Australie

Ces animaux que vous ne verrez qu'en Australie

Ces animaux que vous ne verrez qu'en Australie

Grâce à son isolement du reste du monde, l'Australie abrite une faune et une flore exceptionnelles. Des confins des forêts tasmaniennes aux plages de l'ouest du pays, wombats, wallabies, quokkas et koalas s'ébattent joyeusement dans un décor de carte postale qui fait le bonheur des voyageurs. Passage en revue de cet étonnant bestiaire.

 

 

Les kangourous

 

La population de kangourous australiens regroupe 50 millions d'individus. Le spécimen le plus impressionnant d'entre-eux, aux mensurations dignes d'un pilier de rugby, est le kangourou roux que l'on observe dans le centre du pays, non loin du rocher d'Uluru. Nettement plus petits que les kangourous, les wallabies peuvent être observés un peu partout dans le pays.

 

 

Les wombats

 

Quel étonnant marsupial que ce rongeur court sur pattes qui ne sort de son terrier que quelques heures par jour. Le wombat, que l'on observe notamment en Tasmanie, est doté d'une poche ventrale qui s'ouvre à l'arrière de son corps, pour éviter à son bébé d'être importuné par la poussière, les branches ou les obstacles qu'il rencontre en marchant à ras de terre.

 

 

 

 

Les koalas

 

Occupés à à dormir, à somnoler ou à ingurgiter des feuilles d'eucalyptus pendant les trois-quarts de leur journée, les koalas sont visibles en grand nombre en Australie. L'animal doit son manque d'entrain légendaire à son régime alimentaire : l'eucalyptus contient en effet de nombreuses toxines et il se révèle très difficile à digérer. Le processus de digestion demande au koala une consommation d'énergie colossale qui l'empêche de courir allégrement d'un eucalyptus à l'autre, à la recherche d'une branche où se percher. 

 

 

Les dingos

 

Ces chiens sauvages au pelage blond-roux, qui peuplent les plaines de l'outback, sont difficiles à apercevoir. Particulièrement craintifs, ils ne s'approchent que très rarement des êtres humains. Leur cri ressemble à celui du loup. 

 

 

Les quokkas

 

Inconnu des voyageurs il y a encore quelques années, le quokka a fait une entrée fracassante sur la scène touristique internationale. L'éternel rictus de ce petit marsupial d'Australie Occidentale, que l'on observe sur Rottnest Island, fait de lui le roi incontesté du selfie. Les clichés des quokkas sont publiés sur Internet sous le hashtag #quokkaselfie.

 

 

Le diable de Tasmanie

 

Le diable de Tasmanie doit son nom aux premiers colons britanniques débarqués sur l'île au début du 19e s. La légende raconte qu'ils furent si effrayés par l'effroyable cri de cette créature nocturne qu'ils décidèrent de la surnommer « diable de Tasmanie ». Le plus célèbre représentant de ce marsupial carnivore n'est autre que Taz, le remuant personnage des Looney Tunes.

 

L’échidné à nez court

 

Ce porc-épic australien se caractérise par sa langue extrêmement collante qui lui permet d'attraper facilement les insectes qui lui servent de nourriture. Considéré comme l'un des animaux les plus primitifs de la planète, il présente, comme l'ornithorynque, quelques caractéristiques originales dont celle d'être lui aussi un mammifère ovipare.

 

 

Les ornithorynques

 

Difficile de trouver animal plus étrange que ce mammifère ovipare, au corps recouvert de fourrure, aux pattes palmées et au long bec de canard. On le dirait sorti d'un dessin animé tant le mélange des genres surprend. Et pourtant, l'étrange bête peuple les rives et les cours d'eau de l'est de l'Australie. Autre particularité et non des moindres : pour chasser, l'ornithorynque utilise « l'électroperception », un sens qui lui permet de capter les variations électriques.

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.