Inde

Les grandes fêtes indiennes qui rythment l’année

Les grandes fêtes indiennes qui rythment l’année

Une foule de festivités rythment la vie des Indiens tout au long de l’année, grand festival hindou, manifestation culturelle d’envergure ou encore compétition sportive. L’une ou l’autre de ces festivités peut être, à elle seule, l’occasion d’un voyage. Les fêtes les plus exceptionnelles ont lieu pendant l’hiver mais les dates de la plupart d’entre elles sont déterminées par le calendrier lunaire, consultez nos conseillers !

 

 Soufi Darbar

FEVRIER - RAJASTHAN / JODHPUR et NAGAUR

Créé par le Maharaja de Jodhpur, le plus important festival de musique soufi au monde se déroule en février dans l’enceinte des forts rajpoutes et mogholes de Jodhpur et de Nagaur ; il accueille des artistes indiens et venus d’Iran, d’Egypte, du Tadjikistan, de Mongolie, du Burundi ou de Zanzibar. Les concerts ont lieu face à des bassins scintillants au lever du soleil, à l’ombre d’arbres centenaires lorsque la chaleur devient plus forte, dans des jardins éclairés de bougies au crépuscule ou dans des salons de musique à la nuit tombée.

 

 International Yoga week

MARS - UTTAR PRADESH / RISHIKESH

Au pied de l’Himalaya, nichée dans les montagnes, au bord du Gange, la ville de Rishikesh « la porte du pays des Dieux » est le cœur de l’Inde spirituelle : selon la mythologie hindoue, c’est ici que se trouve le passage qui mène au paradis et que se déroule le plus important rassemblement de yoga au monde (février /mars). Un festival qui attire les grand maîtres du yoga du monde entier, qui y explorent et enseignent les traditions majeures – hatha, raja, karma, bhakti et mantra laya.

 

Holi, la fête des couleurs 

MARS - UTTAR PRADESH / MATHURA

« Bura na namo, holi hai », « ne soyez pas fâché, c’est Holi ». Holi, fête hindoue de l’équinoxe de printemps est à la fois sacre du printemps et célébration de la fertilité. Holi est célébré dans tout le pays au cours de la pleine lune du mois de phâlguna (février/mars), mais c’est dans le nord qu’elle déploie toute son exubérance. Les règles sociales sont suspendues : hommes et femmes, vêtus de blancs, flirtent, dansent dans les rues et se lancent des poignées de pigments de couleur : orange pour l’optimisme, bleu pour la vitalité, rouge pour la joie et l’amour. Les femmes apostrophent les hommes, les dalits invectivent les brahmanes… Selon l’indianiste Alain Daniélou, c’est « le jour où toutes les castes se mêlent, où les inférieurs ont le droit d’insulter tous ceux devant qui ils ont dû s’incliner toute l’année. »

 

Hemis Setchu

JUIN & JUILLET - LADAKH / LEH

Tous les ans, au cinquième mois tibétain (juin/juillet), Hemis, le plus grand monastère du Ladakh commémore la naissance du sage indien Padmasambhava, fondateur du bouddhisme tantrique himalayen. Vêtus de robes de soie jaune et portant des masques figurant les démons de l’enfer, six lamas dansent au son des tambours dans la cour du monastère. Les robes tourbillonnent, les pieds frappent le sol … Et six autres moines les rejoignent, représentant les forces du Bien. La lutte se joue en une chorégraphie sophistiquée, l’assistance retient son souffle. Aux portes du sanctuaire, les marchands ambulants vendent aux fidèles des offrandes de fleurs ; un peu plus loin, on achète une soupe de lentilles pour quelques roupies. Au crépuscule, la foule quitte le monastère dans un joyeux désordre de chevaux, mules et scooters : cette année encore, le Bien a triomphé sur le Mal. 

 

 Ganesh Chaturthi

AOÛT & SEPTEMBRE - MAHARASHTRA / BOMBAY

A la fin de l’été (août/septembre), à Bombay, deux millions de fidèles se rassemblent pour célébrer l’anniversaire du Dieu à tête d’éléphant. Ganesh est honoré pendant dix jours, et au dernier jour de la fête, une foule en transe, tambours battants et vêtements flamboyants, des effigies géantes portées sur des charrettes ornées de fleurs : les escortes fiévreuses conduisent leur idole jusqu’à la plage de Chowpatti, pour immerger les statues à son effigie, aux cris de « mangal moorti ! », « toi qui porte chance, reviens-nous vite ! ».

