plus loin, celle de Picasso, tout aussi imposante : les enfants en ont fait une aire de jeux, ils l’escaladent ou y glissent comme sur un toboggan.

Sculpture du Loop

Choose Chicago OT

15h00

Autour de l'Art Institute

L’environnement du musée, célèbre pour ses collections de peinture impressionniste, est à la mesure de ses collections : dans le Millennium Park, on déambule entre le pavillon Jay-Pritzker de Frank Gehry, la Cloud Gate, haricot XXL en acier signé Anish Kapoor, « the bean », et la Crown Fountain, immense sculpture numérique de Jaume Plensa.

The Bean Chicago

Luis Recinos

17h00

West Side Chicago

Wicker Park a bien changé depuis les déambulations amoureuses de Simone de Beauvoir et de Nelson Algren, d’entrepôts abandonnés en bars de strip-tease. Milwaukee avenue est emblématique de la gentrification du quartier, avec ses magasins de vinyles, ses comics books store, ses cafés vintages et ses restaus vegan. Sur la 606, ancienne voie ferrée aérienne aménagée en coulée verte, on croise des couples avec poussette, des cyclistes, des joggers - ambiance Williamsburg à Brooklyn.

 

Métro de Chicago

Thierry L-Sturm

18h00

Au sommet de la Willis Tower

Les Chicagoans l’appellent toujours Sears Tower. Avec ses 108 étages et 442 mètres, la Willis Tower a été la tour la plus haute du monde pendant 25 ans, la plus haute des Etats-Unis pendant 40 ans, avant d’être détrônée par le World Trade Center. De la plateforme d’observation à son sommet – que l’on rejoint en 45 secondes grâce à deux ascenseurs à grande vitesse ! - Chicago s'étend à perte de vue. On appréhende la parfaite organisation spatiale de la ville. Sa verticalité s'est concentrée dans le Loop, délimité par le métro aérien qui en fait le tour, et au nord de la Chicago River, autour de Michigan Avenue. Les amateurs de sensations fortes passeront un moment dans la cabine de verre qui émerge de la façade et donne le sentiment de marcher au dessus du vide ; ils aimeront aussi grimper au sommet du John Hancock Center : du haut de son 100ème étage, par beau temps, on voit à 130 kilomètres à la ronde !

Vue panoramique de Chicago

Espen Rasmussen/PANOS-REA 

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture : Kevin J. Miyazaki/REDUX-REA 

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.