Italie

Cote Amalfitaine, la grande bleue

Cote Amalfitaine, la grande bleue

Des parcelles de vignes, des vergers de citronniers, et la Grande Bleue à perte de vue : la côte amalfitaine exhibe ses spectaculaires paysages pour le plus grand plaisir de ses visiteurs.

 

Au sud de la baie de Naples, les paysages de la côte Amalfitaine sont les plus beaux de la Méditerranée. Les falaises dressées au-dessus d’une mer étale, les jardins verdoyants en terrasses, les villages aux maisons blanches nichées au fond des baies composent des paysages à couper le souffle. L’exceptionnelle fertilité du sol a poussé les hommes à s’installer dans la région malgré la proximité du Vésuve, volcan en activité, dont la dernière éruption date de 1944. Les pentes escarpées sont aménagées en vignobles ou vergers d’agrumes en terrasses ; les hautes terres, sillonnées par des sentiers muletiers, sont utilisées comme grands pâturages pour le bétail : les habitants de la région ont su tirer le meilleur parti de la diversité de leur environnement, sans altérer sa beauté sauvage.

Scooter et linge à Massa Lubrense

Myrte, genêt, euphorbe, fougères, palmiers et espèces carnivores endémiques, la végétation est foisonnante ! Zone clé des échanges entre Orient et Occident, la Campanie a vu se succéder au cours des siècles Grecs, Romains, Byzantins, Lombards, Normands, Angevins, Aragonais et Espagnols. La région garde la mémoire de ces différentes influences, visibles dans l’architecture de nombreux édifices, tels le Duomo de Sorrente, ou l’église de Gesù Nuovo à Naples. A Amalfi ou à Positano, les maisons aux toits plats, construites sur les pentes de collines escarpées et reliées par un dédale de venelles et d'escaliers, évoquent les villes orientales. Pablo Picasso, D.H. Lawrence, Joan Miro, Roberto Rossellini, John Steinbeck ou André Gide ont été les premiers séduits par la douceur de vivre de ce littoral méditerranéen. 

Détail de bateau de la Côte amalfitaine

 

 

Repères La république d’Amalfi

Pas loin

Amalfi fut la première des républiques italiennes : fondée en 840, elle atteignit son apogée au XIème siècle, époque à laquelle la navigation en Méditerranée était réglée par les Tables amalfitaines, le plus ancien code maritime au monde, qui resta valide durant tout le Moyen Âge. Entretenant un commerce régulier avec les ports orientaux, et plus particulièrement avec Constantinople, Amalfi possédait un arsenal où étaient construites les plus grandes galères de l’époque, pouvant compter jusqu’à 120 rameurs. Par la mise en place au Xème siècle de routes commerciales de l'Italie méridionale vers l’Orient, les marchands amalfitains firent concurrence aux Arabes qui avaient jusqu'alors le monopole sur le commerce méditerranéen. Le commerce s’effectuait selon un cycle triangulaire, Italie, Afrique et empire byzantin. Les marchands d’Amalfi vendaient du bois sur les côtes africaines en échange d’or. Sur les côtes syro-palestiniennes, ils acquéraient épices, pierres précieuses et étoffes. La conquête d’Amalfi par les Normands au  début du XIIème va marquer l’amorce du déclin de la république.

On peut visiter à Amalfi l’ancien arsenal, témoignage de la puissance maritime de la cité antique.

bateau sur la Cote Amalfitaine

 

 

Les 12 bonnes raisons d’aimer la côte amalfitaine

 

  1. Flâner Belle Epoque dans les rues de Sorrente
  2. Se balader parmi les oliviers et les citronniers entre Amalfi et Ravello
  3. Admirer les paysages du littoral, des jardins en terrasses jusqu’au bleu intense de la Méditerranée
  4. Faire l’ascension des monts Lattari
  5. Déguster une glace à la Zagara à Amalfi
  6. Se baigner dans la lumière d’une fin d’après-midi
  7. Cheminer le long de la route côtière, la plus spectaculaire du pays
  8. Profiter de l’atmosphère bohème de la vieille ville de Positano
  9. Visiter les villages de pêcheurs à flanc de falaise
  10. Se régaler d’un plat de spaghetti allo scoglio à Naples
  11. Visiter le Duomo à Amalfi
  12. Déguster un verre de Limoncello dans la douceur d’une nuit d’été. 

 

Homme à Sorrente

 

 

Notre hôtel,

coup de cœur

Massa Lubrense, un séjour hédoniste au Relais Blu

Séjourner au Relais Blu, c’est l'occasion de vivre une retraite romantique loin des foules, tout en découvrant les villégiatures de la côte amalfitaine, Positano, Ravello, Sorrente, Amalfi, les îles de Capri ou de Procida, ou encore des sites antiques, tels Pompéi. L’établissement bénéficie d’un emplacement dans un environnement de toute beauté : le panorama embrasse depuis le sommet du Vésuve jusqu’aux îles de Capri, d’Ischia et de Procida. Chacune des onze chambres et suites, à la décoration épurée, ont été conçues pour profiter au mieux de ce panorama exceptionnel. Les jardins en terrasses, avec leurs oliviers centenaires et leurs conifères odorants permettent d’apprécier tout le charme méditerranéen. Au cœur de cette végétation luxuriante, une belle piscine se dresse face aux eaux claires de Punta Campanella : un petit bijou d’harmonie et de douceur. Servie midi et soir sur la belle terrasse, une table gastronomique innove autour des saveurs italiennes. L’hôtel propose des sorties de plongées parmi les sites de la réserve marine voisine, et des virées nocturnes autour des îles de Li Galli et de Capri. Un établissement d’exception, pour un séjour teinté de romantisme.

 

 

Photographies

OLIVIER ROMANO

 

 

Découvrez nos idées de voyages sur la côte amalfitaine

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.