Inde

10 spots immanquables en Inde

10 spots immanquables en Inde

L’Inde est un pays à part. Un autre espace-temps, une richesse humaine et culturelle inouïe, une multitude de possibilités, de sensations et de destinations dans la destination. Nos conseillerss Inde vous livrent un Top Ten des plus beaux spots à voir lors d'un voyage en Inde.

 

1

Lakshadweep

A l’unanimité, la première place des plus beaux sites à visiter en Inde revient aux spectaculaires îles Lakshadweep, égrainées à 250 km au large des côtes du Kerala, juste au-dessus des Maldives. Un véritable éden enchanteur con stitué de 36 îles et îlots paradisiaques, de lagons paisibles, d’eaux translucides, de plages de sable farine et de barrières de corail grouillant de vie sous-marine. Pour préserver l’écosystème fragile de l’archipel, le gouvernement indien en limite l’accès aux voyageurs : les permis de séjour sont délivrés au compte-goutte, renforçant ainsi le caractère exclusif des lieux.  

 

2

Pangong Tso

Ladakh

Niché à 4350m d’altitude et long de plus de 100 kilomètres, le lac salin Pangong Tso incarne parfaitement toute la majesté des paysages de l’Himalaya. Ses eaux paisibles et cristallines (gelées en hiver malgré leur forte teneur en sel), cernées d’imposantes montagnes, créent un cadre à la beauté rare, prisé des photographes. Si les deux tiers du lac appartiennent à la Chine, le troisième tiers, indien, est le plus accessible. Une accessibilité qui toutefois se mérite - compter au moins 5h de 4x4 depuis Leh - et qui invite à prendre son temps, et à y passer la nuit. Un permis spécial est nécessaire pour accéder au lac.

 

3

Vallée des Fleurs

Uttarakhand

Perchée à une altitude comprise entre 3500m et 4500m, dans les montagnes de Garhwal de l'État de l'Uttarakhand, la Vallée des Fleurs étale sur une dizaine de kilomètres ses prairies luxuriantes couvertes d’une incroyable diversité de fleurs. Entourée de part et d’autre de sommets de plus de 5000m, elle est comme coupée du monde. Un vrai paradis d’altitude au statut de parc national, particulièrement beau de juillet à septembre. Jadis zone de pâturage, la vallée est aujourd’hui protégée et réservée à l’étude scientifique et au tourisme.

 

4

Rann de Kutch

Gujarat 

Partagé entre le district de Kutch de l'État du Gujarat, au Nord-Ouest de l’Inde, et la province du Sind, au Sud-Est du Pakistan, le Rann de Kutch est un immense marais salé saisonnier, réputé pour être le plus grand désert de sel du monde. Des paysages de plaines blanches d’une grande beauté, accablées par la chaleur, et qui abritent une faune remarquable : ânes sauvages, loups, antilopes, ainsi qu’une multitude d’oiseaux qui peuplent les marais du Rann.

 

5

Hampi

Karnataka

Un joyau d’architecture dans un écrin de nature : ainsi pourrait-on décrire Hampi, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Situé dans l’ancienne capitale du royaume de Vijayanâgara, dans la vallée de Tungabhadrâ, le village sert de paisible camp de base pour découvrir les ruines historiques. Les immenses rochers secs qui longent la rivière en font un site un peu irréel, où les échelles se brouillent. Fondé par les princes télougou en 1336, l’empire contrôlait le commerce de coton et d’épices de toute la contrée. La cité était alors fabuleusement riche, et couvrait une superficie de 43 km... Lorsque l’empire s’effondra au XVIe siècle, la ville fut abandonnée, laissant cet ensemble de bâtiments remarquables dans un paysage insolite et grandiose, que le voyageur découvre à son rythme.

 

6

Mandu

Madhya Pradesh

Dans un recoin isolé du sud du Madhya Pradesh, perchée sur un vaste plateau des monts Vindhya, cette ancienne capitale musulmane du XVe siècle garde de cette époque de superbes vestiges : palais, mosquées, tombeaux, bâoli anciens... L’atmosphère y est délicieusement nostalgique et romantique, les ruines grandioses, les légendes nombreuses. La nuit, le plateau se peuple de léopards et de panthères.

 

7

Les Backwaters de Kumarakom

Kerala

Au bord du lac Vembanad, la charmante ville de Kumarakom offre un cadre d’une poésie rare. Un port d’attache idéal pour une croisière sur les Backwaters du Kerala, ce réseau de lagunes, de canaux et de lacs étiré dans les basses terres, entre la côte et les ghâts occidentaux. Un écosystème unique et préservé où l’on pratique la pêche et cultive le riz. On se déplace en houseboats, barges à grain réaménagées pour le transport des personnes, à la découverte d’un Sud authentique et serein, bien éloigné de la turbulence des grandes villes côtières. Les palmiers déploient leurs palmes sur le ciel blanc, les pêcheurs lancent leurs éperviers, les oiseaux cherchent pitance dans l’eau miroitante...

A noter : Kumarakom est l’une des quatre zones du Kerala activement impliquées dans une démarche de tourisme responsable (artisanat ethnique, hôtels fournis en produits des fermes voisines, croisières sur les Backwaters proposées par les locaux...).

 

8

Mawlynnong

Meghalaya

Perché dans les collines de l’est du pays Khasi, dans le Meghalaya, le petit village de Mawlynnong s’est forgé une réputation unique en Inde, celle du « village le plus propre du pays », et même d’Asie. Un exemple en la matière pour le pays. En plus d’être impeccable - participation de tous au nettoyage des rues et des espaces communs, sensibilisation des plus jeunes, jardiniers « attitrés » pour l’entretien de la faune -, le village séduit par son atmosphère paisible et sa beauté époustouflante : végétation luxuriante, maisons de bambou, ponts naturels faits de racines entremêlées entre elles au-dessus de ruisseaux et de torrents...

 

9

Madikeri

Coorg Karnataka

Madikeri est la capitale de la région montagneuse du Coorg dans l'État du Karnataka, surnommée "La Petite Écosse Indienne", et la base toute trouvée pour partir explorer sa splendeur naturelle, les parcs nationaux luxuriants et les superbes plantations d’épices et de café qui abondent dans cette partie pittoresque des Ghâts occidentaux. Les habitants de la région de Coorg sont connus pour leur hospitalité.

 

10

Lac Chilika

Odisha

A une cinquantaine de kilomètres de Puri, entre rizières, marais et cocotiers, se dévoile un superbe parc national et la plus vaste lagune d’Asie : le lac Chilika. Séparé de l’océan par une étroite bande de sable boisée, nourri par l’eau douce des rivières et nettoyé par l’eau salée de la mer, le lac est connu pour son écosystème rare. Les pêcheurs montent leurs filets sur de minces perches de bambou, les oiseaux migrateurs affluent en nombre en hiver, et les rares dauphins de l’Irrawaddy pointent le bout de leur rostre arrondi, pour notre plus grand plaisir. 

LES 10 PLUS BELLES DESTINATIONS D’INDE

 

L’Inde est un pays à part. Un autre espace-temps, une richesse humaine et culturelle inouïe, une multitude de possibilités, de sensations et de destinations dans la destination. Après de longues heures de délibération, voici, selon notre équipe de conseillers Inde, le Top Ten des plus belles destinations d’Inde.

 

10) Lac Chilika, Odisha

A une cinquantaine de kilomètres de Puri, entre rizières, marais et cocotiers, se dévoile un superbe parc national et la plus vaste lagune d’Asie : le lac Chilika. Séparé de l’océan par une étroite bande de sable boisée, nourri par l’eau douce des rivières et nettoyé par l’eau salée de la mer, le lac est connu pour son écosystème rare. Les pêcheurs montent leurs filets sur de minces perches de bambou, les oiseaux migrateurs affluent en nombre en hiver, et les rares dauphins de l’Irrawaddy pointent le bout de leur rostre arrondi, pour notre plus grand plaisir. 

 

9) Madikeri, Coorg, Karnataka

Madikeri est la capitale de la région montagneuse du Coorg dans l'État du Karnataka, surnommée "La Petite Écosse Indienne", et la base toute trouvée pour partir explorer sa splendeur naturelle, les parcs nationaux luxuriants et les superbes plantations d’épices et de café qui abondent dans cette partie pittoresque des Ghâts occidentaux. Les habitants de la région de Coorg sont connus pour leur hospitalité.

 

8) Mawlynnong, Meghalaya

Perché dans les collines de l’est du pays Khasi, dans le Meghalaya, le petit village de Mawlynnong s’est forgé une réputation unique en Inde, celle du « village le plus propre du pays », et même d’Asie. Un exemple en la matière pour le pays. En plus d’être impeccable - participation de tous au nettoyage des rues et des espaces communs, sensibilisation des plus jeunes, jardiniers « attitrés » pour l’entretien de la faune -, le village séduit par son atmosphère paisible et sa beauté époustouflante : végétation luxuriante, maisons de bambou, ponts naturels faits de racines entremêlées entre elles au-dessus de ruisseaux et de torrents...

