Costa Rica

Est-ce dangereux de partir au Costa-Rica ?

Est-ce dangereux de partir au Costa-Rica ?

Avec plus de 30 parcs nationaux, le Costa Rica est l'un des états les plus verts de toute l'Amérique du Sud. On estime que 25% de son territoire en est d'ailleurs recouvert... Pas étonnant que le pays soit devenu une destination plébiscitée par les aficionados de grands espaces. Mieux ; au contraire de certains de ses voisins, le Costa Rica n'est pas un pays dangereux : nos explications dans cet article.

 

Non ce n'est pas dangereux de partir au Costa Rica

Disons-le d’emblée, le Costa Rica est un pays sûr, le plus sûr d’Amérique latine. Depuis que l’armée y a été abolie, en 1958, le surnom du pays  est « la Suisse de l’Amérique centrale », c’est pour dire. Et sur le littoral pacifique, la péninsule de Nicoya constitue l’une des cinq zones bleues de la planète, où vivent en nombre les centenaires. 13 % des habitants de la péninsule sont âgés de plus de 90 ans, 5 % de plus de 100 ans ! Il semble que le Costa-Rica est un pays où il fait bon vivre ! Ceci énoncé, et une fois toute idée d’insécurité évacuée, on peut lister les infimes légers désagréments qui peuvent survenir au cours d’un voyage.

 

végétation costa rica

Peter Maszlen/stock.adobe.com

 

L’arrivée à San José, grande agglomération enserrée dans une vallée étroite, à la circulation anarchique, aux embouteillages perpétuels, peur déconcerter. Mais très vite, on s’éloigne du désordre urbain pour les collines qui bordent la capitale. Tout de suite, au sortir de la ville, cannes à sucre vert-de-gris, manguiers en fruits et plantations de caféiers donnent le ton. Le Costa Rica est un petit pays qui aime la nature, véritable paradis écologique : une Caraïbe exubérante, un Pacifique de carte postale, une chaîne de volcans, des forêts primaires, une jungle équatoriale. Et 6 % de la biodiversité mondiale sur un territoire à peine plus vaste que deux départements français (chaque année, de nouveaux spécimens sont découverts – la petite dernière est une grenouille vert pomme au ventre translucide, débusquée dans la cordillère de Talamanca). Inutile donc de s’infliger plus longtemps la ville, quand on rêve de vert !

On signale dans les zones touristiques, à Guanacaste et Puntarenas, le long de la côte Pacifique, notamment, quelques vols dans les voitures. Les Ticos vous diront que ce sont les Nicaraguayens les voleurs. Laissez vos passeports et documents à l’hôtel. Ne laissez rien traîner, cachez tout dans le coffre. En arrivant à la plage, ne rangez pas le coffre sur le parking, et privilégiez les parkings privés.

 

Pont Costa Rica

Tobias Hauser/laif-REA

 

Les risques naturels au Costa Rica

Si le Costa-Rica est vert, c’est qu’il y pleut beaucoup. Parfois pendant des semaines entières. Pendant la saison des pluies, de mai à novembre, les orages sont fréquents, il y a des risques d’inondation, et les crues des rivières peuvent être spectaculaires. En cas de perturbation météorologique, il convient de prendre les précautions qui s’imposent, et de s’informer de l’état du réseau routier.

Les volcans font l’objet d’une surveillance étroite de la part des autorités locales. Le volcan Turrialba connaît un regain d’activité depuis 2017, avec des éruptions plus fréquentes, en janvier 2018, son activité a perturbé le fonctionnement de l’aéroport Santamaria de San José. Le volcan Poas est très actif depuis 2017 – les flux de visiteurs y sont contrôlés. Le volcan Irazú ne présente pas d’éruption. Symbole du pays pour sa parfaite forme conique, le volcan Arenal, lui n’est plus en activité depuis 2010.

volcan Arenal Costa Rica

ianmcdonnell/Getty Images/iStockphoto

Lors des randonnées dans la jungle ou sur les volcans, il est recommandé d’être accompagné par un guide connaissant bien les lieux – c’est toujours le cas avec Voyageurs du Monde – et il est conseillé de rester sur les sentiers et de respecter les mises en garde ainsi que les signalisations. Certaines zones sont le territoire d’animaux sauvages, certaines forêts de mangrove, par exemple, sont le domaine réservé des crocodiles – on évite de s’y baigner ! – mais là aussi, vos guides et Like a Friend seront à même de vous conseiller. A la plage, attention aux courants – de nombreuses plages sont réservées aux surfeurs, la baignade y est déconseillée.

 

Nos spots préférés au Costa Rica

 

Puerto Viejo de Talamanca

Longues plages de sable noir, mer calme, filaos et rythmes reggae : toute la langueur de la Caraïbe, ambiance surf et reggae. C’est ici que déferle la Salsa Brava, vague mythique pour les fans de glisse. On peut s’initier à ce sport, véritable institution au Costa-Rica, ou préférer le farniente, en mode « no shoes, no worries ».

 

Playa Palo Seco, sur la côte Pacifique.

Toute proche du Parc National de Manuel Antonio (l'un des plus beaux du pays, peuplé de singes, capucins et saïmiris, et paresseux bien sûr) la plage ourlée de palmiers est pourtant souvent déserte. L’estuaire est le lieu idéal pour découvrir la faune et la flore propres à la mangrove. Le sable gris, qui contraste avec le bleu de l’océan Pacifique, est le lieu de nidification des tortues marines d’août à novembre.

 

La péninsule d’Osa

Plus au sud en longeant la côte Pacifique, l’une des plus grandes forêts tropicales d’Amérique Centrale. Loin du tourisme de masse, on vit ici au rythme du Costa Rica rural entre jungle épaisse bordant l’océan et villages de pêcheurs.

Surfeur au Costa Rica

Robert Rizzo/HH-REA

 

Avis de voyageurs au Costa Rica

Avec plus de 3 millions de visiteurs de l'Hexagone en 2017, le Costa Rica est l'une des destinations préférées des français en Amérique du Sud. Quelques témoignages de nos clients suite à leur expérience dans le pays de la Pura Vida.

 

« Le Costa Rica est un pays magnifique et authentique, un bonheur ! Aucun problème ni aucun imprévu durant tout notre voyage avec Voyageurs du Monde. Pura Vida ! »

Armand – Septembre 2019

 

« Nous avons voyagé très sereinement au Costa Rica grâce à l'organisation et l'accompagnement de Lucille, conseillère voyage chez Voyageurs du Monde. Un voyage fabuleux ! »

Cécile – Mars 2019

 

« Un voyage en amoureux de rêve au Costa Rica ! Nature, découverte et enchantement durant nos 2 semaines dans ce pays fabuleux ! »

Pauline - Juillet 2019

 

« Le conseiller Voyageurs a bien cerné nos attentes, envies et réserves pour nos vacances au Costa Rica. Nous avons voyagé dans les meilleures conditions, sans accrocs. Une expérience plus que réussie ! »

Fabrice – Août 2018

 

Par

MARION OSMONT

 

Photographie de couverture : Sandra/stock.adobe.com

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.