Portugal

24 heures à Porto

24 heures à Porto

Accrochée à une falaise, profil taillé en escalier sur le fleuve Douro, brumeuse, Porto semble austère, elle se révèle chaleureuse. La ville affiche un nouveau visage, sans renoncer à son identité populaire : entre immeubles Art nouveau et édifices baroques, le long des ruelles étroites illuminées d’azulejos, des anciennes boutiques de dentelles et des vitrines de tripiers côtoient des bars à céréales et des restaurants vegan. Porto demeure orgueilleuse, fière de son passé marchand et libéral, elle est surtout généreuse et pleine de vie. Que voir et que faire à Porto lors d'une journée de visite ?

 

8h00

En haut de la tour

Du haut de Torre dos Clérigos, la tour de granite emblème de la ville de Porto, qui marque la frontière du centre historique, on a une vue saisissante sur le vertigineux dénivelé de toits en tuiles rouges délavées qui descendent en cascade jusqu’au fleuve. Un monument qui n'a rien à envier à l'autre tour emblématique du pays, la tour de Belem... Mes visiteurs sont presque contraints de faire la comparaison entre les deux métropoles portugaises. Pour les novices de cette destination toutefois, quelle destination choisir : Porto ou Lisbonne ? Nous vous aidons à faire votre choix.

 

Torre dos Clérigos

Source : Instagram

10h00

Dans le métro

A Porto, les transports en commun sont efficaces et le métro vaut la visite. Les stations sont vastes, épurées et claires, signées des maîtres de l’architecture portugaise, Álvaro Siza Vieira et Eduardo Souto de Moura, tous deux lauréats du prix Pritzker (en 1992, pour le premier, 2011 pour le second). Verre, acier, béton, clair, carreaux blancs, azulejos : chaque station est différente, l’ensemble est profondément cohérent, avec un travail important sur la lumière et la perspective. Une belle réussite architecturale.

 

Métro Porto

Source : Instagram

11h00

Au marché Bolhão

On flâne sous la grande verrière de style Art Nouveau du marché Bolhão, où le cri des mouettes répond aux apostrophes des chalands, fleurs multicolores et fruits éclatants. Il attire les foules bien sûr, mais les enseignes typiques restent à découvrir – chorizo, jambon cru, sablés de morue, ou autres pétoncles à la plancha. On adore les étals des horticulteurs, qui vendent leurs semences à l’ancienne.

Marché de Bolhao

Source : Instagram

14h00

Le Musée d'art contemporain de Serralves

Dans le quartier chic de Foz do Douro, le musée d’art contemporain-Fondation Serralves, également signé Álvaro Siza Vieira – murs blancs immaculés recouverts de pierre – côtoie la maison Serralves, remarquable exemple d’architecture années 30, dont la décoration intérieure a été réalisée par Lalique et Ruhlman. On aime se promener dans les allées du jardin d’agrément, l’un des rares exemples de jardins Arts déco encore conservé.

Serralves Fondation

Source : Instagram

16h00

La librairie Livraria Lello

On affronte la foule, pour découvrir le plus extraordinaire des librairies portugaises, la Livraria Lello. De style néogothique, elle date de 1906 et aurait inspiré J.K Rowling, qui a vécu plusieurs années à Porto. Effectivement, la porte franchie, on se croirait à Poudlard, avec Harry Potter.

 

Livraria Lello Porto

Source : Instagram

17h00

Les ponts de Porto

Six ponts relient Porto à Gaia, tous chefs-d’œuvre d’architecture, du pont Dona Maria Pia, à l’est, dessiné par Gustave Eiffel en 1876, jusqu’au pont da Arrábida, le plus à l’ouest, sur l’embouchure du fleuve Douro. Le plus emblématique est le pont Dom Luís Ier, construit par un disciple d’Eiffel en 1886. Depuis son tablier inférieur, qu’on emprunte à pied pour rejoindre la Vila Nova de Gaia, la vue sur Porto est magique.

vue de Porto

Taromon/Getty Images/iStockphoto

19h00

Sur l’autre rive

Vila Nova de Gaia, une atmosphère plus paisible. On y trouve près de soixante chais du célèbre nectar. Reste à choisir Sa cave à vin, où déguster un verre avec une vue splendide sur le Ribeira. De quoi donner l’envie de pousser un peu plus loin, d’explorer la région – pourquoi pas jusqu’au Minho, province la plus verte du pays, avec ses champs et vignobles à perte de vue. Ambiance de vacances assurée.

 

Bateau sur le Douro

Gunnar Knechtel/LAIF-REA

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture : rh2010/stock.adobe.com 

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.