 

7) Les Backwaters de Kumarakom, Kerala

Au bord du lac Vembanad, la charmante ville de Kumarakom offre un cadre d’une poésie rare. Un port d’attache idéal pour une croisière sur les Backwaters du Kerala, ce réseau de lagunes, de canaux et de lacs étiré dans les basses terres, entre la côte et les ghâts occidentaux. Un écosystème unique et préservé où l’on pratique la pêche et cultive le riz. On se déplace en houseboats, barges à grain réaménagées pour le transport des personnes, à la découverte d’un Sud authentique et serein, bien éloigné de la turbulence des grandes villes côtières. Les palmiers déploient leurs palmes sur le ciel blanc, les pêcheurs lancent leurs éperviers, les oiseaux cherchent pitance dans l’eau miroitante...

A noter : Kumarakom est l’une des quatre zones du Kerala activement impliquées dans une démarche de tourisme responsable (artisanat ethnique, hôtels fournis en produits des fermes voisines, croisières sur les Backwaters proposées par les locaux...).

 

6) Mandu, Madhya Pradesh

Dans un recoin isolé du sud du Madhya Pradesh, perchée sur un vaste plateau des monts Vindhya, cette ancienne capitale musulmane du XVe siècle garde de cette époque de superbes vestiges : palais, mosquées, tombeaux, bâoli anciens... L’atmosphère y est délicieusement nostalgique et romantique, les ruines grandioses, les légendes nombreuses. La nuit, le plateau se peuple de léopards et de panthères.

 

5) Hampi, Karnataka

Un joyau d’architecture dans un écrin de nature : ainsi pourrait-on décrire Hampi, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Situé dans l’ancienne capitale du royaume de Vijayanâgara, dans la vallée de Tungabhadrâ, le village sert de paisible camp de base pour découvrir les ruines historiques. Les immenses rochers secs qui longent la rivière en font un site un peu irréel, où les échelles se brouillent. Fondé par les princes télougou en 1336, l’empire contrôlait le commerce de coton et d’épices de toute la contrée. La cité était alors fabuleusement riche, et couvrait une superficie de 43 km... Lorsque l’empire s’effondra au XVIe siècle, la ville fut abandonnée, laissant cet ensemble de bâtiments remarquables dans un paysage insolite et grandiose, que le voyageur découvre à son rythme.

 

4) Rann de Kutch, Gujarat 

Partagé entre le district de Kutch de l'État du Gujarat, au Nord-Ouest de l’Inde, et la province du Sind, au Sud-Est du Pakistan, le Rann de Kutch est un immense marais salé saisonnier, réputé pour être le plus grand désert de sel du monde. Des paysages de plaines blanches d’une grande beauté, accablées par la chaleur, et qui abritent une faune remarquable : ânes sauvages, loups, antilopes, ainsi qu’une multitude d’oiseaux qui peuplent les marais du Rann.

 

3) Vallée des Fleurs, Uttarakhand

Perchée à une altitude comprise entre 3500m et 4500m, dans les montagnes de Garhwal de l'État de l'Uttarakhand, la Vallée des Fleurs étale sur une dizaine de kilomètres ses prairies luxuriantes couvertes d’une incroyable diversité de fleurs. Entourée de part et d’autre de sommets de plus de 5000m, elle est comme coupée du monde. Un vrai paradis d’altitude au statut de parc national, particulièrement beau de juillet à septembre. Jadis zone de pâturage, la vallée est aujourd’hui protégée et réservée à l’étude scientifique et au tourisme.

 

2) Pangong Tso, Ladakh

Niché à 4350m d’altitude et long de plus de 100 kilomètres, le lac salin Pangong Tso incarne parfaitement toute la majesté des paysages de l’Himalaya. Ses eaux paisibles et cristallines (gelées en hiver malgré leur forte teneur en sel), cernées d’imposantes montagnes, créent un cadre à la beauté rare, prisé des photographes. Si les deux tiers du lac appartiennent à la Chine, le troisième tiers, indien, est le plus accessible. Une accessibilité qui toutefois se mérite - compter au moins 5h de 4x4 depuis Leh - et qui invite à prendre son temps, et à y passer la nuit. Un permis spécial est nécessaire pour accéder au lac.

 

1) Lakshadweep

A l’unanimité, la première place des plus beaux sites à visiter en Inde revient aux spectaculaires îles Lakshadweep, égrainées à 250 km au large des côtes du Kerala, juste au-dessus des Maldives. Un véritable éden enchanteur constitué de 36 îles et îlots paradisiaques, de lagons paisibles, d’eaux translucides, de plages de sable farine et de barrières de corail grouillant de vie sous-marine. Pour préserver l’écosystème fragile de l’archipel, le gouvernement indien en limite l’accès aux voyageurs : les permis de séjour sont délivrés au compte-goutte, renforçant ainsi le caractère exclusif des lieux.  

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !