Hongrie

24 heures à Budapest

24 heures à Budapest

De mille ans d’histoire prospère et mouvementée, Budapest a conservé un patrimoine architectural vaste - vestiges romains, édifices baroques, rococo, Art nouveau. Une ville marquée par l’histoire, qui séduit aussi les amateurs de plaisirs contemporains, des eaux sulfureuses des thermes aux bars festifs.

 

9h00

Courir sur le Danube, voir la baleine

Dans le parc Nerhu, On court en longeant le Danube, jusqu’à rejoindre le Bálna, «la baleine», anciens entrepôts amarrés le long du fleuve, restaurés en un centre culturel, et surmontés d’une immense verrière dont les courbes évoquent celles d’un cétacé. 

Balna Budapest

Source : Instagram

10h00

Faire twister Art Nouveau et art contemporain

Logée dans un joyau de l'architecture Art Nouveau hongroise, dont les détails architecturaux contrastent avec les œuvres d'art contemporain exposées, la galerie Art + Text expose œuvres modernistes de l'après Seconde Guerre mondiale et artistes émergents.

 

Musée Budaoest

Source : Instagram

11h00

Chercher Lénine au parc des statues

Le parc des statues rassemble les rares statues de l’époque communiste qui ont survécu au changement de régime. Lénine, Marx, Engels et Béla Kun sont bien là. On y voit aussi les bottes de Staline : le 23 octobre 1956, lors de l’insurrection contre les Russes, la foule a détruit en quelques heures la statue monumentale au marteau et au chalumeau. Seules les bottes restent debout.

 

Parc des statues

Source : Instagram

14h00

Barboter dans les eaux sulfureuses avec les joueurs d’échec

Eaux fumantes à 37°C, statues, sculptures et peintures. On adore la piscine extérieure au cœur d’un édifice néo baroque – les joueurs d’échecs y disputent des parties en barbotant dans une eau à 38°C. On alterne bain très chaud, sauna et fontaine de glaçons.

Piscine à Budapest

Source : Instagram

16h00

Boire un café hongrois au Café New York

Colonnes torsadées, luminaires 1900, miroirs galbés et stucs baroques, extravagance douce du décor : le café New York est l’un des plus beaux du monde, tout simplement. A la fin du XIXe siècle, écrivains se donnaient rendez-vous dans ce lieu qui fut l’un des plus vivants des cafés littéraires de l’époque. On aime le chocolat moussu et le gourmand strudel aux pommes et aux noix. 

 

Café New York

Source : Instagram

18h00

Se mettre au vert au Karoly Garden

A deux pas du Musée National, non loin d’Astoria, le downtown Budapest, d’un zen absolu, le plus ancien des jardins de la ville. Entre population familiale et jeunesse cool de Budapest, un jardin à la française, parfait pour terminer l’après-midi.

 

Karoly Garden

Source : Instagram

21h00

Boire un tokay dans un bar en ruine 

Ce sont eux qui ont fait de Budapest une capitale underground : une foule d’immeubles en ruines de la période communiste, réhabilités par de jeunes entrepreneurs et/ou artistes. Des lieux de bric et de broc, meublés de mobilier de brocante, de canapés vintage et de fauteuils dépareillés, où se rassemble une jeunesse cosmopolite pour assister à des concerts électro, des projection de films, ou pour bruncher le dimanche matin. Au cœur du quartier juif, le Szimpla Kert est le premier « ruin bar » de la ville, ouvert par une bande de copains qui ont installé là au début des années 2000 tables et lampions, un lieu iconique de la nuit hongroise. On s’installe dans la cour pavée cernée d’entrepôts, où l’on assiste à une performance en buvant un verre de tokay – Egészség !,  « santé ! »

Szimpla kert

Source : Instagram

 

Photographie de couverture : DAGMAR SCHWELLE/LAIF-REA

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.