Mexique

24 heures à Mexico City

24 heures à Mexico City

Riche de sept siècles d’histoire, l’une des plus grandes agglomérations au monde, avec ses 24 millions d’habitants, Mexico. Capitale d’un empire disparu et laboratoire de la modernité – des vestiges aztèques aux gratte-ciel futuristes du Paseo de la Reforma, les collisions d’époques et d’espaces étourdissent. Une ville intellectuelle, gourmande, festive. Que faire à Mexico ? Quelles bonnes adresses ? C’est parti pour une journée de visites à Mexico !

09h00

Des chefs-d’œuvre de pierre

Dans le parc Chapultepec, poumon vert de la ville, 700 hectares de verdure au sud du quartier chic de Polanco, on visite le musée national d’anthropologie, écrin de chefs-d’œuvre de pierre des civilisations – aztèque, maya, toltèque – qui ont fait et font le Mexique.

 

musée maya Mexico

Source : Instagram

11h00

Le musée Soumaya

Le musée Soumaya est un cube asymétrique composé de milliers d'hexagones métalliques – avec son immense rampe circulaire qui mène aux étages, la circulation évoque celle du Guggenheim de New York. Les plus grands peintres européens du XVe au XXe sont là – Léonard de Vinci, Claude Monet, Picasso, Salvador Dali – mais on se souviendra surtout du baroque des Vierge de Guadalupe signées de peintres mexicains, qui trônent dans leurs cadres surdimensionnés.

 

Museo Soumaya de Mexico

Source : Instagram

13h00

Colonia Roma

On aime flâner dans Roma, quartier très vivant, encore familial, microcosme qui réunit toutes les classes sociales, entre petits ateliers, entrepôts de mécaniciens, échoppes de couturiers, cuisines de rues. Et sur le toit-terrasse du Mercado Roma, écrin brut signé du studio Rojkind Arquitectos, sur les comptoirs, s’enchaînent quesadillas, sopes, tortas, tostadas et autres délices relevés de sauce pimentée au cacao.

 

Marché Roma Mexico

Source : Instagram

15h00

Museo Dolores Olmedo

Le Museo Dolores Olmedo, grande hacienda du XVIe siècle ayant appartenu à l’une des plus proches amies du peintre, abrite l’une des principales collections d’œuvres de Diego Rivera. Après la visite, on flâne dans le jardin ombragé, peuplé de paons et de xoloitzcuintles, les chiens du Mexique.

 

Jardin du musée Dolores Olmedo

Source : Instagram

17h00

La Casa Azul

Le quartier Coyoacan, ruelles pavées, petites maisons, couleurs vives. La Casa Azul : Frida Kahlo y est née, y a vécu avec Diego Rivera, y a terminé sa vie. Derrière la longue façade bleue, on découvre ses toiles, son chevalet, ses tubes de peinture, sa garde-robe et sa collection de miroirs. Intimiste, bouleversant.

La Casa Azul

Astrid Alazard

20h00

Lucha libre !

On connaît mieux la version nord-américaine. Le catch mexicain, ou lucha libre fascine, avec ses tecnicos et rudos – "gentils" et "méchants" – portant masques et costumes inspirés de légendes aztèques ou mayas, ses justaucorps et son iconographie de comics. Figures aériennes spectaculaires, ambiance électrique, foules d’enfants surexcités qui s’agglutinent autour du ring : on adore ces combat chiqués au kitch exacerbé. La Lucha est emblème de la culture populaire mexicaine, métaphore d’une lutte symbolique du bien contre le mal, les luchador, "lutteurs" sont des super-héros, des icônes au statut de stars, qui cultivent le secret autour de leur identité.

Catcheur à Mexico

Olivier Romano

22h00

Mescal

Alcool d’agave au goût fumé, du plus doux, "pechuga", au plus fort, "salvaje", qui semble s’évaporer sur les lèvres … à savourer avec modération.

 

Bar à Mexico

Olivier Romano

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture : ALICIA VERA/REDUX-REA

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.