Ouganda

A vivre absolument en Ouganda

A vivre absolument en Ouganda

Allez y maintenant ! Nombre des pépites de la nature ougandaise sont en danger d’extinction, à commencer par la star du pays, le gorille de montagne. Nos conseillers spécialiste vous livrent 5 expériences à vivre en Ouganda et nulle part ailleurs.

 

1

Les gorilles de montagne

Ils sont impressionnants, et à la fois tellement touchants, nos grands frères poilus, expressifs, si forts et si fragiles. Ils ne sont plus que quelques centaines dans le monde, dont la moitié dans le parc national dont le nom même appelle à la découverte, la « forêt impénétrable de Bwindi ». C'est en soi un lieu remarquable, un des plus riches écosystèmes africains, l'unique survivance de l'immense forêt qui recouvrait toute une partie de l'Afrique, Ouganda, Rwanda, Burundi, Congo, aujourd'hui classée par l'UNESCO au patrimoine de l'humanité. Et, autour du primate géant, vous serez heureux de faire connaissance avec quelques uns de ses voisins, chimpanzés, calaos, touracos multicolores, beaux papillons couleur d'azur, troupeaux de zèbres et d'antilopes, grands marabouts dégingandés.

EDG / MS

 

2

Les rhinocéros de Ziwa

Ils avaient complètement disparu du pays, depuis le début des années 1980, victimes du braconnage, les blancs comme les noirs. En 2005, date de la fondation du sanctuaire de Ziwa, 6 rhinocéros blancs furent réintroduits dans le pays – 4 provenant du Kenya, et 2 ayant traversé l'Atlantique depuis un zoo des USA pour retrouver la terre de leurs ancêtres. Ils semblent bien s'y plaire, des bébés naissent et y grandissent, et les grosses bêtes sont sous haute garde – 80 garde-faune se relaient 24 h sur 24h pour assurer leur sécurité. Une quinzaine de bêtes vivent aujourd'hui à Ziwa – l'objectif étant, si leur survie semble assurée,  de réintroduire ces animaux menacés à la vraie vie sauvage, dans d'autres parcs du pays.

Olivier Romano

 

3

La vie foisonnante dans le lac Victoria

Le plus grand lac d'Afrique, véritable mer intérieure qui partage ses rives entre Ouganda, Tanzanie et Kenya, est vaste comme un pays – imaginez un lac de la taille de l'Irlande. C'est la plus grande source d'eau douce d'Afrique, et un lieu économique majeur pour les populations qui vivent sur ses rives : il fait vivre 2 millions de personnes et en fait vivre plus de 20. Mais les problèmes s'amoncellent. Ses eaux sont gravement polluées par les industries qui rejettent des déchets toxiques dans le lac. La perche du Nil, introduite dans les années 1950, a mangé, jusqu'à l'extinction, la moitié des 500 espèces endémiques de poissons colorés qui vivent dans le lac. Le lac est colonisé par les jacinthes d'eau envahissantes, qui, elles aussi, tuent la vie autour d'elle. La bio-diversité et la beauté du lac sont en danger. C'est maintenant qu'il faut explorer le paisible chapelet d'îles de l'archipel des Ssese, sous les eaux miroitantes du lac Victoria.

Prill Mediendesign 

 

4

La danse et la musique de lyre arquée ma'di

Les ma'di vivent au Nord de l'Ouganda, et pratiquent ces chants heureux pour célébrer mariages et récoltes. La fabrication de l'instrument, l'o'di, est déjà tout un art – peau de vache assouplie dans l'eau, tendue sur une carapace de tatou, décorée au feu, trouée d'une double branche le long desquelles sont fixées les cordes, longuement roulées à la main. Le rituel veut que l'on partage un repas avant que le propriétaire (ou la propriétaire, la musique ma'di n'est pas sexiste) de l'o'di étrenne son instrument. La musique ma'di n'est pas sexiste, mais elle est en danger, d'une part car les matériaux utilisés pour fabriquer la lyre proviennent d'espèces menacées, mais surtout car les jeunes lui préfèrent les mélodies de leur smartphone.

Source : UNESCO

 

5

Rencontrer l'âne-zèbre.

Quel est l'animal qui a les fesses du zèbre, la croupe de la girafe, les oreilles d'une antilope, le ventre d'un âne et le doux regard d'une vache ? C'est l'Okapi, bien connu des pygmées qui lui ont donné son nom ( o'api), mais tardivement découvert par les explorateurs occidentaux (en 1901). A peine repéré, tout de suite en danger. Déclaré espèce protégée dès 1933, cela n'a pas été suffisant. L'Okapi est sur la liste des animaux en danger d’extinction depuis 2013. Vous pourrez observer sa drôle de dégaine dans la forêt de Kanyiyo Pabidi, au centre-ouest du pays.

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.