 

 Nehru Trophy Boat Race

AOÛT -  KERALA / ALLEPEY

La grande course de pirogues, qui a lieu le deuxième samedi du mois d’août, est une grande fête populaire. Les immenses pirogues de bois, dont certaines accueillent une centaine de rameurs, filent sur les canaux des backwaters. La beauté des gestes, la clameur de la foule sont inoubliables.

 

Durga Puja

SEPTEMBRE & OCTOBRE - BENGALE / CALCUTTA

La plus importante fête du Bengale célèbre la victoire de la déesse Durga contre le démon Mahishashura. Elle se déroule du sixième au dixième jour de la croissance de la lune du mois de Ashin (septembre/octobre). A Calcutta  plus de 2000 pandals, temples éphémères, de bambous et de tissus, érigés en l’honneur de Durga, sont édifiés. Ce sont de véritables œuvres d’art – dragons, papillons, tête de Boudha, chaque temple est unique ! Jusque tard dans la nuit, on se presse avec les Bengalis pour les visiter. Après une semaine de dévotion, de spiritualité et de fête, l’idole de chaque pandal est démontée de son autel pour être immergée dans le fleuve sacré, au son des tambours et des klaxons.

 

 Rajasthan International Folk Festival

OCTOBRE & NOVEMBRE - RAJASTHAN / JODPHUR

Le festival a lieu pendant la pleine lune de Sharad Poormina (octobre/novembre), il célèbre un héritage musical riche comme les musiques innovantes : le hip hop se mêle aux musiques traditionnelles rajasthanies, dans une programmation des plus exigeantes. Quatre jours et quatre nuits d’effervescence culturelle, des mélopées soufis jusqu’aux rythmes électro, au sein du majestueux fort de Meherangarh qui surplombe la ville bleue et le désert.

 

 Diwali

OCTOBRE & NOVEMBRE - RAJASTHAN

Hindous, Sikhs et Jaïns célèbrent pendant cinq jours la fête des lumières, qui commémore le retour du Dieu Rama et de son épouse Sita après leur combat victorieux contre le démon Ravana, et marque le passage à une nouvelle année (octobre / novembre). C’est au troisième jour, dit « de la nuit sans lune », que la fête prend toute son ampleur : les femmes disposent au sol, aux fenêtres et sur les balcons des bougies et des lampes à huile en terre cuite, qui indiquent le chemin à Rama et Sita – et c’est une féérie que de voir une ville entière illuminée de milliers de flammes vacillantes.  

 

 Festival de danse

DECEMBRE & JANVIER - TAMIL NADU / MAHABALIPURAM

Le village de Mahabalipuram, au bord de l’Océan Indien, accueille un festival de danse un mois durant (décembre/janvier). Les danses traditionnelles y sont interprétées par les plus grands danseurs du pays. La plus ancienne, le bharata-natyam, est transmise de maître à élève depuis plus de 2000 ans. Alternance de danse pure et de danse figurative, accompagnée de tambours, cymbales, flûte et violons ; son thème est l’amour, un amour sublimé, spirituel. On aime aussi l’odissi, qui a pour thème la vie de Krishna et ses amours avec Râdhâ.

 

Kumbh Mela en 2025 !

Le grand pèlerinage hindou a lieu tous les trois ans dans les villes saintes de Allâhâbâd (appelée Prayâg  par les hindous), Haridwar, Ujjain et Nasik. Une fois tous les douze ans, la grande Kumbh Mela rassemble près de 100 millions de personnes qui se succèdent sur les rives du Gange, pour se purifier dans le fleuve sacré : c’est, selon le magazine « Time » le plus grand rassemblement humain au monde. « Tous les douze ans, l’Inde entière frémit ; les villages s’agitent, les monastères se vident, des grottes de l’Himalaya descendent des ermites nus couverts de cendres, de la côte de Malabar, du golfe du Bengale, du désert du Thar convergent des charrettes de toutes sortes, des cortèges de moines, des bandes de chemineaux, des troupes de lépreux, des suite de rajahs, des coches bondés de femmes cachées par des rideaux blancs, des trains pleins de citadins, une foule prodigieuse assoiffée de sainteté : les pèlerins de la Kumbh Mela » Mircia Eliade, l’Inde. La grande kumbh Mela a eu lieu en 2013 à Allâhâbâd, … la prochaine en 2025 !

Numéro Printemps-Été 2019

Vacance N°7

Magazine curieux, empêcheur de voyager en rond, Vacance cultive une approche du monde bercée de sens et de style. 6 mois de grands reportages, les dernières belles adresses, des tips pour voyager malin, des rencontres et lectures : inspirez-vous !