Australie

Family trip en Australie

Family trip en Australie

Surfer sur les vagues à Bondi, rencontrer la baleine blanche, visiter l’Opéra de Sydney, nager avec les otaries, sillonner Oz en camping-car, explorer le Centre Rouge à dos de chameau, se réveiller avec les kangourous, nager en masque et tuba au dessus des coraux, faire l’acrobate dans la forêt tropicale, adopter un koala.

 

No worries

 

C’est dimanche, et comme chaque semaine, les enfants de Sydney apprennent à affronter les vagues de l’océan. Une foule de gamins en maillot, lycra et bonnet de bain entame une course de relais. Nina hésite pendant 5 minutes « c’est nul les nippers ! », puis succombe à l’enthousiasme général, et court derrière eux dans les vagues. Alors, on file à Bondi pour un cours de surf – c’est l’occasion, non ? Le lendemain, on se la joue 20 000 lieux sous les mers à l’aquarium de Sydney : dans les tunnels de verre le long des piscines géantes, on est comme au fond des océans. De tous les mammifères marins, c’est le dugong que Tom préfère – peut-être parce qu’il semble échappé d’un film de Myazaki : tout en rondeurs, il ressemble à Totoro !

enfants dans la Péninsule de Dampier

James Fisher / Tourism Australia

 

Crocodile dundee

 

A Cap Tribulation, jungle surfing dans la forêt tropicale, on s’élance à travers les arbres – une façon sportive d’observer la canopée ! Et une balade dans la mangrove : Linc, notre hôte aborigène, nous apprend comment détacher les coquillages des palétuviers sans en casser les branches – jusque là, ça va –  il tente aussi de nous enseigner la chasse au crabe au javelot – pas si simple ! Au retour de la mangrove, les pieds dans la boue, une pause chez Linc, il nous explique les vertus des plantes cueillies en chemin, pendant que Tom s’essaie au didjeridoo avec son plus jeune fils.

Davidson's Arnhem Land Safaris

Davidson's Arnhem Land Safaris

 

On the road

 

Huit jours à sillonner la côte en camping-car. Le camping-car, c’est comme une maison sur roulettes, les enfants adorent – nous aussi : pas de valises à déballer, pas d’itinéraire figé, pas à se soucier de l’endroit où on va dormir, et… TV et DVD pour occuper les enfants pendant les trajets trop longs ! Pour Tom et Nina, le top, c’est de dormir sur la couchette du haut, comme dans une cabane. A chaque stop, barbecue partagé, piscine… et tortues géantes ! Ce soir, on scrute le sable à la lampe-torche, et … gagné : une énorme tortue verte, en train de creuser son nid !

enfant dans une voiture en australie

Angela Lumsden/Getty Images/Flickr RF

 

Bush’culture

 

A Alice Springs, on est accueilli par Lynn, l’institutrice de la School of the air. Sur les murs de la petite salle, elle a punaisé les dessins que ses élèves lui envoient, qui racontent la vie dans leurs ranchs. Les 140 élèves de l’école vivent éparpillés sur une superficie égale à celle de deux fois la France ! Autrefois les professeurs donnaient leurs cours par radio, depuis quelques années, grâce à Internet, l’école des ondes s’est modernisée. La leçon commence : l’institutrice est seule face à son ordinateur, ses élèves à des centaines de kilomètres à la ronde : « aujourd’hui, j’ai deux petits Français avec moi … est-ce que l’un d’entre vous sait comment on dit « bonjour » en français ? ». Attente. Un signal sur l’écran, un visage blond apparaît, Willy répond avec l’accent aussie : « bonjour ! » Tom et Nina sont bouche bée : c’est tellement différent de leur école de quartier ! 

artisans de Alice Springs

Pauline Daniel/Picturetank

 

Koalas & Co.

 

A 2 heures de Melbourne, Phillip Island, magique ! Otaries, lions de mer, koalas, et cacatoès – blancs avec une houppe jaune flashy, trop beaux ! – Nina ne sait plus où donner des yeux ! Et ce soir, sur la plage, la parade des pingouins : des centaines (!) de (minuscules) pingouins sortent de l’eau en se dandinant, avec leur drôle de démarche, et traversent la plage pour rejoindre leurs abris. La parade des pingouins, ce n’est pas un spectacle, c’est la vraie vie, mais les pingouins assurent le show – et ça recommence tous les soirs ! On passe la nuit en B&B, dans un joli cottage de bois blanc. Les enfants se sont endormis, et je me demande de quels animaux extraordinaires leurs rêves vont être peuplés.

Koala au Zoo de Taronga 

Getty Images/iStockphoto

 

KANGAROO ISLAND - KI for KIDS

 

Les Aussies l’appellent K.I. (prononcez « Key Aïe »), et c’est une arche de Noé – koalas, kangourous, wallabies, opossums, dauphins, phoques à fourrure, lions de mer, et j’en oublie… C’est un peu les Galápagos, mais au sud de l’Australie. Des plages de bout du monde, vagues géantes qui roulent sur des rubans infinis de sable blond. Les koalas dorment pelotonnés dans les grands eucalyptus (le koala dort 22 heures par jour, le saviez-vous ?), les lions de mer se prélassent sur le sable, entre les dunes – les uns et les autres faisant preuve d’une maîtrise assumée du farniente : un modèle à suivre… mais allez expliquer ça à deux enfants de 8 et 10 ans ! Alors cap sur Little Sahara, désert de sable blanc cerné par la forêt : dévaler en courant dans les dunes de sable, c’est éclats de rire et frissons assurés, … et c’est un moyen infaillible pour fatiguer les enfants, et pour pouvoir profiter du crépuscule, posés sur la plage, face à la mer. 

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !