France

Sacrés nectars

Sacrés nectars

Réunir en un seul et même voyage deux des plus grandes régions vinicoles de France : Champagne et Bourgogne… Voilà une escapade romantique, semée de nuits au château et de gastronomie étoilée, qui ne se contente pas de dégustations mais creuse la découverte du terroir, de l’architecture, de l’histoire et finalement de la relation entre vins et divin.

 

“Prodigieux, solaire, insolent, généreux, puissant, charnu…” À l’abri de murs épais, la messe est dite. Un nuage de bulles s’élève. Ce millésime 2009 a reçu la bénédiction du chef de cave Richard Geoffroy. Alors, dans un même geste, douze apôtres de circonstance, invités de cet atelier de dégustation, portent aux lèvres le précieux élixir. Ils saluent au passage la mémoire du moine bénédictin Pierre Pérignon, sans qui la formule élaborée entre la fin du XVIIe et le début du XVIIIe siècle n’aurait peut-être jamais existé. Trois siècles plus tard, la maison Moët & Chandon ouvre les portes de l’abbaye de Hautvillers, dans la campagne d’Épernay, le temps de livrer une initiation aux secrets de fabrication et d’entretenir le mythe du “père de la méthode champenoise”. Belle mise en scène, climax artistico-œnologique réussi avant un retour au calme sur les hauteurs des vignobles.

La nappe est dressée entre les ceps, un pique-nique romantique improvisé. Notre accompagnateur est un grand spécialiste de la région, et s’il ne prétend pas au génie du moine assembleur de cépages, il possède un don certain pour l’organisation des petits moments qui font de ce voyage un cru unique. Un long week-end hédoniste entamé hier dès le réveil au château, poursuivi à la table du Millénaire, sur les traces des rois de France à Reims, puis dans les caves de la colline Saint-Nicaise, et enfin à bord du Bullet 1927, une vedette hollandaise pilotée par un passionné du terroir champenois.

 

Chemin dans la fôret

Jérôme Galland

 

Notre équipage glisse ensuite vers Beaune, porte d’entrée du second volet de ce trip gourmand et dorénavant bourguignon. En ouverture, un autre choc architectural : l’abbaye de Fontenay, le plus ancien édifice cistercien que le monde ait conservé. On goûte au silence du cloître, du dortoir des moines avant de regagner le sien, une élégante gentilhommière du XIXe. Au petit jour, nous filons vers les Hautes Côtes de Nuits. Une journée sur la route des grands crus de Bourgogne. Chaque pause est une nouvelle révolution pour les palais : vosne-romanée, clos-de-Tart…

Youri, guide-œnologue en Bourgogne, dose la visite en fonction du niveau de chacun. Dernier détour par le château d’Entre-Deux-Monts, histoire d’ajouter au rubis, le diamant noir. Une chasse à la truffe dans le beau parc du château, et un dernier repas qui une fois de plus convoque le divin.

salade

Nuria Val/Coke Bartrina

 

Partir sur la route des vins en France

Voyageurs du Monde met sur pied une offre adaptée à vos envies et à vos connaissances en vin. Un voyage à vivre en duo, qui combine Champagne et Bourgogne, en hébergement haut de gamme, et s’intéresse au patrimoine de chaque région. Accompagnés d’experts, vous évoluerez (y compris en Méhari dans les vignes) entre sorties-découvertes et dégustations privées.

 

Photographie de couverture

PETER RIGAUD

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.