Islande

5 erreurs à éviter lors d'un voyage en Islande

5 erreurs à éviter lors d'un voyage en Islande

Nos conseillers spécialistes de l'Islande ont listé 5 erreurs fréquentes à éviter lors d'un voyage en Islande 

1

Rester sur les sentiers battus

La magie de la nature islandaise, c'est qu'elle est belle... presque partout ! Alors, quittez le « golden circle » ou la « ring road », faites un pas de côté, prenez les chemins de traverse. C'est tout aussi beau, et la magie opère plus fort lorsqu'on est loin des foules.

Chaussures au bord d'une rivière en Islande

 

2

N'y aller qu'en été

Il faut éviter novembre, le mois de la neige, de la pluie glacée et de la gadoue non-stop. Entre octobre et avril, les aurores boréales peuvent illuminer le ciel, et les percées du jour dans la nuit rendent l'ambiance du pays inoubliable. Et en mai ou septembre, s'il y a parfois des chutes de neige dans l'intérieur des terres, et plus de vent qu'en plein été, les foules estivales ont disparu. Cela vaut bien une météo un petit peu moins clémente ! Ceux qui souhaitent cependant partir en été doivent s'y prendre le plus tot possible pour profiter des meilleurs hebérgements.

montagnes- oiseaux et neiges en Islande

 

3

Zapper les fjords de l'Ouest

C'est l'Islande brute. L'Islande sauvage, la plus reculée. La vraie Islande disent certains, celle où il est clair que l'homme n'est qu'un hôte de la nature.  Les hommes, vous en verrez peu, et des touristes encore moins.  De quoi profiter des spectacles inouïs qu'offrent les rencontres improbables entre la terre, le ciel et l'eau. 

Vue de la falaise de Látrabjarg

©PEDRE/Getty Images

 

4

Se cantonner aux hôtels

Ce serait passer à côté de l'hospitalité islandaise et de paysages fabuleux à l'écart des grandes zones touristiques. Fermes auberges, guest houses, hébergements insolites, essayez les tous. Ces lieux plus intimes, à la déco et au charme personnels, seront les plus belles des clés pour découvrir l'Islande authentique.

Repas conviviale à table en Islande

 

5

Chercher à trop en faire

Plus c'est moins. Et tout particulièrement en Islande, où le dépaysement total  commence, tout proche, à peine descendu de l'aéroport.  Si vous n'avez qu'une semaine, ne cherchez pas à faire le tour de l'île. Prenez le temps, respirez. Car c'est ainsi que vous vivrez la magie de la lumière mouvante sur des paysages lunaires, de la sensation d'apesanteur au sein de la vapeur d'une source chaude, du vert irréel d'une mousse dénichée au coin d'un chemin. Expérimentez le slow travel.

Homme qui marche sur une route d'Islande

 

Photographies

THEO GOSSELIN

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.