Anguilla

Anguilla, reggae deluxe

Anguilla, reggae deluxe

Débarquant de Saint-Martin, la première impression en posant le pied sur le sable de cette voisine en forme d’aiguille, est d’avoir remonté le temps. À la place des palaces, des paillotes meublées de bric et de broc et en guise de casinos, une table posée à l’ombre d’un acajou sur laquelle trois rastas jettent leurs dominos.

Malliouhana - comme 3 000 ans plus tôt, les Indiens arawaks désignaient cette île plate et effilée - continue à harponner les voyageurs bien inspirés. De Dan Brown, auteur du Da Vinci Code, et autres célébrités qui investissent ici leur retraite au paradis, aux simples visiteurs de passage qui derrière sa mystérieuse architecture méditerranéenne, trouvent à Anguilla tranquillité et plages rêvées. Parmi les plus belles : Rendez-vous Bay, demi-cercle parfait, tissé d’ivoire, sur lequel se côtoient l’élégance de l’hôtel CuisinArt et l’originalité du Dune Preserve. Dans ce bar de plage hétéroclite, on déguste son fish burger en maillot, les yeux rivés aux notes bleues de l’océan, les oreilles à celles du reggae du patron.

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.